Dans le cadre d'une conférence des Nations Unies, le Chef national de l'APN déclare à des dirigeants mondiaux que la défense des droits des Autochtones constitue le moyen le plus efficace de lutter contre les changements climatiques

PARIS, France, le 2 déc. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la 21Conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré à des dirigeants mondiaux, à des dirigeants et représentants autochtones ainsi qu'à d'autres délégués que le moyen le plus efficace de lutter contre les changements climatiques est de se porter à la défense des droits des Premières Nations.

« J'ai rencontré la délégation canadienne, les délégués internationaux et les premiers ministres présents à la COP21 pour leur transmettre un message clair : les droits des peuples autochtones devront être reconnus dans la version définitive du traité négocié ici et dans toutes les actions qui vont s'ensuivre », a affirmé le Chef national Bellegarde. « Nos droits doivent être respectés et protégés. Les États doivent comprendre que le respect des droits des Autochtones est le moyen le plus efficace de lutter contre les changements climatiques. Quand nous aurons le contrôle sur ce qui se passe sur nos territoires traditionnels, nous prendrons des décisions au caractère responsable et durable. »

Le Chef national Bellegarde a été invité par Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, à faire partie de la délégation officielle du Canada à l'occasion de la COP21. Les parties à la COP21 se penchent sur un instrument mondial visant à lutter contre les changements climatiques.

Le Chef national, le premier ministre Trudeau, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique ainsi que le ministre des Affaires étrangères ont représenté le Canada à la séance d'ouverture de la COP21. Le Chef national s'est aussi adressé aux délégués lundi à l'occasion d'un événement qui s'est déroulé en collaboration avec la COICA (Coordinadora de las Organizaciones Indígenas de la Cuenca Amazónica or Coordinator of Indigenous Organizations of the Amazon River Basin). Dans son allocution, le Chef national a mis l'accent sur l'envergure mondiale des changements climatiques et sur l'esprit de solidarité et d'entraide qui lie les peuples autochtones du monde entier. L'APN et la COICA ont conclu un protocole d'entente en 2012.

S'exprimant au nom du Canada dans le cadre de la séance d'ouverture, le premier ministre Justin Trudeau a souligné que le savoir traditionnel des peuples autochtones joue un rôle important dans les efforts que nous déployons pour faire face aux changements climatiques.

Le Chef national Bellegarde a formulé la remarque suivante : « Je tiens à souligner le fait que le premier ministre nous reconnaît comme peuples autochtones, avec tous les droits énoncés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Il comprend aussi que les peuples autochtones et leur savoir traditionnel sont essentiels pour trouver des solutions aux changements climatiques. Nous sommes les premiers à ressentir les effets de ces changements : nos voix et nos recommandations doivent aider à tracer la voie à suivre. Nous avons bon espoir que la version définitive du traité négocié ici le reflétera. »

Le Chef national est arrivé à Paris, en France, le 27 novembre, et est revenu le lundi 30 novembre avec d'autres membres de la délégation canadienne. Le Chef régional des Territoires du Nord-Ouest de l'APN, Bill Erasmus, a aussi assisté à la COP21.

La COP21, également nommée Conférence de Paris de 2015 sur le climat, rassemble près de 50 000 participants, dont 25 000 délégués officiels de gouvernements, d'organismes intergouvernementaux, d'agences des Nations Unies, d'ONG et d'organismes de la société civile. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web officiel de la COP21 à http://www.cop21.gouv.fr.

L'Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857 ou agaron@afn.ca; Jenna Young Castro, agente de communications, APN, 613 241-6789, poste 401, 613 314-8157 ou jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.