De nouveaux projets en aquaculture en Colombie-Britannique soutiendront l'économie des collectivités rurales, côtières et des Premières nations



    CAMPBELL RIVER, C.-B. le 8 janv. /CNW/ - Trois projets d'innovation
conçus pour améliorer la production et le rendement économique de l'industrie
de l'aquaculture en Colombie-Britannique vont recevoir la somme totale de 524
000 $ de financement fédéral par l'entremise du Programme d'innovation en
aquaculture et d'accès aux marchés (PIAAM) du gouvernement du Canada.
    "Investir dans notre industrie de l'aquaculture, c'est investir en faveur
de l'amélioration de la conservation et de la durabilité des emplois en
Colombie-Britannique, aujourd'hui et pour les années à venir, a déclaré M.
John Duncan, député de l'Ile de Vancouver-Nord, qui a fait l'annonce au nom de
la ministre des Pêches Gail Shea. C'est pourquoi notre gouvernement investira
23,5 millions de dollars durant les cinq prochaines années pour appuyer le
développement d'une industrie de l'aquaculture canadienne dynamique et durable
qui contribue à l'économie des milieux ruraux et côtiers ainsi que des
collectivités des Premières nations."
    Les projets, dirigés par Kyuquot SEAfoods Ltd, le B.C. Centre for Aquatic
Health Sciences et la B.C. Salmon Farmers Association, comprennent : la
conception de composantes et de systèmes écologiques qui permettront la
modification de l'infrastructure des centres de pisciculture salmonicole pour
intégrer la production commerciale d'autres espèces marines; la coordination
de l'élaboration de projets d'innovation supplémentaires en matière
d'aquaculture, ce qui comprend la prestation de renseignements et de conseils
éclairés à l'industrie; ainsi que le transfert de la technologie de
cryopréservation entre des pisciculteurs de la Nouvelle-Zélande et l'industrie
de l'aquaculture du Canada.
    Le PIAAM vise à appuyer l'aquaculture canadienne et favorise les
investissements en faveur de l'innovation dans cette industrie. Le financement
fourni dans le cadre de ce programme va aider les bénéficiaires à planifier,
gérer et exécuter des projets conçus pour accroître la productivité, la
viabilité économique et le potentiel de l'industrie de l'aquaculture au
Canada, ainsi que pour établir une source de nourriture saine et nutritive.
    Veuillez consulter le site Web suivant pour obtenir plus de
renseignements sur le programme aquacole du MPO et sur le processus
d'inscription au PIAAM :
http://www.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/sustainable-durable/innovation-fra.htm.
Pour de plus amples renseignements sur les projets annoncés aujourd'hui,
veuillez consulter le document d'information sur ces initiatives à :
http://www.dfo-mpo.gc.ca/media/back-fiche-fra.htm.

    
                             Fiche d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                     PROJETS D'INNOVATION EN AQUACULTURE
    

