D'après un sondage d'Expedia.ca, le Québec demeure la province canadienne où le manque de vacances est le moins prononcé



    Si 29 % des Canadiens ne prennent pas toutes les vacances auxquelles ils
    ont droit, seulement 18 % des Québécois renoncent à des journées de
    vacances

    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - Le sixième sondage annuel
d'Expedia.ca(MC) sur le manque de vacances, lequel est effectué par Ipsos
Reid, révèle que plus du quart (29 %) des Canadiens ne prennent pas toutes
leurs journées de vacances (comparativement à 21 % l'an dernier) et que 33 %
des Canadiens se disent en manque de vacances (comparativement à 31 % l'an
dernier). Le Québec est encore cette année la province canadienne la moins en
déficit de vacances, 18 % des Québécois ne prenant pas toutes leurs journées
de vacances (comparativement à 15 % l'an dernier) et 19 % se considérant en
manque de vacances (comparativement à 17 % l'an dernier).
    Les Canadiens font ainsi cadeau à leurs employeurs de 2,43 journées de
vacances (comparativement à 2,06 l'an dernier) ; dans le cas des Québécois, la
moyenne est de seulement 1,52 jour. En tout, les Canadiens redonnent à leurs
employeurs près de 41 millions de journées de vacances non utilisées, ce qui
représente en salaires la somme colossale de 6,3 milliards de dollars (CA).
    "Même si les Québécois sont moins en manque de vacances que le reste des
Canadiens, le phénomène est en hausse et est légèrement plus répandu que l'an
dernier. De nombreux Québécois ont, durant leurs vacances, de la difficulté à
faire face au stress dérivant de leur travail et se sentent coupables de ne
pas être au travail, explique Marie Claude Lamarche, psychologue et
spécialiste de la gestion du stress. Les résultats du sondage montrent
également que les employeurs pourraient en faire plus pour aider à réduire le
manque de vacances !"

    Le manque de vacances et l'envie suscitée par les vacances des autres

    Le manque de vacances provoque parfois de l'envie - un sentiment de
jalousie lorsqu'un collègue de travail ou un ami revient de vacances. Le
sondage de cette année révèle que 42 % des Canadiens admettent qu'il leur est
déjà arrivé d'éprouver ce genre d'envie. Les Québécois semblent être moins
envieux puisque seulement 28% des répondants admettent avoir déjà éprouvé ce
sentiment. Certains Canadiens sont plus portés à être envieux - les femmes
(48 %) sont plus susceptibles que les hommes (35 %) de ressentir cette forme
de jalousie et les Canadiens de 18 à 34 ans (59 %) sont deux fois plus
susceptibles que les Canadiens de plus de 54 ans (26 %) d'envier les autres à
cause de leurs vacances.

    Les appareils électroniques contribuent-ils ou non au manque de
    vacances ?

    Quand on demande s'il est plus facile de prendre des vacances avec
l'arrivée des nouveautés technologiques que sont les BlackBerry, les
assistants numériques personnels (ANP), les ordinateurs de poche, les
courriels et les téléphones cellulaires, 48 % des travailleurs canadiens et
46 % des travailleurs québécois répondent qu'avec ces nouveautés, il est plus
difficile de décrocher du travail ; ce pourcentage s'établissait à 41 % l'an
dernier. Seulement 19 % des travailleurs canadiens et 18 % des travailleurs
québécois estiment que les nouveautés technologiques leur permettent de
quitter le bureau plus facilement. En outre, les hommes (22 %) sont plus
portés que les femmes (15 %) à penser qu'il est plus facile de quitter le
bureau grâce à des appareils électroniques.

    Qu'est-ce qui incite les Québécois à prendre des vacances ?

    Dans le sondage, une majorité (46 %) de Québécois indique qu'"une
excellente aubaine" les inciterait à utiliser le temps de vacances qui leur
est imparti. Un événement familial, comme un mariage ou une réunion de
famille, inciterait 43 % à faire des réservations pour un voyage et 36 %
indiquent que l'attrait qu'exerce sur eux une destination de vacances
fascinante les amène à planifier un départ. D'autres éléments comme des
horaires de vol pratiques et des vols directs incitent également 27 % des
Québécois à prendre leurs journées de vacances.

    Le rôle positif des employeurs quant aux vacances

    Seulement 11 % des Québécois (18 % des Canadiens) croient que la
politique de leur employeur en matière de vacances n'est pas équitable. Que
peuvent faire les employeurs pour aider à contrer le manque de vacances chez
leurs employés ? Les Québécois croient que les employeurs peuvent minimiser le
manque de vacances en poussant les employés à prendre des vacances (12 %) ou
en diminuant leur charge de travail (11 %).

