Démocratie et gouvernance des commissions scolaires - "La position de la FQDE est irréaliste et va à l'encontre du développement du système public d'éducation et d'une gouvernance efficiente" - André Caron



    QUEBEC, le 6 fév. /CNW Telbec/ - Le président de la Fédération des
commissions scolaires du Québec (FCSQ), M. André Caron, qualifie d'irréaliste
la position que la Fédération québécoise des directions d'établissement
d'enseignement (FQDE) a rendu publique à l'occasion des consultations que mène
actuellement la ministre de l'Education, du Loisir et du Sport sur la
démocratie et la gouvernance des commissions scolaires. "La mise en oeuvre des
propositions de la FQDE constituerait pratiquement un retour à l'école
d'Emilie Bordeleau", d'illustrer M. Caron.
    En matière de gouvernance et de démocratie scolaires, la FCSQ conçoit
d'emblée que des ajustements sont souhaitables afin de maximiser les efforts
de tous les paliers de décision - notamment le ministère de l'Education, du
Loisir et du Sport, les commissions scolaires et les établissements - pour
assurer la réussite des élèves. M. André Caron croit toutefois qu'il revient
aux commissions scolaires de continuer à assumer les responsabilités de
premier plan qui leur sont confiées : "Face à tous les défis qui se sont
présentés au fil des ans et des décisions politiques, les commissions
scolaires ont toujours répondu présentes et obtenu des résultats positifs."
    La FCSQ rappelle que la démocratie scolaire fait partie des fondements
mêmes de notre système public d'éducation, lequel, à l'instar de ce qui
prévaut en Amérique du Nord, repose sur un modèle de gouvernance avec des élus
au suffrage universel. "Notre système public d'éducation s'est construit et
développé sous le leadership politique et administratif des commissions
scolaires, sur des valeurs d'ouverture, d'entraide, de justice sociale et de
solidarité quel que soit le statut socioéconomique des familles et des élèves.
Ces valeurs sont préservées par les commissions scolaires et leurs élus depuis
des décennies et la Fédération entend continuer à les promouvoir avec ses
membres", témoigne M. André Caron.

    La FQDE propose la création de 3000 commissions scolaires

    En voulant ramener l'ensemble des activés éducatives, complémentaires et
particulières (dont les ressources financières et humaines) dans le giron de
l'école, la FQDE propose ni plus ni moins que la création de 3000 commissions
scolaires. De plus, le modèle proposé par la FQDE évacue totalement la
nécessité de garantir une répartition équitable des ressources entre les
écoles, un rôle majeur que les commissions scolaires assument déjà
adéquatement sur leur territoire au nom de l'équité et de la justice sociale.
    Les commissions scolaires sont garantes du développement d'un réseau
public d'éducation équitable et accessible à tous. "En proposant une mise en
commun des services des établissements scolaires afin de les aider à remplir
leur mission, la FQDE témoigne clairement de la nécessité d'un palier
intermédiaire entièrement dédié à l'éducation qui repose sur un modèle de
gouvernance avec des élus au suffrage universel comme cela prévaut en Amérique
du Nord", de conclure M. André Caron.




Renseignements :

Renseignements: Denis Pouliot, Directeur des communications et des
affaires publiques, La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ),
(418) 651-3220, (418) 563-8434


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.