Décès d'un camionneur de la compagnie Fortin et Lévesque de Baie-Comeau : la CSST dépose son rapport d'enquête



    SEPT-ILES, QC, le 4 mars /CNW Telbec/ - La Commission de la santé et de
la sécurité du travail (CSST) dévoile aujourd'hui les conclusions de son
enquête au sujet de l'accident qui a coûté la vie à un camionneur de la
compagnie Fortin et Lévesque de Baie-Comeau, le 11 septembre 2007 au
Mont-Wright, près de Fermont. M. Onil Desbiens est décédé après qu'un caniveau
de béton a basculé sur lui lors du déchargement de son camion. La présence du
camionneur dans la zone de déchargement lors du soulèvement des caniveaux
ainsi que l'absence de contact visuel entre le conducteur du chariot élévateur
(cariste) et le camionneur sont les causes retenues par la CSST.

    Rappel de l'événement
    ---------------------

    Le matin de l'accident, M. Desbiens se rend sur le site des installations
de l'entreprise Dyno Nobel, sous-traitant en explosifs pour la Compagnie
minière Québec Cartier, afin de décharger six caniveaux de béton empilés et
arrimés avec des sangles. Le cariste positionne les fourches de son chariot
sous la charge et rejoint le camionneur de l'autre côté de la semi-remorque
pour l'aider à retirer les sangles. Il retourne ensuite à son chariot après
avoir dit au camionneur de se retirer pendant le soulèvement de la charge.
Après avoir pris place sur son engin, il lève la charge de caniveaux et c'est
à ce moment qu'ils basculent. Il voit un ombrage de l'autre côté du camion et
retrouve alors le camionneur au sol. Celui-ci est transporté au Centre de
santé de Fermont où il décède.

    Constatation de la CSST
    -----------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer
l'accident :

    
    - le soulèvement de la charge provoque le renversement des caniveaux
      libres dont un tombe sur le camionneur présent dans la zone de
      déchargement;

    - la charge et le dispositif de levage empêchent le contact visuel entre
      le cariste et le camionneur.
    

    Exigence de la CSST
    -------------------

    A la suite de l'accident, la CSST a interdit la circulation piétonnière
en tout temps dans les zones de chargement ou de déchargement de
semi-remorques.
    L'employeur s'est conformé à cette exigence et l'a inscrite dans son
programme de prévention.

    Mesure de prévention
    --------------------

    Même si la formation du cariste n'est pas en cause dans cet accident, la
CSST rappelle que les caristes doivent avoir suivi une formation comprenant
notamment des directives sur l'environnement de travail. Ces exigences ont été
ajoutées au Règlement sur la santé et la sécurité du travail depuis un peu
plus d'un an.
    -%SU: LBR
    -%RE: 43




Renseignements :

Renseignements: Louise Bertrand, communicatrice régionale, Direction
régionale de la Côte-Nord - CSST, (418) 964-3900, poste 3906, 1-800-668-5214,
poste 3906

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.