Défi et changement pour 2008: Enquête des MEC



    ST. JOHN'S, le 23 oct. /CNW Telbec/ - L'augmentation des frais
d'exploitation, le huard au-dessus de la parité, les prix de vente qui
baissent et le manque de clients constituent les plus importants défis que
doit relever le plus important secteur d'activité commerciale au Canada au
cours des 12 prochains mois, selon l'enquête des Manufacturiers et
Exportateurs du Canada.
    "Compte tenu des défis que les manufacturiers et exportateurs canadiens
doivent relever, il n'est pas surprenant que leurs entreprises fassent preuve
d'une extrême prudence à propos des perspectives commerciales" a déclaré
M. Jayson Myers, président des Manufacturiers et Exportateurs du Canada, à
l'occasion de la présentation de l'enquête aujourd'hui au St. John's
Convention Centre. "A l'instar de l'année dernière, les prévisions de ventes,
la production et le niveau des bénéfices, l'emploi et l'investissement sont
relativement faibles. Une majorité d'entreprises font état d'une détérioration
généralisée de leur contexte commercial cette année".
    Selon l'enquête, des ventes et des bénéfices en chute ont érodé la
capacité des entreprises à investir dans de nouvelles installations, de
nouveaux matériels et dans la recherche et le développement. Plus d'un quart
des manufacturiers et exportateurs ont déclaré qu'ils prévoyaient l'année
dernière augmenter, en 2007, leurs investissements dans leurs installations de
production - mais ce ne sont que 17 pour cent qui l'ont fait.
    En revanche, une mesure incitative fédérale de 565 millions de dollars
permettant aux entreprises d'amortir leurs investissements en machinerie et
matériel sur deux ans semble porter ses fruits. La proportion d'entreprises
qui prévoient se prévaloir de cette mesure et accroître leurs investissements
dans le cadre de cette mesure a augmenté à 43 pour cent cette année par
rapport à 34 pour cent l'année dernière.
    La majorité des entreprises sondées ont déclaré que la déduction pour
amortissement (DPA), ne devant durer que deux années, doit être allongée pour
pouvoir en ressentir l'efficacité maximum.
    Six sur 10 entreprises sondées ont dit que les deux ans prévus par
l'amortissement sont insuffisants pour leur permettre de s'en prévaloir, et
87 pour cent ont recommandé le prolongement de cette mesure jusqu'en 2012 par
Ottawa.

    L'enquête annuelle des MEC sur les questions de gestion est parrainée par
Rogers Media, Grant Thornton et Machines Italia. Elle examine l'état actuel et
futur du secteur manufacturier et exportateur selon ce qu'en pensent les plus
importants PDG du pays. Cette année, 1014 entreprises ont participé à
l'enquête sur les perspectives d'affaires, les conditions commerciales
mondiales, l'emploi, l'investissement, les initiatives de politique publique
et l'innovation.

    On peut consulter les résultats complets à www.cme-mec.ca/pdf/cme08.pdf




Renseignements :

Renseignements: Jeff Brownlee, V.-P., Affaires publiques, (613)
762-7545

Profil de l'entreprise

MANUFACTURIERS ET EXPORTATEURS DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.