Découvrez 14 entrepreneurs visionnaires qui luttent contre les changements
climatiques avec le matériau bois

QUÉBEC, le 18 mars /CNW Telbec/ - Le président de la Coalition BOIS Québec, M. Robert Beauregard, en présence de la Vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Mme Nathalie Normandeau, a eu l'immense plaisir de faire découvrir aux invités rassemblés au Château Bonne Entente à Québec 14 entrepreneurs issus de 14 régions du Québec qui joignent leurs voix et leurs efforts à la Coalition BOIS Québec pour lutter contre les changements climatiques en utilisant le matériau bois. Ces leaders de leur milieu, porte-parole de la deuxième phase de la campagne de sensibilisation Je touche du bois!, ont choisi avec conviction le matériau bois pour la construction ou la rénovation de leur commerce, entreprise, siège social ou autres bâtiments, en raison du potentiel écologique du matériau bois et des avantages économiques à utiliser le seul matériau de construction qui soit à la fois renouvelable, recyclable et réutilisable.

Le bois comme ressource en appui au développement économique des régions

Ces leaders de l'Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de Chaudière-Appalaches, de la Côte-Nord, de l'Estrie, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, de Lanaudière, des Laurentides, de la Mauricie, du Nord-du-Québec, de l'Outaouais et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, où le bois s'inscrit au cœur du développement économique, sont fiers d'encourager l'accroissement de l'utilisation de cette ressource de proximité qui, valorisée, viendra consolider de nombreux emplois en région. L'utilisation de plus de bois sur les marchés locaux permettra de réduire la dépendance des producteurs québécois envers les marchés américains et de stimuler l'innovation des acteurs de la transformation du bois.

Le bois comme matériau écologique

Rappelons qu'il existe deux façons de réduire les émissions de CO(2) dans l'atmosphère : soit en les diminuant (substitution des matériaux émetteurs), soit en les stockant (séquestration du carbone). Les arbres, de même que les produits du bois que l'on en tire, ont la capacité unique de faire les deux.

En effet, d'après le quatrième rapport du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), le comité scientifique des Nations Unies chargé de suivre la question, la production de bois comme substitut au béton ou à l'acier dans la construction est une contribution tangible à la réduction des gaz à effet de serre puisque le procédé de fabrication du bois de construction requiert beaucoup moins d'énergie et laisse une faible empreinte environnementale. À titre d'exemple, sur un même travail de charpente, la fabrication d'une poutre en béton émet cinq fois plus de CO(2) qu'une poutre en bois et une poutre en acier, sept fois plus ! Par ailleurs, la poutre en bois a l'avantage de stocker du carbone pendant la durée de vie du bâtiment, alors que les autres matériaux ne contribuent en rien au stockage du carbone.

L'impact de la campagne de sensibilisation Je touche du bois !

La Coalition BOIS Québec a fait évaluer l'impact de la première phase de la campagne de sensibilisation Je touche du bois!, qui s'est déroulée à l'automne 2009, sur les perceptions des Québécois quant au potentiel écologique du matériau bois par la firme L'Observateur, auprès d'un échantillon de 1 000 répondants. En comparant les réponses aux mêmes questions posées en 2008 et 2009, la Coalition BOIS Québec a pu mesurer des changements dans l'opinion publique. Les faits saillants sont :

    
    - Hausse de 9 points de l'attrait écologique du matériau bois ;
    - Ouverture accrue de 7 points à l'usage du matériau bois pour des
      préoccupations écologiques et de 8 points pour les retombées
      économiques positives ;
    - 16 % des répondants ont pu répéter le message écologique véhiculé par
      les publicités Je touche du bois! de façon précise : utiliser le
      matériau bois contribue à la réduction de CO2 ;
    - Plus du tiers des répondants ayant remarqué la publicité considèrent
      que la présence de personnalités publiques dans la campagne les incite
      à utiliser davantage le matériau bois pour leurs travaux de
      construction ou de rénovation (35 %), dont 19 % qui estiment que cela
      les incite beaucoup à le faire.
    

La deuxième phase de sensibilisation : l'impact du secteur privé

"Le message Je touche du bois! est porteur. Les Québécois réagissent positivement au potentiel écologique du matériau bois. Il nous fallait donc poursuivre notre démarche et nous adresser aux leaders économiques des régions du Québec qui sont des donneurs d'ouvrage importants et des porteurs de vision pour leur région", déclare le président de la Coalition BOIS Québec, Robert Beauregard. Ces leaders du secteur privé ont été choisis parce qu'ils avaient d'une part construit un bâtiment non résidentiel en bois et, d'autre part, parce qu'ils partagent la vision qu'il est possible de lutter de façon tangible contre les changements climatiques en utilisant le bois tout en contribuant au développement de l'économie par ce secteur d'activité au Québec. Tous les candidats ont accepté avec enthousiasme de contribuer au succès de la campagne de sensibilisation régionale Je touche du bois!

