Déclaration du président de la FCM Gord Steeves en réaction au discours du Trône



    OTTAWA, le 16 oct. /CNW Telbec/ - La déclaration suivante a été faite
aujourd'hui par le président de la Fédération canadienne des municipalités
(FCM), le conseiller de Winnipeg Gord Steeves, en réaction au discours du
Trône.
    "Le discours du Trône permet à un gouvernement d'articuler ses plans et
ses priorités pendant la durée de son mandat. Dans le discours d'aujourd'hui,
le gouvernement a décidé de ne pas saisir l'occasion de présenter une vision
généreuse pour les villes et les collectivités du Canada.
    Nous sommes d'accord avec le gouvernement que le pouvoir fédéral de
dépenser devrait être exercé de manière à respecter chaque ordre de
gouvernement. Par conséquent, nous veillerons à ce que l'engagement du
gouvernement de recruter 2500 autres agents de police locaux - une mesure que
nous appuyons - comprenne l'engagement à long terme de financer ces postes.
Autrement, cela exercerait des pressions additionnelles sur les budgets
municipaux destinés au maintien de l'ordre et détournerait des fonds prévus
pour d'autres priorités établies à l'échelle locale.
    La FCM demande depuis longtemps au gouvernement du Canada d'affirmer son
engagement à long terme à l'endroit de la santé et de la compétitivité des
villes et des collectivités du Canada. C'est pour cette raison que nous
appuyons le projet de loi du gouvernement touchant la criminalité, qui reflète
la nécessité d'un leadership fédéral sur les questions nationales, comme les
crimes violents, qui ont une incidence sur mos villes et nos collectivités.
    Malheureusement, ce discours du Trône comporte des lacunes dans d'autres
secteurs clés. En donnant simplement aux programmes d'infrastructures
existants une autre étiquette, le gouvernement n'investit pas les ressources
additionnelles requises pour relever les défis qu'il reconnaît dans le
discours du Trône.
    De façon pratique, cet engagement devrait prévoir une solution à la crise
financière chronique en partageant l'équivalent d'un cent de la TPS et en
rendant permanent le transfert de la taxe sur l'essence. Il devrait également
aider à atténuer les embouteillages qui risquent de paralyser la croissance
économique et qui empoisonnent notre air en investissant dans une stratégie
nationale des transports en commun.
    De toute évidence, les excédents budgétaires des dernières années
démontrent que le gouvernement dispose des ressources nécessaires pour réduire
les impôts des Canadiens et investir dans nos villes et nos collectivités.
Nous sommes déçus que le gouvernement ait choisi de ne pas saisir cette
occasion.
    Aucune de ces priorités et stratégies municipales n'ont été pleinement
abordées dans le discours du Trône d'aujourd'hui. Cela nuira non seulement à
la réussite de nos villes et de nos collectivités dans un monde concurrentiel,
mais aussi à la réalisation des objectifs globaux du gouvernement parce que
l'avenir de notre pays est lié à celui de nos villes et de nos collectivités."




Renseignements :

Renseignements: Maurice Gingues, (613) 907-6395

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.