Déneigement des toitures: attachez-vous! - La CSST rappelle l'importance de prévenir les accidents



    MONTREAL, le 14 mars /CNW Telbec/ - Avec toutes les opérations de
déneigement des toits qui ont cours actuellement au Québec, la Commission de
la santé et de la sécurité du travail (CSST) rappelle qu'à défaut d'appliquer
les mesures de sécurité, on s'expose à des dangers de chutes mortelles. Dans
les circonstances, il importe d'éviter que le déneigement occasionne des
accidents graves. Les employeurs, les propriétaires et les gestionnaires
d'édifices ainsi que les travailleurs eux-mêmes ont la responsabilité de
s'assurer que les méthodes de travail respectent les règles de sécurité.

    Mesures de sécurité obligatoires
    --------------------------------

    Les méthodes de travail sécuritaires varient en fonction du type de toit
à déneiger. Une bonne planification s'impose donc afin d'identifier les
dangers et d'agir de façon à prévenir les chutes ou les autres accidents.
Voici quelques de mesures de sécurité à suivre :

    
    - Pour les toits en pente des édifices industriels et commerciaux, il est
      préférable d'utiliser un appareil de levage pour personne (plate-forme
      élévatrice, engin élévateur à nacelle, plate-forme à mât articulé).

    - Si les travaux à effectuer sur ce type d'édifice exigent que des
      travailleurs montent sur le toit, ils doivent être protégés contre les
      chutes s'ils sont exposés à une chute de plus de 3 mètres : utiliser
      des garde-corps ou un équipement de protection individuelle, comme un
      harnais de sécurité avec absorbeur d'énergie, solidement fixé à un
      point d'ancrage dont la résistance est appropriée. (Voir
      illustration 1)

    - En ce qui concerne les toits plats, il faut d'abord dresser un plan du
      toit, sous forme de croquis, pour identifier une ou plusieurs zones de
      déversement. A la zone de déversement, on installe un garde-corps
      temporaire d'une longueur de 2,4 m (8 pieds) en bordure de la toiture.
      Le responsable des travaux doit s'assurer de garder, sur le pourtour du
      toit, une zone tampon de 2 m (6 pieds) bien identifiée à l'aide de
      fanions ou d'une corde. De la sorte, si un travailleur devait glisser,
      le périmètre de sécurité évitera qu'il soit projeté par-dessus le
      parapet ou la corniche pour ensuite aller choir au sol. (Voir
      illustration 2) pour un exemple de déneigement sécuritaire sur un toit
      plat.)

    - Identifier la zone de déversement de neige et en interdire l'accès aux
      moyens de signaux de danger et de barricade afin d'éviter les risques
      qu'une personne soit heurtée par la neige ou la glace déversée.

    - S'assurer que la présence des déneigeurs n'ajoute pas au poids que la
      structure est capable de supporter.

    - Pour les édifices résidentiels, il est recommandé d'utiliser une pelle
      de toit muni d'un long manche que le travailleur peut manier en gardant
      les deux pieds sur la terre ferme. Très souvent, l'enlèvement de la
      neige à l'aide de cet outil s'avère suffisant.

    - En ce qui concerne les abris de type "tempo", ils doivent être déneigés
      avec un râteau. Il ne faut jamais les déneiger en poussant la toile à
      partir de l'intérieur de l'abri, car ils pourraient s'effondrer sur le
      travailleur.

    Attachez-vous à la vie!
    -----------------------

    La prévention des chutes figure parmi les priorités d'intervention de la
CSST. Le message de la CSST est clair : travailler en hauteur de façon
sécuritaire, c'est possible, en été comme en hiver.

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/
    





Renseignements :

Renseignements: Alexandra Reny, Relations publiques - CSST , (514)
906-3064

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.