Cette campagne publicitaire sera déployée dans chacune des 14 régions par les quotidiens régionaux et les hebdomadaires entre la troisième semaine de mars et la deuxième semaine d'avril 2010.

"L'objectif visé par cette campagne est d'inspirer les gens du secteur privé à faire le choix du matériau bois dans leur projet de construction ou de rénovation. La Coalition BOIS Québec souhaite transmettre aux entrepreneurs le message qu'ils ont entre leurs mains un moyen concret de lutter contre les changements climatiques et qu'ils peuvent devenir des acteurs de changement dès maintenant. Voir quelqu'un qui choisit le bois, c'est inspirant et ça permet de croire que, nous aussi, nous pouvons poser un geste direct pour agir pour le bien-être de l'environnement et de l'économie des régions !", conclut M. Beauregard.

    
    14 ambassadeurs engagés dans la campagne Je touche du bois !

    - Abitibi-Témiscamingue : Yvan Rose, directeur général de Promutuel
      L'Abitibienne / Siège social - Amos
    - Bas-Saint-Laurent : Serge Guay, directeur général, Site historique
      maritime de la Pointe-au-Père / Pavillon d'accueil - Rimouski
    - Capitale-Nationale : Ginette Gauthier, directrice générale, Domaine
      Forget / Salle de concert Françoys-Bernier - Saint-Irénée
    - Centre-du-Québec : Johnny Izzi, directeur général, Gaudreau
      Environnement / Siège social - Victoriaville
    - Chaudière-Appalaches : Gilles Hudon, propriétaire, Pro-Arctic /
      Détaillant - Montmagny
    - Côte-Nord : Sonia Ringuette, propriétaire franchisée, Tim Hortons /
      Restaurant - Sept-Îles
    - Estrie : Pierre Pellerin, propriétaire et président, Bleu Lavande /
      Bâtiments sur le site agrotouristique - Fitch Bay
    - Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : Patrick Rehel, président, Base de plein
      air de Bellefeuille / Bâtiments d'accueil et locatifs - Chandler
    - Lanaudière : Aristo Stavropoulos et Michèle Ricard, propriétaires des
      huiles d'olive La Belle Excuse / Entrepôt et boutique - Saint-Liguori
    - Laurentides : Serge Larivière, directeur général, Aéroport
      international de Mont-Tremblant / Pavillon d'accueil - La Macaza
    - Mauricie : Joyce Plante, présidente, Hôtel et Geos Spa Sacacomie /
      Hôtel et Geos Spa - Saint-Alexis-des-Monts
    - Nord-du-Québec : Marc Bélanger, propriétaire, quincaillerie Home
      Hardware / Quincaillerie - Chibougamau
    - Outaouais : Gilles Lafrenière, propriétaire, Auberge du Draveur /
      Auberge et Spa - Maniwaki
    - Saguenay-Lac-Saint-Jean : Fabien Tremblay, président, quincaillerie BMR
      Achille Tremblay et fils / Quincaillerie - Saint-Fulgence

     L'ensemble des photos et des informations sur ces 14 ambassadeurs du
       matériau bois est disponible pour consultation et téléchargement
       sur le site de la Coalition BOIS Québecau www.coalitionbois.org
    

À PROPOS DE LA COALITION

Organisme autonome, la Coalition BOIS Québec est née dans la foulée de la Stratégie d'utilisation du bois dans la construction au Québec adoptée en mai 2008 par le gouvernement du Québec. Elle constitue le lieu de rassemblement et le point de contact privilégié de tous les intervenants souhaitant contribuer à la lutte contre les changements climatiques et à l'économie québécoise par l'utilisation accrue du matériau bois dans la construction.

www.coalitionbois.org

SOURCE COALITION BOIS QUEBEC

Renseignements : Renseignements: Andrée Peltier, (514) 846-0003, Cell.: (514) 944-8689; pour communiquer avec les 14 ambassadeurs régionaux, vous adresser à: Geneviève Mathieu, Directrice des communications publiques, Coalition BOIS Québec, (418) 953-6385, gmathieu@coalitionbois.org

Profil de l'entreprise

COALITION BOIS QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.