DECES DE M. JEAN-PIERRE KURZEN - LES DANGERS DES CAMIONS-GRUES AUX ABORDS DES LIGNES ELECTRIQUES A HAUTE TENSION



    QUEBEC, le 11 sept. /CNW Telbec/ - Le Bureau du coroner présente les
conclusions du rapport de la coroner Me Andrée Kronstrom à la suite de
l'investigation tenue pour éclaircir les causes et les circonstances du décès
de M. Jean-Pierre Kurzen, 47 ans, survenu le 18 août 2006 à Armagh dans la
région de la Chaudière-Appalaches. M. Kurzen est décédé d'un arrêt
cardio-respiratoire consécutif à une électrocution.

    Les circonstances du décès

    M. Kurzen était propriétaire d'une quincaillerie. Le 18 août 2006, en
remplacement d'un employé, il livre des bardeaux d'asphalte destinés à la
réfection de la toiture d'une maison résidentielle à Armagh. Pour ce faire, il
utilise un camion-grue.
    A l'arrivée de M. Kurzen sur les lieux de livraison, une des entrées de
la résidence est déjà occupée par le camion de l'entrepreneur. M. Kurzen
positionne donc son camion-grue dans une autre entrée. Une ligne électrique à
haute tension borne la résidence. Il s'agit d'une ligne électrique triphasée
d'une tension de 25 kV.
    Comme les matériaux doivent être livrés sur la toiture, M. Kurzen utilise
la grue de son camion. Il installe les stabilisateurs puis débute les
manoeuvres de déchargement. Le camion et la grue sont à moins de 3 mètres de
la ligne à haute tension alors que la distance d'approche requise par le Code
de sécurité pour les travaux de construction est de 3 mètres minimum. Il est
derrière son camion, les deux pieds bien au sol et les mains sur les manettes
de commande de la grue. Malgré le fait que M. Kurzen ne respecte pas la zone
de dégagement sécuritaire des 3 mètres, il continue de décharger les
matériaux. En s'élevant, la partie arrière du mât touche le fil de haute
tension. Il tombe au sol et demeure en contact avec un des pieds de la grue.
Les services d'urgence sont appelés. M. Kurzen est transporté à l'hôpital où
son décès est constaté.

    Que peut-on faire pour qu'un tel décès ne se répète pas?

    L'électrocution de M. Kurzen n'est pas un cas isolé. Aux archives des
coroners, deux cas similaires ont été recensés au cours des sept dernières
années. Selon la coroner, Me Andrée Kronstrom, les employés concernés ne sont
pas suffisamment renseignés sur les dangers de travailler à proximité des
lignes électriques. De ce fait, les actions préventives devraient viser à
accroître les connaissances et les compétences des travailleurs qui doivent
utiliser des camions-grues. En effet, ces travailleurs doivent respecter les
règles du dégagement de 3 mètres afin d'éviter que la grue de leur camion
heurte des lignes électriques à haute tension.
    La formation des employés concernés travaillant dans des commerces qui
livrent des matériaux de construction lui paraît essentielle puisque sur les
chantiers de construction, la formation est obligatoire alors que lors
d'activités de livraison, elle ne l'est pas.
    La coroner est d'avis que la CSST devrait contacter les commerces qui
livrent des matériaux de construction pour les sensibiliser à l'importance de
suivre des cours de sécurité et élaborer un plan de sécurité. De plus, des
renseignements devraient leur être acheminés concernant les précautions à
prendre lors de livraisons devant s'effectuer à proximité de lignes
électriques. A ce sujet, une campagne de sensibilisation pourrait être lancée.

    
                                   ANNEXE

                               RECOMMANDATIONS

    Dans le but de protéger la vie humaine contre les dangers que peuvent
constituer les camions-grues aux abords des lignes électriques, la coroner,
Me Andrée Kronstrom, recommande:

    - à la CSST de réfléchir à la nécessité de rendre obligatoire le cours de
      sécurité générale sur les chantiers de construction à tous les
      commerces qui vendent et livrent des matériaux;

    - à la CSST de contacter tous les commerces qui vendent et livrent des
      matériaux, afin de les sensibiliser à l'importance de suivre des cours
      de sécurité et d'élaborer un plan de sécurité;

    - à la CSST de renseigner les commerces qui vendent et livrent des
      matériaux sur les précautions à prendre lors de livraisons devant
      s'effectuer avec un camion-grue à proximité des lignes électriques;

    - à la CSST de lancer une campagne de sensibilisation concernant le
      danger d'effectuer des travaux et en particulier livrer des matériaux à
      proximité des lignes électriques sans respecter un dégagement
      suffisant;

    - à la CSST d'étudier l'efficience des équipements ou les modifications
      qui peuvent être apportées aux camions-grues, afin de les rendre plus
      sécuritaires, notamment, en évitant que l'opérateur des manettes ne
      serve de mise à la terre.
    




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Lessard, Responsable des communications, et
des relations avec les médias, (418) 643-1845, poste 225,
anne-marie.lessard@msp.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.