Déclaration du président de la FCM à la suite du dépôt du rapport du commissaire à l'environnement et au développement durable



    OTTAWA, le 12 mai /CNW Telbec/ - Jean Perrault, président de la
Fédération canadienne des municipalités (FCM) et maire de Sherbrooke (Québec),
a fait la déclaration suivante à la suite du dépôt, aujourd'hui, du rapport du
commissaire à l'environnement et au développement durable.
    "Le rapport déposé aujourd'hui par le commissaire à l'environnement et au
développement durable qui traite de la Loi de mise en oeuvre du Protocole de
Kyoto met en relief, encore une fois, la nécessité de mesures concrètes de la
part du gouvernement du Canada et de tous les partis à la Chambre des
communes.
    "Il est clair que ni les protocoles internationaux ni les cibles
d'émissions ne peuvent mettre fin à eux seuls aux changements climatiques.
Pour réduire les émissions dans nos villes et nos collectivités, il faut des
mesures locales concrètes. Comme l'a affirmé le commissaire en 2006, il faut,
pour cela, que le gouvernement fédéral fasse preuve de leadership et s'engage,
entre autres, à créer des partenariats solides et durables avec les autres
ordres de gouvernement.
    "Les Canadiens sont inquiets des changements climatiques et de leurs
impacts sur la qualité de l'air et de l'eau, les conditions climatiques
extrêmes, ainsi que des investissements et des remises en état nécessités aux
infrastructures. Une stratégie qui va de soi, par exemple, pour réduire les
gaz à effet de serre (GES) est de réduire les émissions attribuables aux
transports en investissant dans le transport collectif. Au Canada, le secteur
des transports produit près de 30 pour cent des émissions de GES. Et les
véhicules particuliers produisent à eux seuls 70 pour cent des émissions
globales de ce secteur.
    "Dans un sondage d'opinion de 2008, 36 pour cent des répondants ont
choisi l'amélioration du transport collectif devant la réglementation de
l'industrie, le captage du carbone et une taxe sur le carbone en tant que plus
importante priorité d'une stratégie fédérale environnementale. Les Canadiens
savent que la seule façon de réduire les émissions produites par les véhicules
est de convaincre les gens de délaisser leur véhicule et d'opter pour le
transport collectif.
    "Des progrès sont aussi possibles par d'autres moyens. Les municipalités
participent aussi autrement à la lutte contre les changements climatiques sur
le terrain. Elles modernisent les bâtiments publics pour réduire la
consommation d'énergie, mettent de l'avant des projets dans les domaines de
l'eau et de l'énergie solaire et éolienne, et sont à l'avant-garde des efforts
pour réduire les émissions attribuables aux activités municipales.
    "Par contre, la plupart de ces efforts sont déployés individuellement et
sans coordination nationale. Les gouvernements municipaux n'ont pas de marge
de manoeuvre sur le plan financier et pourraient faire bien davantage, sans ce
carcan, pour réduire les émissions. C'est pourquoi il faut un partenariat fort
et à long terme entre le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux
et territoriaux et les gouvernements municipaux.
    "Les municipalités sont prêtes à s'engager énergiquement dans un tel
partenariat. D'ici à 2012, avec des investissements dans les infrastructures
environnementales et le transport durable, elles pourraient réduire les
émissions de gaz à effet de serre attribuables aux activités municipales et
collectives de l'ordre de 20 à 50 mégatonnes.
    "Le plan de stimulation des infrastructures du gouvernement fédéral offre
de bons outils pour amorcer la création d'un partenariat intergouvernemental.
Par exemple, en ciblant des projets municipaux, le Fonds d'infrastructure
verte de 1 milliard de dollars peut aider à jeter les bases d'une coopération
continue entre les municipalités et le gouvernement fédéral.
    "Des investissements à court terme sont importants pour donner l'élan à
une stratégie soutenue et coordonnée à l'égard des changements climatiques.
Toutefois, une telle stratégie doit comporter un plan à long terme pour
améliorer le transport collectif, accroître l'efficacité des systèmes
municipaux, appuyer les projets de réduction des émissions et bâtir des
collectivités durables partout au Canada."




Renseignements :

Renseignements: Maurice Gingues, (613) 907-6395, mgingues@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.