Dégel des frais de scolarité - Le chat sort du sac



    QUEBEC, le 12 juin /CNW Telbec/ - L'Association des étudiantes et
étudiants de Laval inscrit(e)s aux cycles supérieures (AELIES), la
Confédération des associations d'étudiantes et d'étudiants de l'Université
Laval (CADEUL), le Regroupement des étudiantes et étudiants de maîtrise, de
diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS) et la Students'
Society of McGill University (SSMU). L'AELIES, la CADEUL, le REMDUS et SSMU
s'opposent à toute hausse des frais de scolarité.
    Le recteur de l'UQAM a confirmé les intentions cachées du gouvernement :
le dégel des frais de scolarité universitaires se poursuivra après 2012. Le
Devoir nous apprenait ce matin que le gouvernement entendait poursuivre son
dégel selon les paramètres qu'il a fixés en 2007. "C'est vraiment absurde que
ce soit le recteur de l'UQAM qui apprenne cette nouvelle aux étudiants! Le
gouvernement devrait au moins avoir le courage de l'annoncer lui-même aux
étudiants actuels et futurs", plaide Barbara Poirier, présidente de la CADEUL.
    A défaut d'augmenter le financement public ou de tenter de trouver des
solutions au sous-financement, le gouvernement s'entête à faire des dégels
idéologiques. Les jeunes sortent déjà de l'Université avec des grosses dettes
d'études à payer. "Augmenter les frais ne contribuera qu'à endetter davantage
la jeunesse et à retarder ses projets d'avenir", déclare David Maurice,
représentant du REMDUS.
    Investir dans l'éducation postsecondaire est primordial pour notre
société. La rendre accessible est ce qui a permis et qui permet toujours au
Québec d'être reconnue comme une province d'avant-garde sur le plan
économique, culturel et intellectuel et où naissent nombre d'innovations
technologiques. "Augmenter les frais de scolarité, c'est manquer de vision à
long terme pour notre société", affirme Sebastian Ronderos-Morgan,
vice-président aux affaires externe de SSMU.
    Devant les modifications majeures en matière de gouvernance que le
gouvernement désire imposer aux universités et devant l'incertitude quant à
une augmentation future des frais de scolarité, les étudiants croient qu'une
discussion de société s'impose. "Ce dont nous avons réellement besoin, c'est
de s'assoir et d'envisager collectivement l'avenir. Les décisions en éducation
postsecondaire doivent reposer sur des orientations à long terme, sur un
véritable plan concerté entre les différents acteurs afin de faire avancer la
société québécoise", soutient Sylvain Mercier, président de l'AELIES.

    L'AELIES, la CADEUL, le REMDUS et SSMU représentent ensemble environ 60
000 étudiantes et étudiants universitaires et font actuellement des démarches
pour bâtir une nouvelle association étudiante nationale.




Renseignements :

Renseignements: Frédéric Roy, vice-président aux communications, CADEUL,
(418) 929-7934, communications@cadeul.ulaval.ca, www.cadeul.com

Profil de l'entreprise

CADEUL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.