    Le manque de vacances d'un océan à l'autre

    Le sondage révèle que les résidents de la Colombie-Britannique (42 %)
sont plus susceptibles de se dire en manque en vacances, suivis des résidents
de l'Alberta (41 %), de la Saskatchewan et du Manitoba (37 %), de l'Ontario
(36 %), du Canada atlantique (30 %) et du Québec (19 %). Ce sont les résidents
de la Saskatchewan et du Manitoba (42 %) qui ont le plus tendance à ne pas
prendre toutes leurs journées de vacances ; viennent ensuite les résidents de
l'Alberta (36 %), du Canada atlantique (36 %), de la Colombie-Britannique
(32 %), de l'Ontario (29 %) et du Québec (18 %).

    Pourquoi ne prenons-nous pas des vacances ?

    Treize pour cent des Québécois (20 % des Canadiens) indiquent qu'ils ont
déjà annulé ou retardé leurs vacances dans le passé à cause du travail.
D'après le sondage, certaines des raisons pour lesquelles les Québécois ne
prennent pas toutes leurs journées de vacances sont les suivantes :

    - "les journées de vacances non utilisées sont remboursées" (10 %)
    - "le manque de planification assez longtemps à l'avance" (6 %)
    - "trop de travail pour pouvoir partir" (5 %)
    - "le fait que les enfants sont à l'école" (5 %)
    - "la peur d'être perçu négativement par des collègues de travail" (3 %)
    - "la crainte de rater une réunion ou une décision importante" (2 %)

    En outre, les vacances causent du stress chez certains travailleurs
québécois - 21 % se sentent coupables de partir en vacances et 14 % disent que
leur employeur ne les encourage pas à prendre toutes leurs journées de
vacances.

    Remédiez au manque de vacances et célébrez l'été !

    C'est le temps de remédier au manque de vacances et de mettre le cap sur
l'aventure cet été grâce à Expedia.ca. Faites vos réservations dès maintenant
pour des vacances estivales de rêve et économisez 30 % à certains hôtels au
Canada, aux E.-U., en Europe, en Amérique latine, dans les Caraibes, en
Asie-Pacifique et à des stations de villégiature !

    Méthodologie du sondage
    Ipsos-Reid

    Ce sont là les résultats d'un sondage Ipsos Reid mené pour le compte
d'Expedia.ca entre le 25 et le 28 mars 2008. Ce sondage en ligne auprès de
2 032 adultes canadiens ayant un emploi a été effectué par le biais du Comité
Ipsos Je-Dis, le panel en ligne national d'Ipsos Reid. Les résultats sont
basés sur un échantillon où la méthode des quotas et la pondération sont
employées pour contrebalancer les données démographiques et faire en sorte que
la composition de l'échantillon reflète celle de la population canadienne
actuelle selon les données de recensement. Les échantillons déterminés par
quotas et pondérés qui proviennent du panel en ligne national d'Ipsos Reid
fournissent des résultats ayant pour objet de se rapprocher d'un échantillon
aléatoire. Pour un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille, avec un
taux de réponse de 100 %, les résultats sont considérés exacts à +/- 2,2
points de pourcentage, 19 fois sur 20. Un échantillon de
48http://ecmisapp:9090/editor/blockedit.HTMNo.1 Québécois donne une marge
d'erreur de +/-4,5 %, 19 fois sur 20.

    A propos d'Expedia.ca

    Expedia, Inc. exploite Expedia.ca(MC), le service de voyage en ligne
complet le plus visité au Canada. Pour aider les Canadiens à planifier et à
acheter leurs voyages, Expedia.ca offre la meilleure combinaison de vols
nolisés et réguliers, de location de voitures, de réservations d'hôtels, de
forfaits vacances, d'activités à destination, de croisières, d'assurance
voyage et de commentaires sur les destinations en provenance de voyageurs. Les
clients d'Expedia.ca bénéficient d'un service à la clientèle bilingue sans
frais, 24 heures par jour, sept jours par semaine, par téléphone et par
courriel.
    Expedia.ca, Expedia et le logo de l'avion sont des marques, déposées ou
non, d'Expedia, Inc. au Canada et/ou dans d'autres pays. Les autres logos,
produits et noms d'entreprise mentionnés dans le présent document sont la
propriété de leurs détenteurs respectifs.


    (C) 2008 Expedia, Inc. Tous droits réservés.




Renseignements :

Renseignements: ou une entrevue avec Marie Claude Lamarche, psychologue
et spécialiste de la gestion du stress, veuillez communiquer avec: Sarah
Himadeh, Edelman, (514) 844-6665, poste 237, sarah.himadeh@edelman.com

Profil de l'entreprise

Expedia.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.