Décès d'un pompier de la Ville de Montréal: la CSST rend public son rapport d'enquête



    MONTREAL, le 7 fév. /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de la
sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son enquête
sur l'accident qui a entraîné le décès du capitaine Marcel Marleau, pompier au
Service de sécurité incendie de la Ville de Montréal (SIM). Le 21 janvier
2006, le travailleur meurt dans un incendie survenu dans un bâtiment de la rue
Langelier, à Montréal. L'enquête révèle notamment que l'intervention est
effectuée sans respecter certaines directives et normes en vigueur.

    Rappel des faits
    ----------------

    Le 21 janvier 2006, vers 3 h 30, le capitaine Marcel Marleau se rend,
accompagné de son équipe, au 12 495, boulevard Langelier pour une intervention
de type "odeur suspecte sans personne incommodée". Une fois le foyer
d'incendie localisé dans un divan du salon d'un des appartements du bâtiment,
les pompiers s'affairent à l'éliminer en tentant de sortir le divan par la
fenêtre. Ce faisant, il se produit une inflammation des fumées et des gaz
accumulés au plafond. Les flammes se propagent rapidement au reste de
l'appartement. Le capitaine Marleau est atteint au visage et décède dans
l'incendie.

    Constatations de la CSST
    ------------------------

    L'enquête de la CSST a permis de retenir les causes suivantes pour
expliquer l'accident :

    
    - l'intervention est effectuée sans respecter certaines directives et
      normes en vigueur;

    - le capitaine Marcel Marleau se trouve dans la trajectoire du feu, alors
      qu'il porte sur l'épaule la partie faciale de son appareil de
      protection respiratoire;

    - la supervision est déficiente et inadéquate.

    La CSST considère que le SIM a agi de façon à compromettre directement et
sérieusement la santé et la sécurité de ce travailleur, en n'assurant pas une
supervision appropriée à l'égard du port de l'équipement respiratoire. En
conséquence, un constat d'infraction a été délivré au SIM qui est passible
d'une amende pouvant aller de 5 000 $ à 20 000 $ pour une première offense ou
de 10 000 $ à 50 000 $, en cas de récidive.

    Exigences de la CSST
    --------------------

    Afin d'éviter la répétition d'un tel accident, la CSST a exigé :

    - l'application de la directive du SIM relative au port de la partie
      faciale de l'appareil de protection respiratoire isolant
      autonome (APRIA) en présence de fumée et l'élargissement des conditions
      de son utilisation;

    - l'application de directives précises sur :

       - les manoeuvres à effectuer en présence d'un objet abritant un feu
         couvant
       - la ventilation horizontale
       - les manoeuvres d'alimentation en eau
       - les actions à prendre en présence de fumée apparente.
    

    En outre, un plan de supervision a été demandé pour s'assurer de
l'application de ces directives.
    L'employeur s'est conformé à toutes ces exigences.

    Suivi de l'enquête
    ------------------

    Pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise, la CSST informera tous
les services de sécurité incendie du Québec et les établissements
d'enseignement concernés des conclusions de cette enquête et des mesures de
prévention à appliquer. De plus, elle en informera les membres des groupes de
liaison de l'Association sectorielle paritaire secteur Affaires municipales
dont font, entre autres, partie les associations patronales et syndicales du
Québec relatives au domaine de l'incendie, l'Ecole nationale des pompiers du
Québec et le ministère de la Sécurité publique.
    -%SU: LBR,SAN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Eric Arseneault, Direction des communications, CSST,
(514) 906-3064

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.