D'après ses résultats au deuxième trimestre, Potash Corporation devrait revenir à la table de négociation, selon M. Hunt, directeur de district des Métallos



    SASKATOON, le 25 juill. /CNW/ - Le directeur de l'Ouest du Canada pour
les Métallos, Stephen Hunt, a déclaré vendredi que les résultats publiés jeudi
par Potash Corporation of Saskatchewan (PCS) pour le deuxième trimestre
devraient permettre à celle-ci de revenir à la table de négociation avec les
membres des sections locales 7458, 189 et 7689 des Métallos, qui ont
actuellement le droit de faire la grève.
    "Pourquoi PCS voudrait-elle risquer des résultats si exceptionnels en
obligeant nos membres à faire la grève ou en procédant à un lock-out? Cela n'a
aucun sens", a expliqué M. Hunt. "Nos membres ne veulent pas d'une grève. Ils
veulent seulement une part équitable du succès auquel ils ont contribué. Le
chef de la direction de PCS, Bill Doyle, ne va pas chercher lui-même la
potasse sous la terre. Nos membres le font pour lui, et il devrait les
remercier en négociant un contrat vraiment décent."
    Vendredi après-midi, aucune mesure n'avait encore été prise aux trois
mines - Allan, Cory et Patience Lake. Le vote de lundi a constitué le rejet
d'une proposition de l'employeur qui ne règle aucune des questions
importantes, notamment celles liées à la sous-traitance, aux pensions, aux
salaires, aux vacances et aux primes.
    Les trois sections locales, qui représentent un total d'environ 500
travailleurs, coordonnent leurs efforts en vue d'obtenir un règlement
équitable, et ce, pendant une période marquée par la montée fulgurante de la
demande de potasse. Au deuxième trimestre, les prix records de la potasse se
sont soldés par des résultats 62 % plus élevés que ceux du premier trimestre,
alors de 566 millions de dollars, record précédent de la société en matière de
bénéfice. Le nouveau record est maintenant de 905 millions de dollars. Au
total, pour les six premiers mois de 2008, PCS a récolté un profit après
impôts de 1,5 milliard de dollars, ce qui représente 300 000 $ par employé.
    Bien que PCS réalise beaucoup plus de profits par travailleur que la
plupart des sociétés minières, elle verse des salaires inférieurs à ceux de
nombreuses autres grandes organisations minières canadiennes.
    Le syndicat a rencontré PCS une quarantaine de fois depuis avril, mois
auquel les conventions antérieures prenaient fin.
    Selon M. Hunt, les commentaires qu'a prononcés M. Doyle pendant une
conférence téléphonique sur les résultats du deuxième trimestre ne mènent à
rien. M. Doyle a affirmé que l'offre rejetée est un "contrat formidable" que
les travailleurs doivent accepter sans autre discussion.
    "Ce n'est pas le syndicat qui envenime le problème", a déclaré M. Hunt.
"Si M. Doyle croit que nos membres ne peuvent réfléchir seuls, il devrait
accepter une invitation à venir leur dire directement, dans le cadre d'une
assemblée, pourquoi la société refuse de négocier davantage."
    M. Hunt a souligné que M. Doyle est peut-être le cadre d'entreprise le
mieux rémunéré au Canada.
    "En mai, le Globe and Mail a rapporté que les options sur actions de M.
Doyle approchaient les 600 millions de dollars, 'valeur jamais vue pour un
directeur de société ouverte au Canada(. . .) Les options de M. Doyle (droits
d'acheter des actions à un prix déterminé) éclipsent maintenant celles
détenues par tout autre dirigeant au Canada(. . .)'."

    Le Syndicat des Métallos, syndicat le plus diversifié au Canada,
représente plus de 280 000 travailleurs et travailleuses actifs dans tous les
secteurs de l'économie.





Renseignements :

Renseignements: Stephen Hunt, (604) 683-1117, (604) 816-2554; Lee
Edwards (permanent syndical des Métallos), (306) 382-2122


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.