De nombreux étudiants n'auront plus d'argent après le congé des Fêtes, selon un sondage RBC



    
    RBC offre trois conseils simples pour aider les étudiants à gérer leurs
    finances
    

    TORONTO, le 18 août /CNW/ - Les étudiants des niveaux collégial et
universitaire sont de plus en plus préoccupés par la possibilité de manquer
d'argent avant la fin de l'année scolaire, selon un nouveau sondage d'opinion
de RBC-Ipsos Reid sur les finances des étudiants. Selon le sondage, 43 % des
nouveaux étudiants de niveau collégial et universitaire et 35 % des étudiants
poursuivant leurs études estiment que les fonds dont ils disposent seront
épuisés après le congé des Fêtes, et la moitié (50 %) de tous les étudiants de
niveau postsecondaire s'attendent à manquer d'argent avant la fin de l'année
scolaire.
    Le sondage indique également que près de huit étudiants de niveau
postsecondaire sur dix (79 %) prévoient travailler à temps partiel pendant
leurs études. Près de la moitié de ceux-ci affirment qu'ils doivent travailler
pour couvrir leurs dépenses.
    "Etre contraints de travailler pour subvenir à leurs besoins pendant
l'année scolaire constitue un fardeau supplémentaire pour les étudiants. En
effet, au moins les trois quarts d'entre eux se disent préoccupés par
l'incidence du travail sur leurs résultats scolaires, et les deux tiers
croient que les soucis financiers auront des effets négatifs sur leurs études,
a déclaré Kavita Joshi, directrice, Services bancaires aux étudiants, RBC.
Obtenir les bons conseils et trouver le juste équilibre entre les études, la
vie sociale et les finances leur permettra de vivre moins de stress et
facilitera leur année scolaire."
    Selon les conclusions du sondage, près de la moitié (48 %) des étudiants
de niveau postsecondaire qui poursuivent leurs études aiment être responsables
de leurs finances, et 37 % d'entre eux trouvent que la gestion de leurs
finances pendant qu'ils sont aux études est plus difficile qu'ils le
prévoyaient. Compte tenu du contexte économique actuel, les deux tiers (66 %)
des étudiants poursuivant leurs études prévoient également dépenser avec plus
de prudence au cours de la prochaine année scolaire.
    "Le taux de chômage parmi les étudiants s'établissant à un niveau record
de tous les temps, la gestion responsable des finances et la planification
sont plus importantes que jamais, a ajouté Mme Joshi. Le manque de
planification peut s'avérer coûteux. Parfois, vous devez acheter un repas
simplement parce que vous n'en avez pas préparé un que vous pouviez apporter.
C'est une solution rapide, mais pas économique."
    L'année dernière, les étudiants dont le revenu était insuffisant ont dû
faire d'importants compromis, tant du côté des dépenses essentielles que des
dépenses accessoires : en effet, 61 % d'entre eux ont déclaré avoir réduit
leurs dépenses en nourriture, et 57 %, leurs dépenses en alcool ; 23 % ne se
sont pas procuré tous les livres dont ils avaient besoin pour leurs cours et
11 % ont payé leurs frais de scolarité en retard.

    
    Voici les trois conseils clés que Mme Joshi offre aux étudiants afin de
    les aider à gérer leurs finances :

    1. Se connaître

    Il faut être conscient de sa propre attitude relativement aux finances et
    déterminer ce qui est important pour soi. Certains étudiants peuvent
    choisir de travailler davantage et de réduire leur charge de cours.
    D'autres peuvent choisir de d'endetter un peu plus. Ce sont deux choix
    acceptables. Il s'agit principalement de déterminer, avec réalisme, à
    quel type de situation financière vous pouvez vous adapter.

    2. Etre en contrôle

    Les étudiants doivent apprendre à gérer de nombreuses nouvelles dépenses,
    allant des frais de scolarité aux frais de logement. Il est important de
    bien inventorier ces dépenses et d'évaluer les montants réels qu'elles
    représentent. Le nombre de ces dépenses peut vous sembler renversant,
    mais rappelez-vous que vous pouvez faire des choix. Vous décidez du
    moment, du montant et de la nature de vos dépenses.

    3. Etre informé

    Une fois vos besoins connus, vous pouvez vous mettre à la recherche des
    bonnes solutions. Vous devez explorer toutes les options qui s'offrent à
    vous, y compris le travail, les prêts et les bourses. Pour ce faire, vous
    pouvez avoir recours aux conseils de spécialistes tels que les
    conseillers financiers sur le campus ou à votre banque.
    

    Mme Joshi recommande aux étudiants d'utiliser des outils tels que le site
Web Meilleure vie étudiante de RBC (sur la gestion des finances) et l'outil
Vérification de budget étudiant (qui permet de calculer combien d'argent sera
nécessaire pour se rendre jusqu'à la fin de l'année scolaire, selon ses
dépenses). Pour en savoir plus, il suffit de consulter le site
www.meilleurevieetudiante.ca.

    Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions d'un sondage RBC mené par
Ipsos Reid du 9 au 17 juin 2009. Ce sondage en ligne, mené auprès de 1 200
étudiants canadiens prévoyant poursuivre ou commencer leurs études dans un
établissement d'enseignement postsecondaire en septembre 2009, a été réalisé
par l'intermédiaire du site Ipsos i-Say, panel en ligne national d'Ipsos Reid.
Aucune pondération de l'échantillon final n'a été effectuée, car il est tenu
pour acquis que les répondants représentent un échantillon aléatoire de
l'ensemble des étudiants canadiens. Avec un échantillon de cette taille, les
résultats sont considérés comme précis à +/- 2,8 points de pourcentage près,
19 fois sur 20.





Renseignements :

Renseignements: Personnes-ressources, médias: Raymond Chouinard,
Relations avec les médias, RBC, (514) 874-6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.