D-Box dévoile ses résultats financiers annuels et en rappelle les faits saillants



    LONGUEUIL, QC, le 24 juin /CNW Telbec/ - D-Box Technologies inc. (DBO.A à
la Bourse de croissance TSX) annonce aujourd'hui ses résultats pour l'exercice
financier se terminant le 31 mars 2008 et profite de l'occasion pour revoir
les principaux faits saillants qui ont marqué sa dernière année financière.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants opérationnels

    - Conclusion d'un financement de 11,5 M $ réalisé au cours du second et
      troisième trimestre

      - A permis le renforcement de l'équipe de ventes, l'accélération des
        efforts marketing et des activités de développement des affaires
        auprès des studios de cinémas, des fabricants de jeux et des
        fabricants d'équipement de divertissement.

    - Intensification des efforts de développement des affaires, se
      traduisant notamment par la signature d'accords de licences avec les
      studios de production cinématographiques suivants : Walt Disney Home
      Entertainment, Sony Picture Home Entertainment et Lions Gate.

      - Renforcement de la crédibilité de la technologie de mouvement de
        D-Box auprès de son réseau de revendeurs et de détaillants ainsi
        qu'auprès du grand public.
      - Meilleur positionnement pour l'introduction éventuelle de la
        technologie dans le marché du cinéma en salles.

    - Accélération de la commercialisation de la famille de produits SRP
      ("Screening room platform")

      - Produit à moindre coût, permettant un élargissement du marché
        potentiel.
      - Produit mieux adapté au réseau de distribution en développement des
        détaillants en électronique spécialisés lequel complémente le réseau
        traditionnel d'installateurs à la pige spécialisés.

    - Intégration de la technologie à un produit destiné au marché du cinéma
      en salles

      - Démonstration bien accueillie lors d'une importante exposition
        commerciale en mars 2008.
      - Discussions actuellement en cours avec certains propriétaires de
        salles et studios de cinéma avec objectif la signature d'une première
        entente visant l'installation de fauteuils D-Box en salles de cinéma
        au cours de la prochaine année.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Commentant les accomplissements de l'année, M. Claude Mc Master, président
et chef de la direction de D-Box a déclaré : "Nous avons au cours des douze
derniers mois atteint plusieurs objectifs stratégiques importants. En signant
notamment de nouvelles ententes avec des studios de cinéma reconnus, nous
continuons d'augmenter la notoriété et la visibilité de notre technologie, ce
qui à son tour facilite l'expansion de notre réseau de distribution. Ce réseau
élargi, en combinaison à l'introduction de produits plus abordables et d'un
accroissement des efforts de développement des affaires dans les créneaux du
cinéma en salle et du jeu vidéo nous laissent entrevoir un avenir prometteur,
lequel devrait notamment se traduire au cours des prochains trimestres par un
accroissement des ventes ainsi que par la signature de nouvelles ententes".

    Exercice financier terminée le 31 mars 2008
    -------------------------------------------

    Pour l'exercice terminé le 31 mars 2008, D-Box annonce des revenus de
3,625 millions $ et une perte nette de 4,9 millions $ (0,06 $ par action) ce
qui se compare à des revenus de 4,088 millions $ et une perte nette de
2,1 millions $ (0,037 $ par action) pour la période correspondante de 2007.
    La Société présente un solide bilan, ayant en mains des liquidités de près
de 8,5 millions $ au 31 mars 2008.

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants financiers
                                ---------------------------------------------
    (en milliers de dollars,      Exercice terminé     Trois mois terminés
     sauf données par action)        Le 31 mars              Le 31 mars
                                  2008        2007        2008        2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Données sur l'état
     consolidé des résultats

    Revenus                      3 625       4 088         725       1 121
    Bénéfice brut                1 321       1 768         236         462
    Perte nette                 (4 917)     (2 119)     (1 883)       (460)
    Perte de base et diluée
     par action                 (0,060)    (0,0368)     (0,022)    (0,0072)

    Données sur l'état
     consolidé des flux
     de trésorerie

    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'exploitation             (4 648)     (2 263)       (797)       (305)
    Acquisition
     d'immobilisations
     corporelles                  (407)       (312)       (136)        (50)
    Acquisition d'actifs
     incorporels                  (114)        (87)        (31)        (12)

