Démission de M. Michel Bissonnet à titre de président de l'Assemblée nationale du Québec



    QUEBEC, le 14 juill. /CNW Telbec/ - Monsieur Michel Bissonnet, a avisé le
secrétaire général de l'Assemblée nationale, monsieur François Côté, de sa
démission à titre de président de l'Assemblée nationale à compter de ce jour,
tout en demeurant député de Jeanne-Mance-Viger.
    Conséquemment, veuillez trouver ci-joint la notice biographique de
monsieur Bissonnet. Un bilan complet des activités de M. Bissonnet, à titre de
président de l'Assemblée nationale du Québec, est aussi disponible.

    MICHEL BISSONNET

    NOTICE BIOGRAPHIQUE

    Né à Montréal le 28 mars 1942, Michel Bissonnet débute sa carrière
professionnelle à la Ville de Montréal où il occupe successivement de 1960 à
1977 les fonctions d'archiviste, commis de bureau, assistant-chef de bureau,
chef de bureau du greffier, coordonnateur des élections municipales et avocat
stagiaire au contentieux.
    Alors qu'il est à l'emploi de la Ville de Montréal, M. Bissonnet poursuit
sa formation et obtient un diplôme d'études collégiales en sciences humaines,
éducation permanente des adultes en 1973, une licence en droit de l'Université
de Montréal en 1976 et complète sa formation au Barreau du Québec en 1977. Il
exerce ensuite sa profession d'avocat au Cabinet Bissonnet, Mercadante et
Associés à Saint-Léonard.
    Son engagement communautaire et politique ne font aucun doute. Après
avoir été candidat du Nouveau parti démocratique dans la circonscription de
Papineau à l'élection partielle fédérale de 1967 et candidat du Parti de
l'Action Laval au poste de conseiller municipal en 1969, il devient maire de
la Ville de Saint-Léonard en 1978.
    Il poursuit ensuite son engagement envers ses citoyens à titre de député
de Jeanne-Mance à la suite des élections générales du 13 avril 1981. Ceux-ci
lui accordent d'ailleurs leur confiance à six autres occasions lors des
élections de 1985, 1989, 1994, 1998, 2003 et 2007. Outre la défense des
intérêts de sa circonscription, il occupe plusieurs fonctions de porte-parole
au sein de l'opposition officielle (communications, protection du
consommateur, accès à l'information, dossier du taxi) en plus d'être membre de
différentes commissions parlementaires. De 1985 à 1989, il est président du
caucus des députés du Parti libéral du Québec et est membre du Bureau de
l'Assemblée nationale. De 1989 à 1994, il devient vice-président de
l'Assemblée nationale. Pendant cette période, il est membre du Comité
parlementaire pour l'organisation des célébrations du Bicentenaire des
Institutions parlementaires du Québec de 1990 à 1992. Réélu en 1994, il
devient whip adjoint de l'opposition officielle jusqu'en 1997 et occupe par la
suite la fonction de vice-président de la Commission des transports et de
l'environnement jusqu'en 1998. A la suite de l'élection de 1998, il devient
troisième vice-président de l'Assemblée nationale. Il est d'ailleurs le
premier vice-président issu de l'opposition officielle, une tradition que le
Parlement a maintenu depuis. A ce titre, il est membre de la Commission de
l'Assemblée nationale jusqu'en 2003. Réélu en 2003 et en 2007, il exerce alors
la fonction de Président de l'Assemblée nationale, tout en étant président du
Bureau de l'Assemblée nationale et président de la Commission de l'Assemblée
nationale.
    Dès sa nomination comme président en 2003, il préside les travaux de la
29e session de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) tenue à
Niamey, au Niger, en juillet 2003. Il est, depuis 2007, premier vice-président
de l'Assemblée parlementaire de la francophonie. C'est d'ailleurs à ce titre
qu'il a invité l'APF à tenir sa 34e réunion annuelle dans la capitale à
l'occasion du 400e anniversaire de Québec en juillet 2008. Cette rencontre a
réuni 270 participants inscrits provenant de 57 sections incluant le Québec et
2 futurs observateurs (Catalogne et Croatie). Depuis 2003, il a également
délégué à ses trois vice-présidents la responsabilité de dossiers qu'il
considère comme prioritaires :

