Déficit migratoire moins important chez les 15-34 ans dans plusieurs régions du Québec



    QUEBEC, le 23 janv. /CNW Telbec/ - Les plus récentes données de
l'Institut de la statistique du Québec dévoilent que pour l'année 2006-2007
plusieurs régions ont connu une amélioration de leur bilan migratoire tant
pour leur population en général que pour le groupe des 15 à 34 ans. Notons que
plus de 101 000 jeunes ont migré vers l'une ou l'autre des régions du Québec
au cours de cette période.
    La situation s'est entre autres améliorée dans les régions les plus
durement touchées par l'exode des jeunes, avec des pertes migratoires moins
importantes qu'en 2005-2006. "La situation économique et les emplois
disponibles en région facilitent certainement la rétention et l'accueil de
jeunes diplômés" mentionne Benjamin Bussière, directeur général par intérim de
Place aux jeunes du Québec (PAJQ). Cependant, le solde migratoire chez les
15-34 ans démontre qu'il est essentiel de poursuivre les efforts pour
favoriser la migration des jeunes dans ces régions. Ces soldes atteignent
-0,73% dans le Nord-du-Québec, -0,80% pour la Côte-Nord, -1,13% au
Saguenay-Lac-Saint-Jean,- ,60% dans le Bas-Saint-Laurent et -1,79% pour la
Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine.
    La présente étude ne prend toutefois pas en considération l'arrivée de
nouveaux immigrants internationaux. Notons que la région métropolitaine de
Montréal a attiré plus de 83% des nouveaux arrivants en 2005-2006. "Il faut
dès maintenant accorder une attention particulière à la régionalisation de
l'immigration pour favoriser le bilan migratoire des régions" poursuit
Benjamin Bussière.
    Bien que quelques régions affichent un solde migratoire positif chez les
15-34 ans, il n'en demeure pas moins que certaines municipalités régionales de
comté (MRC) de ces régions vivent des problématiques importantes qui se
distinguent des portraits régionaux. C'est par exemple le cas de la MRC Acton
(-2,38%) en Montérégie, de la MRC Antoine-Labelle (-2,14%) dans les
Laurentides, de la MRC Matawinie (-2,45%) dans Lanaudière et de Charlevoix
(-,80%) et Charlevoix-Est (-1,69%) dans la Capitale-Nationale.
    La plupart des MRC qui ont connu un exode massif de leur population et
qui profitent des services de Place aux jeunes pour favoriser la migration des
jeunes diplômés à leur profit, ont connu une amélioration de leur solde en
2006-2007. C'est donc dire qu'il y a un intérêt marqué des jeunes pour un
établissement en région. L'organisme, financé dans le cadre de la Stratégie
d'action jeunesse du Secrétariat à la jeunesse et par le Mouvement Desjardins
notamment, existe depuis 1990 et est présent dans 70 MRC réparties dans
15 régions administratives du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Catherine Rioux, Coordonnatrice des communications,
Place aux jeunes du Québec, (418) 523-1117, 1 888 966-6725,
info@placeauxjeunes.qc.ca

Profil de l'entreprise

Place aux jeunes en région

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.