    Trois projets d'innovation conçus pour améliorer la capacité de
production et le rendement environnemental de l'industrie aquacole en
Colombie-Britannique ont reçu la somme totale de 524 000 $ dans le cadre du
Programme d'innovation en aquaculture et d'accès aux marchés (PIAAM) du
gouvernement du Canada.
    Le projet d'innovation en infrastructure du système d'aquaculture
écologique durable, dirigé par Kyuquot SEAfoods Ltd, comprend la conception,
la mise en place et l'essai de nouvelles composantes de système. Celles-ci
permettront la modification de l'infrastructure des activités d'aquaculture de
poissons au moyen de cages en filet en Colombie-Britannique afin que leurs
déchets organiques et inorganiques puissent servir de source de nourriture
économique et écologique pour la production commerciale de diverses autres
espèces telles que les huîtres, les pétoncles et les concombres de mer.
L'intégration des systèmes d'aquaculture écologique durable de l'entreprise
dans les cages en filet pour poissons, comme le conçoivent les participants au
projet, réduirait considérablement le dépôt de déchets organiques sur le
plancher océanique sous les centres de pisciculture du saumon. Elle
permettrait également de créer des emplois supplémentaires dans les
collectivités côtières ainsi qu'un nouveau produit nutritif pour les
salmoniculteurs.
    Dans le cadre de cette nouvelle technologie, les pisciculteurs pourraient
choisir et produire une combinaison équilibrée et complémentaire d'autres
espèces capables d'extraire et d'utiliser les déchets organiques et
inorganiques générés par leurs activités d'aquaculture de poissons dans les
eaux environnantes.
    Pour ce projet d'innovation, Kyuquot SEAfoods Ltd et ses partenaires -
Pacific SEA-Lab Research Society, l'Université de Victoria, Aquaport,
Coastland Fabricating and Design Ltd et EA Energy Alternatives Ltd - vont
également étudier l'utilisation de la puissance océanique comme source
écologique d'énergie pour leurs systèmes piscicoles et les nouvelles
composantes créées par l'entremise de l'initiative, ce qui améliorera
davantage leur rendement environnemental. Le projet vise à établir un système
d'aquaculture écologique durable et des composantes connexes qui pourront être
intégrés aux centres d'aquaculture de poissons avec cages en filet exploités
de façon commerciale, tout en prévoyant divers horaires d'élevage pour les
différentes espèces produites, et sans nuire à la production de poissons en
cours. Ce projet a reçu 250 000 $ du gouvernement fédéral.
    Le B.C. Centre for Aquatic Health Sciences va coordonner et aider à
réaliser la mise sur pied de nouveaux projets d'innovation en
Colombie-Britannique liés à l'élevage du saumon, en apportant son soutien et
en donnant des conseils à l'industrie sur divers sujets, y compris une
production plus rentable et des réductions de coûts, la valeur de nouvelles
espèces pour l'industrie aquacole et un rendement environnemental accru. Dans
le cadre de ce travail, il va déterminer les experts, les réseaux, les
ressources et les intervenants clés et mettra l'industrie en contact avec eux
pour appuyer l'établissement de partenariats et de projets d'innovation
collectifs, procurer un cadre d'échanges scientifiques nationaux et
internationaux dans le domaine de l'aquaculture, examiner les pratiques
mondiales en matière d'innovation et en informer l'industrie, et aider à faire
passer les projets d'innovation de l'étape de leur mise à l'essai à l'étape de
leur mise en oeuvre commerciale. Le projet, qui recevra 250 000 $ du
gouvernement fédéral, pourrait améliorer considérablement le rendement
économique des centres de pisciculture en Colombie-Britannique.
    Ces travaux comprendront la mise en oeuvre d'un projet pilote visant à
concevoir un test efficace et des procédures normalisées pour évaluer la
capacité des saumoneaux d'être transférés dans l'eau salée et de s'y adapter,
ce qui pourrait aider l'industrie à obtenir des taux accrus de croissance et
de survie. Le test sera remis à l'industrie, qui pourra davantage le mettre à
l'essai et en évaluer la valeur économique. De plus, le Centre va mettre sur
pied un test quantitatif de dépistage de la nécrose hématopoiétique
infectieuse. Ce virus, endémique aux eaux côtières de la Colombie-Britannique,
pose un risque économique considérable pour l'industrie de l'aquaculture de
cette province. La détection rapide des éclosions virales permettrait à
l'industrie de mettre en place des mesures de confinement pour réduire la
propagation du virus et minimiser les pertes potentielles.
    Le dernier projet d'innovation en aquaculture sera mené par la B.C.
Salmon Farmers Association et permettra d'importer l'expertise de la
Nouvelle-Zélande en matière de techniques de cryopréservation pour la
transférer à l'industrie piscicole de la Colombie-Britannique. Le projet
comprendra la formation du personnel et des techniciens, ainsi que l'essai et
l'application commerciale de cette technologie dans la province. Tous les
principaux salmoniculteurs de la Colombie-Britannique, trois salmoniculteurs
de l'Atlantique et un producteur de saumon quinnat vont participer à cette
initiative. Le projet devrait réduire les frais d'exploitation et accroître le
rendement du stock de géniteurs, ce qui améliorera le rendement économique de
l'industrie aquacole en Colombie-Britannique. Les résultats clés escomptés
dans le cadre du projet, qui recevra 24 000 $ du gouvernement fédéral,
comprennent également un taux de survie plus élevé des oeufs fécondés, une
sélection plus rigoureuse des saumons mâles et une meilleure utilisation de
ces poissons dans les programmes de pisciculture.

    
    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/
    





Renseignements :

Renseignements: Rita Hatfield, Bureau de circonscription de Courtney,
(250) 338-9381; Michelle Imbeau, Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique,
(604) 666-2872

Profil de l'entreprise

PECHES ET OCEANS CANADA, REGION DU PACIFIQUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.