Décès d'un jeune travailleur lors du capotage d'un véhicule à chenilles : La CSST constate une gestion déficiente des opérations de pulvérisation chez Asplundh Canada



    SAGUENAY, QC, le 12 févr. /CNW Telbec/ - L'inaction pour prévenir les
renversements de véhicules à chenilles appelés "Muskeg" est à l'origine de
l'accident qui a entraîné le décès de Guillaume Naud, 19 ans, le 6 août 2008
près de La Doré au Lac-Saint-Jean. M. Naud, embauché depuis trois semaines,
est assis à l'arrière du Muskeg, sans protection. Il est écrasé lorsque le
véhicule se renverse dans un escarpement.
    Au terme de cette enquête, la CSST rappelle aux employeurs leurs
obligations de mettre en place des méthodes de travail sécuritaires et de
s'assurer que leurs travailleurs les appliquent. De plus, l'employeur a
l'obligation de fournir des équipements sécuritaires.

    Le capotage du Muskeg

    Asplundh Canada, une entreprise spécialisée dans la maîtrise de la
végétation, effectue pour Hydro-Québec un contrat d'application de phytocide
sous une ligne de transport d'énergie. Au moment de l'accident, deux
travailleurs se trouvent à bord du Muskeg. L'un conduit le véhicule et
l'autre, assis à l'arrière, procède à la pulvérisation. Arrivé à une pente, le
conducteur engage le véhicule dans un escarpement. Le Muskeg pique du nez,
bascule et se renverse. M. Naud, ne disposant ni d'une ceinture de sécurité ni
d'une structure de protection, tombe du véhicule et se fait écraser par
celui-ci.
    La CSST retient deux causes pour expliquer l'accident

    Même si une directive prévoit de descendre du véhicule pour choisir le
trajet le plus sécuritaire, le conducteur engage le Muskeg dans un escarpement
dont une partie est cachée par des broussailles.
    L'employeur est conscient des dangers d'un renversement, mais omet
d'appliquer des mesures de prévention adéquates. Ce type d'événement s'est
déjà produit. En pareil cas, les représentants de l'employeur préconisent de
sauter du véhicule. Un certain laisser-aller en matière de prévention des
renversements de Muskeg s'est ainsi développé.
    Enfin, mentionnons que l'absence de ceinture de sécurité sur le véhicule
et de structure de protection pour le passager arrière, a contribué à la
gravité de l'accident.

    La CSST interdit l'utilisation des Muskeg

    La CSST a interdit l'utilisation de tous les véhicules Muskeg de
l'entreprise jusqu'à ce qu'ils soient équipés de ceintures de sécurité et de
structures de protection dont la solidité est attestée par un ingénieur.
    De plus, l'entreprise devra modifier son programme de prévention et
former adéquatement ses travailleurs, notamment par un entraînement et une
supervision appropriée. Ainsi formés, ils auront les habiletés et les
connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire les travaux de
pulvérisation.
    La CSST considère que Asplundh Canada a agi de manière à compromettre la
santé, la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs. Un constat
d'infraction lui a été délivré en conséquence. L'amende varie de 5 000 $ à 20
000 $ pour une première offense et de 10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Prévention des accidents chez les jeunes : une priorité pour la CSST

    Toutes proportions gardées, les jeunes sont une fois et demie plus
souvent victimes d'accidents du travail que les travailleurs plus âgés! Le
site Web de la CSST (www.csst.qc.ca/jeunes) diffuse des informations à
l'intention des employeurs afin de les aider dans l'intégration de jeunes et
de nouveaux travailleurs. N'hésitez pas à y référer!

    
    Source:   Swann Thibault
              Direction régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean - CSST
              Tél.: 418 696-5223
    
    -%SU: SAN,LAW,LBR
    -%RE: 36




Renseignements :

Renseignements: Swann Thibault, Direction régionale du
Saguenay-Lac-Saint-Jean - CSST, (418) 696-5223

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.