DECES DE MME JOHANE ALARIE - LES DANGERS DE LA BAIGNADE EN SOLITAIRE



    QUEBEC, le 16 juill. /CNW Telbec/ - Le Bureau du coroner présente les
conclusions du rapport de la coroner, Me Andrée Kronstrvm, à la suite de
l'investigation tenue pour éclaircir les causes et les circonstances du décès
de Mme Johane Alarie, 52 ans, survenu le 14 juin 2007 à Québec. Mme Alarie est
décédée d'une noyade dans la piscine de sa résidence.

    Les circonstances du décès

    En 1997, Mme Alarie est gravement blessée lors d'un accident de voiture
et graduellement, elle devient incapable de marcher et son équilibre assise
est compromise.
    Mme Alarie reçoit de l'aide d'une intervenante à domicile qui vient
régulièrement lui porter assistance. Depuis une semaine, Mme Alarie se baigne
dans sa piscine hors terre, où une chaise hydraulique lui permet d'avoir
accès. Le 14 juin vers 12 h, Mme Alarie demande à l'intervenante de la
conduire à la piscine. Elle s'assoit sur la chaise adaptée et précise qu'elle
ne veut pas être attachée. La chaise est actionnée pour lui immerger
uniquement les jambes. Elle insiste pour être laissée seule, tout en signalant
que son fils viendra la "sortir un peu plus tard".
    Vers 14 h, le fils de Mme Alarie la trouve dans la piscine flottant,
inerte, sur le côté. Immédiatement, il la sort de la piscine et compose le
9-1-1. Des manoeuvres de réanimation lui son prodiguées sans succès.

    Quels sont les facteurs qui ont pu contribuer à ce fait accidentel?

    Selon la coroner, deux hypothèses sont possibles pour expliquer que
Mme Alarie ait quitté sa chaise. Ainsi, Mme Alarie a pu perdre conscience à la
suite d'un malaise ou d'un endormissement. Elle a également pu faire un faux
mouvement ou subir une faiblesse musculaire. A cause de son handicap, elle
avait tendance à tomber sur le côté.
    Une fois dans l'eau, il lui était impossible de maintenir sa flottaison
par elle-même. Seule et non munie d'un système de flottaison, elle n'a pas pu
échapper à la noyade. Il faut se rappeler que la noyade est un tueur
silencieux. Quinze secondes, soit l'instant de trois ou quatre inhalations,
suffisent pour se noyer.
    Pour l'éclairer sur des pistes de solutions, la coroner a contacté
M. Raynald Hawkins de la société de sauvetage. Ainsi, il est important de
mentionner que les adultes se noient souvent parce qu'ils se sont baignés
seuls. Une série de conseils sont véhiculés, afin d'accroître la prévention de
ce décès traumatique. Pour prévenir les noyades en piscine chez les adultes,
M. Hawkins, de la Société de sauvetage, rappelle un conseil simple, soit celui
de ne jamais nager seul. Le décès de Mme Alarie permet de bien comprendre
l'importance de ce message. Une surveillance constante et une intervention
immédiate auraient probablement permis de lui sauver la vie. Peu importe
l'urgence, la présence active d'une autre personne permet, entre autres, de
prêter main forte au baigneur en difficulté et d'augmenter ses chances de
survie.
    D'autre part, compte tenu qu'une veste de flottaison individuelle ne
permet pas de garder la tête hors de l'eau, d'autres mécanismes de flottaison
sont mieux adaptés aux personnes à mobilité restreinte. En effet, selon
M. Hawkins, il existe un nouveau dispositif crée par la firme Life
Jacket-Adapted Inc. International. La coroner est d'avis que ce dispositif de
flottaison pourrait contribuer à accroître la sécurité si, par ailleurs, la
personne est adéquatement surveillée lors de la baignade.

    
                                   ANNEXE

                               RECOMMANDATIONS

    Afin d'assurer une meilleure protection de la vie humaine et d'éviter des
décès du même type, la coroner, Me Andrée Kronstrvm, recommande:

    - à la Croix-Rouge canadienne ainsi qu'à la Société de sauvetage
      d'intensifier leur message de prévention et notamment le conseil de ne
      jamais nager seul.;

    - à la Croix-Rouge canadienne ainsi qu'à la Société de Sauvetage de
      prévoir un message de prévention destiné spécifiquement aux personnes
      handicapées.
    
    -%SU: SOC,URG
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Lessard, Responsable des communications et
des relations avec les médias, (418) 643-1846, poste 225,
anne-marie.lessard@msp.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.