Débat sur la pollution de l'air et la santé : trois importants organismes canadiens de santé lancent une nouvelle campagne sur la santé environnementale



    TORONTO, le 6 mars /CNW Telbec/ - La Société canadienne du cancer,
l'Association pulmonaire du Canada et la Fondation des maladies du coeur du
Canada ont annoncé aujourd'hui un nouvel effort conjoint visant à rehausser la
sensibilisation du public et l'action politique en réponse aux menaces
environnementales à la santé.
    "Nous savons que les Canadien-nes se préoccupent fortement de l'impact de
l'environnement sur leur santé actuelle et future", signale Sally Brown, chef
de la direction de la Fondation des maladies du coeur du Canada. "Il y a
certainement des objectifs qui sont réalisables et des gestes concrets que les
individus et les gouvernements peuvent poser pour appuyer un environnement
plus sain."
    La coalition d'organismes a exhorté le Parlement à mettre sur pied un
comité conjoint aux comités sur la Santé et sur l'Environnement afin
d'examiner cet enjeu crucial et de formuler des recommandations pour améliorer
la qualité de vie des Canadien-nes.
    "Nos trois organismes ont décidé d'unir leurs efforts pour répondre à
d'importants enjeux environnementaux qui ont un impact significatif sur la
santé humaine", a signalé Nora Sobolov, présidente et chef de la direction de
l'Association pulmonaire. "Nous exhortons tous les partis et les législateurs
à contribuer à un environnement plus sain pour tous les Canadien-nes."
    L'examen conjoint serait complémentaire à l'engagement, dans le budget de
2008, à élargir l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé, afin
d'évaluer les liens entre les contaminants environnementaux et le risque de
maladie.

    Pendant que le gouvernement fédéral envisage cette proposition, les trois
organismes concentrent leurs efforts sur deux enjeux :

    - le droit de la communauté à l'information; et
    - la qualité de l'air.

    Action pour assurer le respect du droit de la communauté à l'information

    Les Canadien-nes ont besoin d'information exacte et en temps opportun, au
sujet des facteurs environnementaux qui peuvent affecter leur santé - par
exemple, des substances toxiques ou cancérogènes contenues dans des produits
qu'ils utilisent, des aliments qu'ils consomment ou l'air qu'ils respirent.
    Les gens n'arrivent pas facilement à être informés sur les produits
toxiques présents dans leur quartier, leur milieu de travail et leur logis;
ils ne connaissent pas les ingrédients de la majorité des produits qu'ils
utilisent ou avec lesquels ils sont en contact; et ils n'ont pas facilement
accès à une information complète sur la qualité de l'air.

    Les trois organismes exhortent le gouvernement à :

    
    - élargir les exigences réglementaires en matière d'étiquetage sur les
      ingrédients, pour tous les produits destinés à l'utilisation par
      l'humain, par l'identification très visible des substances toxiques et
      cancérogènes; et

    - établir, à l'échelle du pays, un index national de la qualité de l'air
      pour la santé (Cote air santé nationale), s'ajoutant aux projets
      pilotes en cours, afin de fournir aux Canadien-nes de toutes les
      parties du pays une information facilement compréhensible au sujet de
      la qualité de l'air au quotidien ainsi que des recommandations claires
      d'actions pour réduire l'exposition à des conditions qui menacent la
      santé.

    Action pour la qualité de l'air

    La pollution de l'air est une menace sérieuse et croissante à la santé des
Canadien-nes, en particulier de ceux qui sont atteints de maladie
respiratoire, d'affection cardiaque et d'autres maladies chroniques. Une
récente étude de Santé Canada a estimé que la pollution de l'air est
responsable de 5 900 décès prématurés par année, dans huit grandes villes
canadiennes. En Ontario, il est estimé que la piètre qualité de l'air cause
annuellement 17 000 hospitalisations et 60 000 visites aux urgences
d'hôpitaux, selon une étude de l'Association médicale de l'Ontario en 2005.
    Les conséquences économiques sont lourdes également. L'ensemble des pertes
associées à la pollution de l'air, au Canada, est estimé à plus de
20 milliards $ par année, en incluant les coûts directs en soins de santé et
les coûts indirects de la perte de productivité, du temps de travail perdu et
des décès prématurés.

    La coalition exhorte le gouvernement à :

    - renforcer les lois et règlements fédéraux en matière de qualité de
      l'air. L'action du gouvernement fédéral pour introduire des règlements
      dans le cadre de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement
      (LCPE), limitant les émissions polluantes des industries, est un pas
      dans la bonne direction. Mais il faut bien plus, y compris des Normes
      nationales sur la qualité de l'air afin d'assurer que les contrôles
      d'émissions conduisent bel et bien à une diminution de la pollution de
      l'air; et des restrictions réglementaires sur les substances qui
      contribuent aux risques dans l'air à l'intérieur ainsi que sur les
      émissions de véhicules - des normes beaucoup plus exigeantes,
      équivalentes aux plus strictes en Amérique du Nord.

    - financer des programmes de sensibilisation et d'incitation, pour le
      public, afin d'encourager les consommateurs et les industries à des
      actions pour réduire la pollution de l'air et les risques pour la
      qualité de l'air; par exemple, des programmes de sensibilisation à
      l'économie d'énergie, des améliorations éco-énergétiques pour les
      bâtiments à multiples unités résidentielles et des initiatives de
      mitigation du radon.

    - accroître les investissements fédéraux réservés au transport en commun
      dans les centres urbains aux quatre coins du pays; allouer au moins 7 %
      des fonds fédéraux pour infrastructures à des éléments d'infrastructure
      pour le transport actif, comme les pistes cyclables, les sentiers de
      marche et les trottoirs.
    

    "Ensemble, nous travaillons à créer des conditions qui habiliteront les
Canadien-nes à protéger leur santé; et à faire en sorte que leurs élus
adoptent des politiques propices à une meilleure qualité de l'air et de l'eau
ainsi qu'à un environnement plus sain et plus sûr", a conclu la Dre Barbara
Whylie, chef de la direction de la Société canadienne du cancer.

    La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à
caractère communautaire, dont la mission est d'éradiquer le cancer et
d'améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec cette maladie. Pour
plus d'information sur le cancer, consulter notre site Internet, à
www.cancer.ca, ou communiquer avec notre Service bilingue d'information sur le
cancer, sans frais, au 1 888 939-3333.

    Fondée en 1900, l'Association pulmonaire du Canada (www.poumon.ca) est
l'un des organismes de bienfaisance les mieux respectés et des plus durables,
au Canada, et un chef de file national en matière d'information scientifique,
de recherche, d'éducation, de soutien et de plaidoyer sur les enjeux liés à la
santé pulmonaire.

    La Fondation des maladies du coeur du Canada (www.heartandstroke.ca) est
un organisme bénévole de bienfaisance du domaine de la santé, qui vise à
éliminer les maladies du coeur et les accidents cérébrovasculaires par
l'avancement de la recherche et son application, la promotion d'un mode de vie
sain et le plaidoyer.




Renseignements :

Renseignements: Alexa Giorgi, Société canadienne du cancer, (416)
934-5681, agiorgi@cancer.ca; Cameron Bishop, Association pulmonaire du Canada,
(613) 569-6411 (poste 223), cbishop@lung.ca; Jane-Diane Fraser, Fondation des
maladies du coeur du Canada, (613) 569-4361 (poste 273), jfraser@hsf.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.