Décision du CRTC sur les redevances de la distribution - Le CRTC reconnaît le rôle déterminant de la télévision généraliste en matière de programmation locale



    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des
communications estime que le CRTC devait autoriser la télévision généraliste à
avoir accès à de nouvelles sources de revenus. Bien que ce ne soit pas la
réponse attendue par les télédiffuseurs, la FNC croit que la décision du
Conseil pourrait avoir des retombées positives pour les télédiffuseurs et les
téléspectateurs. Les télédiffuseurs qui voudront augmenter la production
locale obtiendront tout de même un soutien financier qu'ils n'avaient pas
auparavant.
    Lors des audiences du CRTC portant sur la question, la FNC avait demandé
au CRTC de tenir compte des disparités qui existent entre les responsabilités
de la télévision généraliste et celles des autres services de télévision
(payante, à la carte, VSD et d'émissions spécialisées). La FNC réclamait que
la télévision conventionnelle publique et privée puisse accéder aux redevances
provenant des services de distribution.
    "Certains aspects de la décision du Conseil sont satisfaisants. Le CRTC a
choisi d'apporter un soutien à la télévision généraliste privée et publique,
un pilier de l'industrie télévisuelle, dans la mesure où les télédiffuseurs
font un effort pour augmenter l'accessibilité à des émissions locales. Nous
aurions préféré que cette décision accorde plus d'importance à la production
d'émissions d'information. L'information est aussi une responsabilité de la
télévision généraliste. Malheureusement comme on l'a vu encore récemment, lors
du transfert de propriété de TQS, la production d'émissions d'information et
de bulletins de nouvelles est facilement sacrifiée pour des motifs
économiques. Le CRTC aurait pu aller plus loin en révisant le partage des
sommes versées aux distributeurs de manière à en redonner une partie à la
télévision généraliste pour les responsabilités qu'elle assume déjà en matière
d'information, notamment" soutient la présidente de la FNC, Chantale Larouche.
    La Fédération nationale des communications croit que la décision du
Conseil tient compte de l'apport exceptionnel de la télévision généraliste au
paysage télévisuel. Au Québec, la télévision généraliste s'accapare plus de
50 % de l'écoute télévisuelle. Pour assumer pleinement sa responsabilité
d'informer et d'offrir de la programmation locale et régionale, la télévision
conventionnelle doit assumer des dépenses d'exploitation qui sont près du
double de celles des autres services de télévision. Le CRTC devait reconnaître
cette inégalité entre les responsabilités de la télévision conventionnelle et
celles des autres services télévisés canadiens, selon la FNC.
    La fédération rappelle que les données du CRTC témoignent de la vigueur
des services payants et spécialisés et d'une situation financière nettement
inférieure de la télévision conventionnelle canadienne.

    La Fédération nationale des communications représente la majorité des
artisans québécois oeuvrant à la télévision généraliste et spécialisée, privée
et publique.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Roger, secrétaire général, (514) 971-4151


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.