Déclaration des commissaires de la Commission de vérité et de réconciliation des pensionnats indiens concernant les excuses que le Premier ministre présentera à la chambre des Communes le 11 juin 2008



    OTTAWA, le 8 juin /CNW Telbec/ - Le gouvernement fédéral annonce que, le
11 juin, le Premier ministre présentera des excuses aux anciens élèves des
pensionnats à la chambre des Communes.
    Le 11 juin pourrait se révéler une date qui fera époque pour le Canada.
La présentation de ces excuses très nécessaires offrira l'occasion à tous les
Canadiens, par la voix du Premier ministre, d'admettre la vérité de cet aspect
de notre passé commun. Et ce qui n'est pas de moindre importance, c'est aussi
pour chacun de nous l'occasion de nous engager envers un avenir partagé,
marqué par des relations entre Canadiens autochtones et non autochtones
reposant sur le respect pour la dignité de la personne.
    La Commission de vérité et de réconciliation des pensionnats indiens a
été mise sur pied le 1er juin. Créée sur l'ordre des tribunaux, cette
Commission est l'aboutissement d'un accord parmi les survivants des
pensionnats et les représentants des Autochtones, des églises et du
gouvernement du Canada. Elle s'est vue confier la tâche d'aider les Canadiens
à connaître et à comprendre la vérité des séquelles des pensionnats, et de
favoriser la réconciliation par l'instauration de nouvelles relations qui
s'appuient sur la reconnaissance et le respect mutuels.
    La Commission en est actuellement aux tout premiers stades de son mandat.
En qualité de commissaires, nous avons la volonté d'écouter, en gardant
l'esprit et le coeur ouverts, les récits et autres descriptions historiques de
l'expérience et des séquelles des pensionnats indiens.
    Il nous est impossible, surtout à ce stade préliminaire de notre mission,
de nous exprimer au nom des générations passées, actuelles et futures dont les
vies ont subi (et continueront à subir) les séquelles de l'expérience des
pensionnats. Mais nous pouvons affirmer de prime abord que la réconciliation
n'est possible qu'à la condition que des excuses soient présentées. Des
excuses véritables et d'une sincérité profonde, qui reconnaissent sans détours
les ténèbres destructrices engendrées par cette expérience et qui engagent les
Canadiens sur la voie d'un avenir radieux - nous permettant ainsi d'enterrer à
jamais les séquelles de cette expérience - constitueront une étape dans le bon
sens sur le chemin de la réconciliation.

    Le juge Harry LaForme, président
    Claudette Dumont-Smith, commissaire
    Jane Brewin Morley, c.r., commissaire




Renseignements :

Renseignements: Kimberly Phillips, Secrétariat de la Commission de
vérité et de réconciliation, (613) 219-5872, www.trc-cvr.ca; Nancy Pine,
Secrétariat de la Commission de vérité et de réconciliation, (613) 316-5654,
www.trc-cvr.ca

Profil de l'entreprise

COMMISSION DE VERITE ET DE RECONCILIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.