DECES DE MME JESSY MARQUIS ET DE M. MATHIEU FOURNIER - UN ACCIDENT DE LA ROUTE FAIT DEUX VICTIMES DANS LA RESERVE FAUNIQUE DE MATANE



    QUEBEC, le 17 juin /CNW Telbec/ - Le Bureau du coroner présente les
conclusions du rapport du coroner, Me Jean-Pierre Chamberland, à la suite de
l'investigation tenue pour éclaircir les causes et les circonstances des décès
de Mme Jessy Marquis et de M. Mathieu Fournier, 16 et 18 ans, survenus le
20 août 2007 à Matane. Tous deux sont décédés à la suite d'une noyade.

    Les circonstances du décès

    Le 20 août 2007, M. Fournier, accompagné de Mme Jessy Marquis et de sa
soeur décident d'aller se promener en voiture. M. Fournier conduit sa
Chevrolet Corsica. Mme Marquis s'assoie à l'arrière du côté droit et sa soeur,
à l'avant du côté passager. Peu avant l'accident, le véhicule circule en
direction nord sur le chemin forestier Lac Matane (route numéro 4).
Soudainement, le conducteur donne un coup de volant vers la droite et
l'automobile plonge dans le lac. La soeur de Mme Marquis réussit à sortir de
la voiture, à regagner la rive et à appeler les secours.
    Cette route, faite de gravier compacté, relie le Lac Matane à la
municipalité Saint-Jean-de-Cherbourg. Elle est étroite, sinueuse et comporte
de nombreux nids de poule. L'accotement est presque inexistant et il n'y aucun
garde-fou du côté du lac. De plus, il n'y a pas de signalisation routière sur
le chemin, sauf aux entrées nord et sud du lac.
    Le coroner précise que cette route est utilisée autant par des
travailleurs que par des villégiateurs. Il est donc important de la rendre
sécuritaire le plus rapidement possible.

    Deux facteurs à l'origine de l'accident

    Le coroner, Me Chamberland, estime que deux facteurs prédominants sont à
l'origine de cet accident : la condition de la route et l'état de la voiture.
    Premièrement, sur le chemin forestier, il y avait de nombreux et profonds
nids de poule dans l'aire de roulement du véhicule. Le conducteur aurait donné
un brusque coup de volant à droite. Il est raisonnable de penser qu'il a voulu
éviter la série de trous en se déplaçant sur la droite. C'est ainsi que le
dérapage a commencé avant de plonger dans le lac.
    Deuxièmement, la condition mécanique du véhicule était dans un état
lamentable au niveau de la conduite, des freins et des amortisseurs. Il y
avait un jeu excessif de 7 à 8 pouces dans la conduite. Il est donc
raisonnable de penser qu'en effectuant une manoeuvre subite à droite et à
cause du temps de réaction de la conduite du véhicule ayant un jeu excessif,
le conducteur n'a pas pu ramener son véhicule à temps sur la gauche. Ce
faisant, il est clair que les roues du coté droit ont empiété sur le mince
accotement, projetant ainsi la voiture dans le lac.
    Le coroner conclut qu'il s'agit d'un malheureux accident, survenu lors de
la conduite d'un véhicule qui n'aurait jamais dû prendre la route, à cause de
son mauvais état d'entretien, survenu sur un chemin forestier mal entretenu et
en mauvais état et la configuration dangereuse ne comportait pas de glissières
de sécurité dans les endroits à risque.


    ANNEXE

    RECOMMANDATIONS

    Afin de préserver des vies humaines, le coroner, Me Jean-Pierre
    Chamberland, recommande:

    Au ministère des Ressources naturelles et de la Faune :
    -------------------------------------------------------

    
    - de fermer immédiatement le tronçon de la route numéro 4, dit chemin du
      Lac Matane, dès et à partir de sa sortie/entrée du sud du lac, près de
      l'écluse, sur toute la distance où il longe le lac Matane à partir de
      son extrémité sud et jusqu'à l'extrémité nord du lac et que ce tronçon
      soit interdit dès à présent à toute circulation automobile de toute
      sorte, tant et aussi longtemps que les travaux ci-après décrits ne
      seront pas effectués de façon acceptable pour garantir la sécurité du
      public;

    - d'améliorer et de niveler le chemin Lac Matane dans sa partie longeant
      le lac, comprenant le remplissage des nids de poule et le
      raffermissement et la consolidation des abords de la route du côté du
      lac;

    - d'élargir ce chemin pour qu'il y ait minimalement de part et d'autre de
      la voie de roulement, un accotement suffisant permettant aux véhicules
      de s'y stationner lorsqu'ils se rencontrent en sens inverse, afin de
      libérer le passage à au moins un véhicule et si cela n'est pas
      possible, la construction d'aires spécifiques le long du lac, où les
      véhicules pourront se stationner afin de laisser ou libérer le passage
      aux véhicules;

    - d'installer des glissières de sécurité sur ce chemin du côté donnant
      sur le Lac Matane aux endroits et courbes dangereux;

    - de poser sur ce chemin une signalisation routière conforme au guide de
      la signalisation routière sur les terres et dans les forêts du domaine
      de l'Etat tout particulièrement dans les courbes et près des ponceaux
      afin de signaler aux conducteurs tout danger possible;

    - d'installer aux deux extrémités du Lac Matane des panneaux de
      signalisation indiquant une vitesse maximale de 30 km/h sur ce chemin;

    - d'installer un panneau de signalisation à l'extrémité nord du lac
      indiquant que la circulation en camion pour le transport du bois et
      véhicules lourds sur ce tronçon est interdite;

    - que les abords de ce chemin forestier soient dégagés en tout temps de
      toute végétation empêchant ou gênant la visibilité pour les
      automobilistes.


    Aux bénéficiaires de contrat identifiés par le ministère des Ressources
    -----------------------------------------------------------------------
    naturelles et de la Faune, la Société des établissements de plein air du
    ------------------------------------------------------------------------
    Québec et la Société d'exploitation des ressources des Monts :
    --------------------------------------------------------------

    - de prendre conjointement les dispositions requises afin de procéder de
      façon coordonnée à l'exécution des travaux sur ce tronçon du chemin du
      Lac Matane, route 4, en collaboration avec le ministère des Ressources
      naturelles et de la Faune;

    - de définir qui en paiera les coûts et dans quelle proportion,
      déterminer à quelle régularité et fréquence des travaux d'entretien
      futurs devront se faire sur ce chemin pour assurer aux utilisateurs un
      circulation routière sécuritaire.
    
    -%SU: TRN,LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Lessard, Responsable des communications et
des relations avec les médias, (418) 643-1846, poste 225,
anne-marie.lessard@msp.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.