Déclaration du président de la FCM incitant les chefs de parti à faire connaître leur appui pendant les débats à des solutions tangibles pour améliorer la sécurité dans les collectivités



    OTTAWA, le 30 sept. /CNW Telbec/ - Le président de la FCM et maire de
Sherbrooke (Québec), Jean Perrault, a déclaré ce qui suit :

    
    "A la veille du premier débat national, la FCM lance un défi à tous les
    chefs de parti : dites aux Canadiens que vous êtes prêts à prendre des
    engagements tangibles pour appuyer vos promesses électorales en matière
    de criminalité et de justice pénale, en soutenant les services policiers
    de première ligne et les programmes de prévention requis pour accroître
    la sécurité de nos villes et de nos collectivités.

    "Dans une campagne électorale qui compte peu d'enjeux déterminants, la
    sécurité et la criminalité se détachent de tous les autres. Ce n'est pas
    étonnant, car rien n'est plus important pour les électeurs que la
    sécurité de leur famille et de leur collectivité. Naturellement, tous les
    chefs de parti ont abordé la question dans leurs tournées électorales.

    "Le taux de criminalité a diminué dans la plupart des centres urbains,
    c'est un fait, mais il n'en demeure pas moins que de nombreux Canadiens
    sont exposés à la violence et souffrent d'insécurité dans leur
    collectivité. Les partis ont fait de nombreuses et diverses promesses qui
    ont défrayé les manchettes, mais jusqu'ici, aucun des partis n'a formulé
    d'orientation globale pour rendre nos collectivités plus sûres, ni même
    de stratégie cohérente en matière de lutte contre la criminalité,
    d'application des lois ou de justice pénale.

    "Les plateformes électorales mettent l'accent sur des mesures limitées
    qui s'attaquent à des enjeux de grande actualité, comme les gangs et la
    criminalité chez les jeunes. Les chefs de parti se sont empressés de
    proposer des solutions législatives pour combattre la criminalité, ce qui
    ne fait que renforcer le genre de discours qui a pour effet, depuis des
    années, de reléguer au second plan les gestes concrets sur le terrain.
    Pendant ce temps, des responsabilités de compétence fédérale continuent
    d'être transférées aux services policiers locaux.

    "Le système de police canadien a transféré un fardeau démesuré aux
    services policiers locaux sans transférer les ressources appropriées. Au
    cours des 20 dernières années, les coûts des services policiers
    municipaux ont grimpé de 5 pour cent par année - proche des 6,5 pour cent
    des coûts des soins de santé. Aujourd'hui, les municipalités paient
    57 pour cent des dépenses des services policiers et, pourtant, elles ne
    reçoivent encore que huit cents de chaque dollar de taxes et d'impôts
    prélevé au Canada. Entre-temps, des responsabilités de compétence
    fédérale - comme la lutte à la cybercriminalité, la sécurité portuaire et
    le contrôle frontalier - continuent de venir alourdir les tâches des
    services policiers locaux.

    "Les débats qui se dérouleront cette semaine donneront aux chefs de parti
    une autre occasion d'expliquer aux Canadiens comment ils corrigeront le
    système de police canadien et mettront de l'avant des solutions concrètes
    et détaillées pour rendre nos collectivités plus sûres.

    "Nous demandons à tous les chefs de parti de répondre pendant les débats
    aux quatre questions clés suivantes :

    1. Que ferez-vous pour garantir le financement soutenu des services
       policiers de première ligne? Le Fonds de recrutement des policiers est
       très apprécié, mais il viendra à échéance dans cinq ans. Après, les
       villes et les collectivités ne recevront plus rien pour maintenir les
       nouveaux policiers en poste. Malheureusement, la criminalité ne
       disparaîtra pas dans cinq ans, et il faudra donc que les
       investissements fédéraux se poursuivent.

    2. En matière de services policiers, vous engagez-vous à concevoir une
       stratégie nationale qui mette fin au délestage de tâches de compétence
       fédérale et garantisse que les services policiers locaux aient
       suffisamment de ressources pour assumer leurs responsabilités?

    3. Que ferez-vous pour que la GRC ait suffisamment de ressources afin
       d'exécuter les tâches policières fédérales à long terme? Quand le
       service de police fédéral est incapable d'exécuter les tâches
       policières fédérales, inévitablement, ce sont les services policiers
       locaux qui en héritent, en plus de leurs propres tâches.

    4. Que ferez-vous pour enrayer la criminalité à la source? Il a été
       prouvé sur le terrain que les programmes de prévention de la
       criminalité sont un moyen rentable de réduire les comportements
       criminels. En plus de justice pénale, les policiers municipaux ont
       besoin de l'apport de programmes sociaux et récréatifs, de même que de
       programmes pour les jeunes afin de lutter contre la criminalité à la
       source.

    "Vendredi, je serai à Edmonton, en compagnie du maire Stephen Mandel et
    du maire Lloyd Bertschi, président de l'Alberta Urban Municipalities
    Association. Nous dévoilerons alors notre évaluation de la capacité des
    diverses plateformes de transformer les promesses électorales sur les
    plans de la criminalité et de la sécurité en résultats tangibles sur le
    terrain.

    "Lorsqu'ils parleront aux Canadiens cette semaine, les chefs de parti
    devront être prêts à expliquer comment leurs engagements se traduiront
    par des rues, des collectivités et des villes plus sûres. Ils devront
    expliquer comment leurs propositions combattront le problème à sa source,
    et comment elles apporteront aux policières et aux policiers de nos
    services de maintien de l'ordre les outils dont ils ont besoin pour
    accomplir leurs tâches."
    

    D'autres renseignements sur la criminalité, la sécurité publique et les
services de police locaux sont accessibles à www.fcm.ca.




Renseignements :

Renseignements: Maurice Gingues, (613) 907-6395, mgingues@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS FEDERALES 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.