    Données du bilan
     consolidé au 31 mars

    Trésorerie, équivalents
     de trésorerie et
     placements à court terme    8 452       2 731       8 452       2 731
    Fonds de roulement           9 401       3 717       9 671       3 717
    Actif total                 11 790       5 543      11 790       5 543
    Dette à long terme
     incluant la tranche à
     court terme                    37         772          37         772
    Passif total                 1 195       1 940       1 195       1 940
    Capitaux propres            10 594       3 603      10 594       3 603
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Pour l'exercice financier terminé le 31 mars 2008, les revenus se sont
élevés à 3 625 434 $ comparativement à 4 088 140 $ l'an dernier, soit une
baisse de 11 %. Cette diminution s'explique par la réduction des livraisons
destinées aux marchés des arcades qui sont passées de 2 237 437 $ à
1 459 841 $, une diminution de 36 %. Par ailleurs, les ventes de produits
D-BOX se sont accrues, passant de 1 815 703 $ à 2 165 590 $, une augmentation
de 19 %. Le poids relatif des revenus provenant du marché des arcades
devraient dans le futur continuer de diminuer progressivement, D-Box
concentrant dorénavant ses efforts sur les ventes de produits destinés au
divertissement résidentiel et au cinéma en salles.
    L'évolution du taux de change a eu un impact défavorable sur les revenus.
Les revenus facturés en dollars américains ont représenté 79 % des revenus
totaux en 2008 et l'appréciation du dollar canadien a eu une incidence
défavorable d'approximativement 326 000 $ sur les revenus totaux, en
comparaison avec l'année financière précédente.
    Pour l'année financière 2008, le bénéfice brut s'est établi à 1 320 634 $
comparativement à 1 768 353 $ l'année précédente. Cette baisse s'explique
entre autres par l'impact défavorable de la variation du taux de change ainsi
que la réduction du volume des ventes par rapport à la période comparable.
    En 2008, les frais de vente et marketing se sont élevés à 3 496 863 $ en
comparaison avec 1 885 574 $ lors de l'exercice précédent. Cette hausse
importante est due à plusieurs facteurs dont l'augmentation de la masse
salariale reliée aux ventes et les dépenses de développement de nouveaux
marchés, notamment le développement des affaires auprès des studios de cinémas
ainsi que l'accroissement de nos efforts de pénétration des marchés du jeu
vidéo à domicile et du cinéma en salle. La Société a également enregistré en
2008, conformément à une entente avec une firme de distribution de copies
d'exploitation de films, une charge de 280 514 $ correspondant à la juste
valeur de bons de souscription pouvant être exercés à la suite de l'atteinte
d'objectifs dont la signature de l'entente avec Walt Disney Home Entertainment
et la mise en marché de certains films incorporant le code de mouvement D-Box.
    Finalement les frais de recherche et développement se sont élevés à
1 039 082 $ pour l'exercice terminé le 31 mars 2008 comparativement à
413 870 $ l'année dernière. Cette augmentation est principalement due à
l'accroissement de la masse salariale et des frais reliés au développement de
nouveaux produits qui ont été introduits au cours de l'année ou qui le seront
au cours des prochains trimestres. De nouvelles ressources ont également été
embauchées afin de bâtir une librairie de jeux vidéo compatibles avec notre
technologie.

    Période de trois mois terminée le 31 mars 2008
    ----------------------------------------------

    Pour le quatrième trimestre terminé le 31 mars 2008, les revenus se sont
élevés à 725 046 $, une baisse de 35 % par rapport aux revenus de 1 120 738 $
enregistrés au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette baisse
s'explique essentiellement par la diminution des revenus générés par le
secteur des arcades commerciales vendus par le biais d'une entente "OEM",
lesquels ont totalisé 262 745 $ au quatrième trimestre de 2008 comparativement
à 731 876 $ l'an dernier. Les ventes de produits D-BOX qui reflètent nos
efforts directs de commercialisation et d'expansion du réseau de distribution
ont quant à elles progressées de 19 %, passant de 388 863 $ à 462 301 $.
Considérant l'ensemble des ventes, l'évolution du taux de change ($CAN versus
$US) a eu un impact défavorable d'approximativement 88 000 $ sur les revenus
du quatrième trimestre en comparaison de ceux du quatrième trimestre de
l'année dernière.
    Au cours du quatrième trimestre de 2008, le bénéfice brut a atteint
236 213 $, comparativement à 461 070 $ au trimestre correspondant de
l'exercice précédent. La diminution de la marge brute s'explique
principalement par la diminution du volume d'affaires. Pour le trimestre
terminé le 31 mars 2008, les frais de vente et de marketing se sont élevés à
1 279 503 $ comparativement à 555 413 $ au quatrième trimestre de 2007.
    Pour le quatrième trimestre terminé le 31 mars 2008, la perte nette se
chiffre à 1,9 millions $ (0,022 $ par action) comparativement à une perte
nette de 460 000 $ (0,007 $ par action) pour le quatrième trimestre terminé le
31 mars 2007.

