Décentralisation et mini-centrales: des gains qui profiteront aux municipalités et aux régions



    QUEBEC, le 24 sept. /CNW Telbec/ - La Fédération Québécoise des
Municipalités (FQM) réagit à l'annonce, aujourd'hui, par la ministre des
Affaires municipales et des Régions, Mme Nathalie Normandeau, et la ministre
des Transports, Mme Julie Boulet, de l'entente de principe en décentralisation
sur la gestion des baux de villégiature et des gravières et sablières, de même
qu'au projet de règlement sur les mini-centrales hydroélectriques
communautaires. La FQM voit dans ces deux annonces le résultat du travail
acharné qu'elle a effectué au cours des dernières années dans le but de
favoriser la mise en place de nouveaux leviers de développement au service des
communautés.
    Son président, M. Bernard Généreux, signale que la signature de l'entente
de principe "devrait permettre aux municipalités et aux MRC de toucher des
profits de près de 15 millions de dollars sur cinq ans et qu'il s'agit d'un
premier geste concret posé par le gouvernement en vue de décentraliser les
pouvoirs vers les communautés locales comme celles-ci le réclament depuis si
longtemps. Il s'agit d'un pas dans la bonne direction".
    La FQM réitère toutefois sa demande à l'effet que les milieux locaux
devraient bénéficier non pas de 50 %, mais bien de l'entièreté des sommes
perçues pour la gestion des baux de villégiature et des gravières et
sablières. Elle entend d'ailleurs continuer de talonner le gouvernement pour
qu'il complète la démarche ainsi entreprise.
    Depuis déjà 2004, la FQM réclame du gouvernement qu'il mette en oeuvre
une loi-cadre sur la décentralisation. Une telle mesure apparaît plus que
jamais nécessaire, afin de toujours avoir à négocier à la pièce les nouveaux
pouvoirs à être dévolus au monde municipal. Le gouvernement avait d'ailleurs
pris un engagement en ce sens lors du Forum des générations de 2004.
    Le projet de règlement sur les mini-centrales hydroélectriques est
accueilli avec beaucoup de satisfaction par la FQM, elle qui réclamait cette
mesure depuis longtemps. La FQM souhaite voir dans cette initiative le signal
tant attendu devant ouvrir la voie au développement de petites centrales
hydroélectriques communautaires sous la responsabilité des MRC. "De nombreux
projets émanant des milieux ont dû être mis sur la glace ces dernières années.
Il est inutile de faire traîner les choses et de retarder encore le
développement des régions", a déclaré M. Généreux.
    Les annonces d'aujourd'hui constituent un excellent prélude au congrès de
la FQM qui s'ouvre demain matin, au Centre des congrès de Québec. Cet
événement, qui regroupera plus de 3000 participants, dont près de 2000
délégués municipaux provenant de l'ensemble des régions du Québec, représente
un moment fort de réflexion sur les moyens à mettre en oeuvre pour développer
les territoires québécois.

    La Fédération Québécoise des Municipalités a pour mandat d'informer, de
soutenir et de conseiller les municipalités dans leurs rôles et leurs
responsabilités. Elle représente 915 municipalités de même que la presque
totalité des MRC. La FQM, dont le rayonnement s'étend à plus de 85 % du
territoire habité québécois, s'appuie sur une force de 7000 élus.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Belzile, Rédactrice, Conseillère en
communication, Fédération Québécoise des Municipalités, Cell.: (418) 951-5903;
Dany Rousseau, Directeur des communications, Fédération Québécoise des
Municipalités, Cell.: (418) 955-7001

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.