Déjà le temps de penser à l'hiver - Comment préparer votre pelouse adéquatement



    SAINT-HYACINTHE, QC, le 25 août /CNW Telbec/ - A l'approche de l'automne,
l'entretien de votre pelouse est aussi important qu'au début ou durant l'été.
C'est en effet le moment de préparer votre pelouse pour les mois d'hiver, ce
qui favorisera une reprise et un verdissement plus rapides au printemps
suivant. Voici quelques conseils pour cette préparation :

    Réparer les endroits clairsemés ou endommagés
    ---------------------------------------------

    Aux mois d'août et septembre, c'est le moment idéal pour rénover votre
pelouse si elle a été endommagée, par exemple, par des insectes nuisibles. Si
ces endroits ne sont pas réparés, les mauvaises herbes occuperont
éventuellement cet espace vide. Pour réparer les zones endommagées, vous
pouvez utiliser la méthode du semis ou celle du gazon en plaque. Mais quelle
que soit la méthode utilisée, il faudra auparavant préparer votre sol
adéquatement en enlevant tout d'abord les mauvaises herbes présentes et la
pelouse morte. La seconde étape consistera à travailler le sol afin de
l'ameublir. Si ce dernier est très dur ou compact, une aération peut s'avérer
nécessaire. Vérifiez la qualité de votre terre, et si celle-ci est très
sablonneuse ou très argileuse, profitez-en pour ajouter un bon terreau à
pelouse que vous trouverez dans la plupart des bonnes jardineries. Ce terreau
doit être spécifiquement destiné à la pelouse et exempt de graines ou racines
de mauvaises herbes. En préparant votre sol, assurez-vous que ce dernier soit
de 1,25 à 2 cm plus bas que votre pelouse existante dans le cas d'une
rénovation avec du gazon en plaque, afin que celui-ci soit au même niveau que
la pelouse déjà en place.
    Vous pouvez par la suite procéder au semis en épandant vos semences sur
la terre et en les couvrant d'une fine couche de terreau. Pressez légèrement
la surface ensemencée afin d'augmenter l'adhérence et le contact des semences
avec le sol. Si vous avez choisi de rénover avec du gazon en plaque, la zone
endommagée doit être découpée en traçant une forme carrée à l'aide d'une bêche
ou d'un coupe-bordure (aussi appelé "demi-lune"). Les plaques de gazon
pourront ensuite être posées. Pour un meilleur ajustement des plaques dans la
pelouse établie, il est recommandé de couper à travers les deux épaisseurs de
gazon à la fois, soit un morceau de bonne tourbe et un morceau à retirer.
L'utilisation d'outils de coupe de qualité et bien affûtés assurera un
meilleur résultat. Pour assurer un bon contact entre la plaque et le sol, une
pression à l'aide du revers d'un râteau à jardin ou un léger piétinement doit
être effectuée.
    Le semis et le gazon en plaque doivent être maintenus humides durant les
2 premières semaines, et une première tonte pourra être effectuée lorsque la
pelouse aura atteint une hauteur de 10 cm dans le cas du semis, et 6 à 7 jours
après la pose du gazon en plaque.

    La fertilisation
    ----------------

    La pelouse est un couvre-sol très rustique sous nos conditions
hivernales, mais la fertilisation automnale l'aidera, entre autres, à reverdir
plus rapidement au printemps. Ainsi, la dernière fertilisation de l'année est
tout aussi importante que les fertilisations précédentes. Recherchez les
engrais automnaux dont les pourcentages de chacun des éléments nutritifs sont
ajustés selon les besoins de votre pelouse pour cette période de l'année.

    L'aération et le terreautage
    ----------------------------

    Si vous observez un phénomène de compaction du sol, il est alors
important d'aérer votre pelouse. L'aération consiste à extraire, à l'aide d'un
aérateur mécanique, de petites carottes de terre. Suite à l'aération, il est
possible d'effectuer un terreautage, soit d'épandre une mince (0,6 à 1 cm)
couche de terreau sur toute la pelouse. Selon le type de sol, différents
matériaux (sable, terre noire, mousse de tourbe ou compost) peuvent être
utilisés seuls ou en mélange. Le terreautage favorise, entre autres,
l'activité microbienne du sol et améliore sa structure.

    La dernière tonte
    -----------------

    Au mois d'octobre, la croissance de votre pelouse a ralenti et même
cessé, selon les régions du Québec. Pour éviter des problèmes de maladies et
des dommages causés par les mulots, et pour permettre un réchauffement et un
assèchement plus rapides de votre sol au printemps, il est recommandé, lors de
la dernière tonte, de couper à une hauteur d'environ 5 cm.




Renseignements :

Renseignements: Sophie Rochefort, Ph.D, agr., chargée de projet, FIHOQ;
Linda Bossé, agente de communication et de liaison, FIHOQ, (450) 774-2228

Profil de l'entreprise

Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale du Québec (FIHOQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.