Débat des Chefs - En éducation et pour la famille, le premier ministre Jean Charest affirme son leadership



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Le premier ministre et chef du Parti
libéral du Québec, M. Jean Charest, a une fois de plus démontré qu'il est le
seul vrai chef d'Etat. Qu'il est le seul à avoir à coeur l'éducation, les
intérêts des familles et l'avenir du Québec.
    Encore une fois, André Boisclair a prouvé que l'éducation n'est qu'une
rhétorique pour le PQ. Il n'y a plus aucun doute sur sa véritable priorité,
c'est un référendum le plus rapidement possible. Les enjeux tant au niveau de
l'éducation que de la famille sont bien secondaires.
    L'irresponsabilité du chef du PQ sur la question des frais de scolarité
est symptomatique de l'électoralisme à tout prix. Il est prêt à tout pour
atteindre son objectif : un référendum. Un de ses candidats l'avait bien
exprimé en faisant allusion au chat blanc et au chat noir.
    Pour sa part, Mario Dumont a démontré qu'il n'a toujours pas compris les
enjeux lui non plus. D'une part; il veut abolir les commissions scolaires,
contre leur gré, pour transférer leurs responsabilités vers les municipalités
qui n'en veulent pas. Il veut perpétuer la réforme de la réforme. Ce faisant,
il occulte complètement le coeur de l'enjeu, les jeunes.
    Pour ce qui est de la famille, le chef de l'ADQ en limite la définition à
la présence d'un enfant de moins de 5 ans. Qu'en est-il pour les autres
familles, celles qui ont des enfants de plus de 5 ans. M. Dumont semble les
avoir oublié. Le premier ministre a d'ailleurs profité de l'occasion pour
rappeler à M. Dumont que les 4 346 familles de Rivière-du-Loup avait reçu
10,3 millions de dollars en 2005 par le crédit de soutien aux enfants. Ce que
M. Dumont leur offre ce sont 5.6 millions de dollars. Au-delà des clips,
M. Dumont manque de sens des responsabilités.
    Le bilan du Parti libéral du Québec au niveau de la famille est éloquent.
La création de 35 000 places en service de garde et le soutien aux familles
qui a augmenté de 30% ne sont que deux mesures parmi plusieurs qui ont permis
au Québec, comme l'a souligné le premier ministre, d'être nommé dans un
article de la Presse daté de 2006, "le paradis des familles".
    "Les mesures généreuses que nous avons mises en place ont créé un
environnement favorable pour toutes les familles. En 2006, 82 500 bébés sont
nés au Québec, une augmentation de 8 % par rapport à 2005. Le taux d'obtention
d'un diplôme secondaire est passé de 79,8 % à 85,2 %. Ces résultats démontrent
que nous avons posé les bons gestes pour les familles québécoises", soulignait
le premier ministre M. Jean Charest.
    Pour ce qui est de l'éducation, le gouvernement du Parti libéral du
Québec a priorisé l'éducation et la réussite de nos jeunes. Depuis 2003, le
budget de l'éducation a été haussé de 2,2 milliards de dollars, ce qui est
3 fois plus que le précédent gouvernement du Parti québécois en neuf ans.

    
    Dans un deuxième mandat, le Parti libéral du Québec :
    - ajoutera 20 000 nouvelles places en services de garde, notamment en
      milieu de travail ;
    - ajustera certains paramètres du Régime québécois d'assurance parentale,
      notamment pour les étudiantes et les travailleurs autonomes ;
    - encouragera la réussite scolaire en ajoutant une heure d'activités
      parascolaires tous les jours au primaire et au secondaire ;
    - embauchera 1 000 nouveaux professionnels pour aider les élèves en
      difficulté ;
    - mettra en place le Régime enregistré d'épargne-études
    - permettra une hausse raisonnable des frais de scolarité de 50 dollars
      par session ;
    - bonifiera le programme de prêts et bourse en concordance avec les frais
      de scolarité ;
    - réduira le fardeau fiscal des familles québécoises de 250 millions de
      dollars par année pendant 5 ans.
    

    En éducation et pour la famille, le choix est clair, le Parti libéral du
Québec est le seul parti politique qui a un plan concret et réaliste pour les
Québécois.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Melançon, Directrice des communications, Parti
libéral du Québec, (514) 288-4364


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.