De 2 à 8 % des logements n'ont pas encore été reloués pour le 1er juillet

MONTRÉAL, le 28 juin 2011 /CNW Telbec/ - À l'approche du 1er juillet où des milliers de locataires changeront d'adresse, 5,3 % des logements à Montréal et 2,3 % des logements dans la région de Québec n'avaient pas encore trouvé preneur au moment d'un sondage réalisé dans la seconde moitié de juin par la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec(1).

La relocation semble un peu plus difficile cette année, notamment en Montérégie et en Mauricie où les taux de disponibilité en juin atteignaient respectivement 6,2 % et 8,0 %, a noté la CORPIQ. Ces taux concordent d'ailleurs avec la perception des propriétaires interrogés quant au degré de facilité-difficulté à relouer leurs logements en 2011. Sur une échelle de 1 à 10, où « 1 » signifie que le propriétaire qualifie la relocation de ses logements d'« extrêmement facile », l'indice était inférieur à 4 dans les régions de Québec (3,8) et de l'Outaouais (3,5). Il se situait au-dessus de 4 à Montréal (4,4), en Montérégie (4,6) et en Mauricie (4,8).

Le mouvement d'accès à la propriété qui se poursuit, la construction d'habitations et la relative incertitude quant à l'emploi pour les jeunes ont pu contribuer à modérer la demande pour les logements locatifs.

Quelle que soit l'urgence de trouver preneur pour un logement encore disponible à cette période de l'année, la CORPIQ recommande fortement aux propriétaires de ne pas céder à la peur et de sauter les étapes. Toute signature de bail doit être précédée d'une rigoureuse enquête de prélocation. « Cette précaution est essentielle et particulièrement au Québec où on interdit encore le dépôt de garantie, puisque ni le tribunal de la Régie du logement, ni la police, ne protègent adéquatement les propriétaires contre les locataires qui ne paient pas leur loyer, qui endommagent leur logement ou dont le comportement irresponsable fait fuir les bons locataires », déplore le directeur Affaires publiques de la CORPIQ, Hans Brouillette.

Taux de disponibilité des logements en juin 2011
   
Montréal   5,3 %
Québec   2,3 %
Montérégie   6,2 %
Mauricie   8,0 %
Outaouais   2,1 %
 
Degré de facilité-difficulté à relouer les logements en 2011
(sur une échelle de 1 à 10 où « 1 » signifie « extrêmement facile »)
   
Montréal   4,4
Québec   3,8
Montérégie   4,6
Mauricie   4,8
Outaouais   3,5

(1) Sondage Internet réalisé du 15 au 20 juin auprès d'un échantillonnage représentatif de propriétaires totalisant près de 25 000 logements au Québec.

Organisme à but non lucratif fondé en 1980, la CORPIQ (Corporation des propriétaires immobiliers du Québec) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements et la seule à être présente dans toutes les régions. Les propriétaires québécois fournissent un logement à 1,3 million de ménages locataires et possèdent, dans huit cas sur dix, un duplex ou un triplex.

SOURCE CORPORATION DES PROPRIETAIRES IMMOBILIERS DU QUEBEC INC.

Renseignements :

Hans Brouillette, directeur des Affaires publiques, CORPIQ
Cellulaire : 514 249-1691
Courriel : hbrouillette@corpiq.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.