    
    - Concernant la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, les modifications
      apportées ont permis d'accueillir, dès 2004-2005, un 5e stagiaire afin
      de tenir compte de la présence de députés indépendants. De plus, depuis
      2006 la Fondation invite les écoles à adhérer aux Parlements au
      secondaire, un projet de société animé par des objectifs de
      participation et d'éducation à la démocratie. En 2007-2008, la
      Fondation appuie plus de 140 écoles. Nouveau mode de fonctionnement du
      conseil d'élèves s'inspirant de l'Assemblée nationale, un Parlement au
      secondaire est un véritable Parlement. Il comprend un premier ministre,
      des ministres, un président et des députés, tous des élèves élus. Ces
      députés débattent des projets de loi, lesquels seront sanctionnés par
      le directeur de l'école qui jouera le rôle de lieutenant-gouverneur ;

    - En ce qui a trait aux conditions de travail des députés, un comité est
      chargé d'examiner l'ensemble des facettes des rôles des parlementaires
      en circonscription et à l'Assemblée nationale, en tenant compte des
      nouvelles réalités auxquelles ils sont confrontés ;

    - Enfin, un comité sur la Télédiffusion et de la Webdiffusion des débats
      est chargé de proposer des actions à mettre en oeuvre afin
d'enrichir la
      programmation du Canal de l'Assemblée nationale, de promouvoir leur
      diffusion auprès du plus grand nombre de personnes et de favoriser une
      plus grande accessibilité aux débats de l'Assemblée nationale via
      Internet.

    Dans le cadre des diverses fonctions parlementaires qu'il a occupées, il a
également oeuvré au sein de différentes associations parlementaires comme
l'Association des parlementaires du Commonwealth (APC), la Délégation de
l'Assemblée nationale pour la coopération interparlementaire, l'Assemblée
parlementaire de la francophonie (APF - autrefois connue comme l'Association
internationale des parlementaires de langue française), la Confédération
parlementaire des Amériques (COPA), la Délégation de l'Assemblée nationale
pour les relations avec les Etats-Unis (DANREU), la Délégation de l'Assemblée
nationale pour les relations avec la communauté française de Belgique/région
Wallonne/Belgique (DANRB) depuis le 4 avril 2007, la Délégation de l'Assemblée
nationale pour les relations avec l'Assemblée nationale française (DANRANF),
la Délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec La Bavière
(DANRBA), la Délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec le
Sénat français (DANRSF), la Délégation de l'Assemblée nationale pour les
relations avec La Catalogne (DANRC), la Délégation de l'Assemblée nationale
pour les relations avec les institutions européennes (DANRIE), l'Association
parlementaire Nouveau-Brunswick_Québec (APNBQ) et l'Association parlementaire
Ontario_Québec (APOQ).
    La contribution de M. Bissonnet à la progression et au rayonnement de
l'Assemblée nationale est considérable. C'est ainsi qu'il a été décoré de
l'Ordre de la Pléiade au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée à Québec le
21 avril 2005. Monsieur Bissonnet s'est vu décerner le grade de Grand Croix,
la plus haute distinction de l'Ordre. Instituée en 1976, la Pléiade, Ordre de
la Francophonie et du dialogue des cultures, est une initiative de l'Assemblée
parlementaire de la Francophonie. Elle est destinée à reconnaître les mérites
éminents de personnalités qui se sont particulièrement distinguées en servant
les idéaux de coopération et d'amitié de la Francophonie. Enfin, le 13 juillet
2008, il a été reçu au grade d'Officier de l'Ordre national de la légion
d'honneur. A l'occasion de l'anniversaire de fondation de la ville de Québec,
la France a décidé d'exprimer sa fraternité avec le Québec en le distinguant
comme personnalité québécoise ayant excellé par sa contribution à la relation
franco-québécoise ou à la francophonie.

    

SOURCE : Monsieur François Côté Secrétaire général de l'Assemblée nationale 418 643-2724 POUR RENSEIGNEMENTS : Madame Lise Grondin Cabinet du Président de l'Assemblée nationale 418 643-2820 -%SU: CPN,INF -%RE: 37

Renseignements :

Renseignements: Madame Lise Grondin, Cabinet du Président de l'Assemblée
nationale, (418) 643-2820; SOURCE: Monsieur François Côté, Secrétaire général
de l'Assemblée nationale, (418) 643-2724


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.