DE LA FLEXIBILITE POUR UN DIPLOME D'ETUDES SECONDAIRES DE QUALITE AU SECTEUR DES ADULTES



    QUEBEC, le 20 mars /CNW Telbec/ - Dans un avis qu'il rend public
aujourd'hui, le Conseil supérieur de l'éducation conclut à la nécessité de
rehausser les exigences d'obtention du diplôme d'études secondaires (DES) au
secteur des adultes. Ces exigences doivent cependant être souples pour tenir
compte des caractéristiques des élèves et des objectifs qu'ils visent avec
l'obtention du diplôme, soit la poursuite des études au collégial ou en
formation professionnelle, la recherche d'un emploi ou l'insertion sur le
marché du travail.
    Tel est le message que le Conseil supérieur de l'éducation livre dans
l'avis intitulé De la flexibilité pour un diplôme d'études secondaires de
qualité au secteur des adultes, produit en réponse à une demande de la
ministre de l'Education, du Loisir et du Sport. Pour élaborer cet avis, le
Conseil a tenu compte de cinq considérations :
    
    -  le rehaussement des exigences d'obtention du diplôme d'études
       secondaires, auquel il souscrit;

    -  l'objectif d'une hausse de la diplomation tant au secteur des jeunes
       qu'au secteur des adultes, qui doit être concilié avec l'objectif de
       l'acquisition d'une formation générale de base solide;

    -  la souplesse du système scolaire, qui doit aussi se trouver dans les
       conditions d'obtention du diplôme en formation générale des adultes
       sans en compromettre la valeur;

    -  le respect d'une particularité de l'éducation des adultes, soit le
       projet de formation de l'adulte au coeur de la réponse éducative;

    -  enfin, la cohérence du système scolaire au regard de la transition
       interordres.
    

    Les exigences de sanction proposées par le Conseil

    Au regard des exigences d'obtention du DES actuellement en vigueur en
formation générale des adultes, la proposition du Conseil vise tout d'abord à
hausser le niveau d'exigence en langue seconde. En outre, en plus des unités
requises dans le domaine des langues, cette proposition rend obligatoire
l'obtention d'unités dans le domaine de l'univers social et dans celui de la
mathématique, de la science et de la technologie. Le Conseil propose aussi de
rendre admissibles, mais non obligatoires, des unités dans les domaines des
arts, du développement personnel et professionnel.
    Ces conditions permettront à un nombre important d'élèves inscrits en
formation générale des adultes d'obtenir un diplôme équivalent à celui qui
sanctionne la fin de la fréquentation scolaire obligatoire, tout en respectant
leurs besoins et le projet qu'ils visent avec l'obtention du diplôme.
    La proposition du Conseil vise à concilier des exigences qui témoignent
de compétences de base permettant de répondre aux défis d'un monde de plus en
plus complexe, la prise en compte de la finalité individuelle de l'obtention
du diplôme au secteur des adultes et, finalement, la valorisation d'un diplôme
reconnu socialement, différent de celui obtenu au secteur des jeunes mais de
même valeur.
    Pour préparer cet avis, le Conseil a examiné les données statistiques
produites sur les élèves inscrits en formation générale des adultes. Il a
également mené une consultation dans des centres d'éducation des adultes et
auprès de diverses organisations qui s'intéressent à l'éducation des adultes
et à la formation continue. Des entrevues ont ainsi été menées auprès de la
direction des centres, du personnel enseignant, du personnel professionnel
affecté à l'accueil, à l'orientation et au soutien des élèves ainsi que
d'élèves de tous âges inscrits en formation générale des adultes et visant
l'obtention du DES. Des entrevues ont également été conduites avec des
représentants de deux secteurs d'activité économique et avec un membre de la
direction d'une entreprise-conseil dans le domaine du développement des
ressources humaines ayant présidé plusieurs comités d'aide au reclassement
professionnel. De plus, dans le souci de préserver la cohérence du système, la
Commission de l'enseignement secondaire et la Commission de l'enseignement
collégial ont été consultées par la Commission de l'éducation des adultes et
de la formation continue, mandatée par le Conseil pour la préparation de cet
avis.
    En terminant, le Conseil rappelle ce qui est stipulé dans la Politique
gouvernementale d'éducation des adultes et de formation continue : "La
capacité des individus d'accéder au savoir et d'apprendre tout au long de leur
vie est une des conditions du développement culturel, social et économique".
C'est la raison pour laquelle il invite les organisations qui s'intéressent à
l'éducation des adultes et à la formation continue à promouvoir un DES aux
exigences rehaussées en faisant valoir le droit des adultes de témoigner de
solides compétences de base au terme de leurs études secondaires.
    -%SU: EDU
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Johanne Méthot, Responsable des communications, (418)
643-8253 ou (418) 571-1359; N. B.: Vous pouvez consulter l'avis, ainsi que ses
versions abrégées, en accédant au site Internet du Conseil supérieur de
l'éducation à l'adresse suivante: www.cse.gouv.qc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.