    Perspectives
    ------------

    A court et moyen terme, la stratégie de D-Box vise l'atteinte de deux
objectifs; l'accroissement de son chiffre d'affaires ainsi que la
reconnaissance accrue de sa technologie qui la confirmera comme le le nouveau
standard mondial de génération du mouvement pour l'industrie du
divertissement.
    Ces objectifs se traduiront par des actions visant à étendre le réseau de
distribution Nord-américain de la société, notamment par le biais de nouveaux
magasins d'électronique spécialisés, une niche où D-Box était absente en début
d'année financière 2008. Ces démarches s'accompagneront aussi de la mise en
place de programmes de formation des revendeurs et d'investissements en
marketing accrus.
    Ayant jusqu'à maintenant conclu des ententes de licence avec cinq studios
de cinéma, dont trois parmi les plus importants de l'industrie, D-Box entend
par ailleurs poursuivre ses démarches, plus particulièrement auprès des
studios en voie d'adopter le nouveau standard de haute définition Blu-ray(C)
et ainsi accroitre le nombre de studios supportant sa technologie.
    Afin d'atteindre le double objectif de stimuler la croissance de ses
ventes ainsi que d'accroître la reconnaissance de sa technologie, D-Box se
fixe aussi comme objectif au cours de la prochaine année de réaliser une
entente avec au moins un propriétaire de salles de cinéma afin d'équiper une
salle avec sa technologie. La société croît que cette stratégie contribuerait
à accroître sa visibilité et susciter un intérêt accru pour ses produits
destinés au marché du divertissement à domicile. A plus long terme ce nouveau
marché pourrait permettre la génération de revenus récurrents sous la forme
par exemple, de royautés sur la vente de billets en plus des revenus réalisés
lors de la vente d'équipements lors de l'installation initiale des salles.
    Finalement, D-Box entend aussi au cours de la prochaine année accélérer le
développement du créneau du jeu vidéo à domicile. Pour ce faire elle entend
introduire une chaise de jeux moins dispendieuse, s'adressant à un segment de
marché plus large que celui qui lavait été ciblé jusqu'à présent. D-Box vise à
signer une entente avec un manufacturier de consoles de jeux, et au moins une
entente de licence avec une des grandes firmes de conception de jeux tout
procédant à l'ajout de nouveaux jeux compatibles à la librairie actuelle.

    A propos de D-BOX

    Technologies D-BOX Inc. est un concepteur et un fabricant de générateurs
de mouvement à la fine pointe de la technologie, destinés principalement à
l'industrie du divertissement. Cette technologie unique et brevetée, D-BOX
MOTION CODE(MC), utilise les codes de mouvement programmés spécifiquement pour
chaque film, programme de télé ou jeu vidéo. Les mouvements qui en résultent
sont parfaitement synchronisés avec l'action à l'écran. En formant des
alliances avec des chefs de file de l'industrie, la technologie primée de
génération du mouvement de D-BOX s'impose graduellement en tant que norme
mondiale dans l'univers du divertissement. Pour obtenir de plus amples
renseignements, veuillez consulter www.d-box.com
    D-BOX(R) est une marque de commerce enregistrée et D-BOX MOTION CODE(MC)
une marque de commerce de Technologies D-BOX Inc. Les autres noms sont
uniquement publiés à titre indicatif et peuvent représenter des marques de
commerce de leurs propriétaires respectifs.

    Enoncés prospectifs

    Certaines déclarations du présent document, y compris celles qui expriment
les attentes ou les estimations de la direction en ce qui a trait au rendement
futur de D-Box, constituent des "énoncés prospectifs" au sens des lois sur les
valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs sont nécessairement
fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que la
direction les considère vraisemblables au moment de les formuler, sont
assujetties de façon inhérente à des incertitudes et à des risques importants
sur les plans commercial, économique et concurrentiel. Nous avisons le lecteur
que ces énoncés prospectifs sont assujettis à des risques, à des incertitudes
et à d'autres facteurs connus et inconnus qui pourraient entraîner des écarts
importants entre les résultats, le rendement ou les réalisations réels de la
société et les résultats, le rendement ou les réalisations futurs décrits de
façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs. De nombreux
facteurs pourraient entraîner un écart considérable entre les résultats réels
et ceux décrits dans les énoncés prospectifs; parmi eux, citons la capacité de
D-Box à accroître l'acceptation de ses produits sur le marché et à pénétrer de
nouveaux marchés; l'existence de défauts ou de problèmes non décelés dans les
produits de la société; l'aptitude de la société à gérer sa croissance; la
capacité de D-Box à faire face à la concurrence; les obligations potentielles;
le maintien des droits de propriété intellectuelle de la société et les
litiges mettant en cause ces droits; la dépendance de D-Box envers le
savoir-faire de son personnel clé; et l'accessibilité de D-Box à des capitaux
suffisants pour financer ses besoins futurs. Voilà une liste non exhaustive
des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur l'un de nos énoncés
prospectifs. Nous avisons les investisseurs de ne pas se fier indûment aux
énoncés prospectifs. Le présent avis s'applique expressément à tous les
énoncés prospectifs écrits ou oraux attribuables à D-BOX ou à toute personne
s'exprimant au nom de D-Box. Ces énoncés prospectifs sont faits à leur date
respective et D-Box décline toute intention ou obligation de mettre à jour
publiquement ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux
renseignements, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois applicables
l'exigent. Les risques et incertitudes relatifs à la société sont décrits plus
en détail dans le rapport annuel de cette dernière.

    La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la
    pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.
    
    %SEDAR: 00012304EF C7169




Renseignements :

Renseignements: M. Normand Chartrand, Chef de la direction financière,
Technologies D-Box Inc., (450) 442-3003, poste 258, nchartrand@d-box.com; M.
Marc Jasmin CMA, Président, Communications Financières Jasmin Inc., (514)
231-2360, mjasmin@d-box.com

Profil de l'entreprise

Technologies D-BOX inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.