Dans le cadre de la Journée nationale d'action - Les Premières Nations du Québec ouvrent leurs portes et souhaitent créer des liens



    WENDAKE, QC, le 18 juin /CNW Telbec/ - A l'exemple des autres Premières
Nations du Canada, celles du Québec comptent profiter de la "Journée nationale
d'action" du 29 juin pour sensibiliser la population québécoise sur les
principaux enjeux qui les interpellent. Cette volonté de sensibilisation
s'amorcera le 21 juin, "Journée nationale des Autochtones", au cours de
laquelle l'APNQL organise une importante activité de sensibilisation et
d'échanges, intitulée "Portes ouvertes sur les Premières Nations".
    L'événement, qui aura lieu à Montréal, réunira des représentants de
plusieurs organismes oeuvrant dans divers secteurs d'activité au Québec. Il se
veut un événement interactif et convivial, permettant aux participants
d'échanger sur les diverses questions touchant les Premières Nations.
Notamment, les participants seront appelés à en savoir plus sur les Premières
Nations, les mythes et les réalités qui nous entourent ainsi que sur la vie
contemporaine, ses enjeux et ses défis. "Je suis convaincu que cette rencontre
nous permettra de renforcer certaines alliances créées lors du Forum
socioéconomique de Mashteuiatsh et d'en créer plusieurs autres. Surtout, elle
nous permettra de mieux faire connaître nos réalités, dans l'espoir que
celles-ci soient davantage reconnues", affirme Ghislain Picard, Chef de
l'APNQL.
    L'APNQL profitera de cette occasion pour dévoiler une Déclaration
politique adoptée lors de l'Assemblée des Chefs tenue les 12, 13 et 14 juin
derniers, à Québec. Cette Déclaration politique se veut notamment une réponse
à l'apparition de nouveaux groupes qui prétendent représenter des intérêts
autochtones, ainsi qu'un rappel de certains principes fondamentaux défendus
par les Chefs des Premières Nations du Québec.

    Journée nationale d'action (29 juin)

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) donne
son appui à l'APN qui est l'organisatrice de cette journée. La "Journée
nationale d'action" est l'occasion pour tous les Canadiens de s'unir en vue de
réclamer de meilleures conditions de vie pour les Premières Nations. Nous ne
pouvons aller plus loin sans la participation active du gouvernement fédéral,
et le Canada doit travailler avec nous pour résoudre certains problèmes
fondamentaux. Des Premières Nations fortes signifient un Canada plus fort,
pour le plus grand bénéfice de tous les Canadiens.
    L'APNQL et plusieurs Premières Nations du Québec prendront également part
à la "Journée nationale d'action" du 29 juin, en procédant à un ralentissement
temporaire de la circulation sur différentes artères québécoises. "Notre
objectif n'est pas de bloquer des routes, mais plutôt de prendre le temps de
remettre de l'information aux automobilistes afin qu'ils soient mieux informés
de nos enjeux, dont celui des terres et des ressources naturelles", de
préciser le Chef Picard.
    L'APNQL tient à profiter de cette journée pour rappeler qu'un vaste
territoire du Québec, ayant été occupé par les Premières Nations pendant
plusieurs siècles, n'a jamais fait l'objet de traités. Ces terres ancestrales
font ainsi encore partie aujourd'hui du patrimoine des Premières Nations qui y
jouissent de droits ancestraux protégés par la Constitution canadienne.
    "Depuis maintenant 400 ans, Québécois et Premières Nations partagent ce
territoire sans qu'aucun traité n'ait été convenu et sans une réelle
cohabitation respectueuse de nos droits ancestraux. Cette situation ne
favorise pas l'établissement de relations harmonieuses entre les deux
communautés, explique Ghislain Picard. Il est donc urgent que les
gouvernements abordent cette question de fond, au risque de voir les relations
sans cesse se détériorer."
    Ces activités publiques des Premières Nations illustrent une frustration
qui n'est pas dirigée vers la population québécoise, mais vers les
gouvernements. Les Premières Nations souhaitent plutôt développer des
alliances et amitiés sincères avec leurs voisins québécois, car l'avenir des
Premières Nations et de leurs relations avec l'Etat n'est pas que l'affaire
des gouvernements, mais interpelle toute la société.

    Des actions pacifiques

    L'APNQL insiste sur le fait que les actions du 29 juin seront pacifiques
et se feront sous le signe du respect et de l'amitié. Des gestes négatifs qui
pourraient être posés par certains groupes seraient catégoriquement dénoncés
par l'APNQL.

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui représente les Chefs des Premières Nations du Québec
et du Labrador.




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, agent d'information et de communications,
APNQL, (418) 842-5020, Cell.: (418) 956-5720


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.