D-BOX annonce les résultats de son troisième trimestre

LONGUEUIL, QC, le 23 févr. /CNW Telbec/ - Technologies D-BOX inc. (TSXV: DBO.A) annonce des revenus de 1 364 706 $ pour le troisième trimestre de l'année financière 2011 terminé le 31 décembre  2010 en hausse de 4 % en comparaison de 1 314 968 $ pour le troisième trimestre de l'année financière 2010. Puisque 94 % des revenus du trimestre sont réalisés en dollars américains, la croissance des ventes aurait été de 8 % en excluant l'effet défavorable de la variation du taux de change. La perte nette pour le trimestre se chiffre à 1 836 290 $ (0,0141 $ par action) comparativement à une perte nette de 1 440 576 $ (0,0139 $ par action) pour le trimestre correspondant de l'année financière 2010.


Faits saillants financiers - Pour les périodes de trois et de neuf mois terminées le 31 décembre (en dollars canadiens - non-vérifiés)

           
  3e trimestre terminé le 31 décembre Période de neuf mois terminée le 31 décembre
Revenus provenant de : 2010 2009 2010 2009
           
Équipementiers d'origine 1 101 749 1 255 409 3 373 350 3 289 234
Exploitants de salles de cinéma
  Vente de systèmes 18 009 20 182 447 694 20 182
  Droits d'utilisation, location et maintenance 244 948 39 377 611 196 103 126
         
Revenus totaux 1 364 706 1 314 968 4 432 240 3 412 542
         
Perte nette et résultat étendu  (1 836 290)   (1 440 576)           (4 917 578) (4 408 480)
Perte de base et diluée par action (0,0141 $)         (0,0139 $)                 (0,0389 $)       (0,0444 $)
  Données du bilan consolidé
 
  31 décembre 2010 31 mars 2010
Trésorerie et équivalents de trésorerie 14 635 666 7 724 497


Faits saillants supplémentaires 

  • Financements sous forme de capital-actions totalisant un montant net de 21,8 millions $ réussis en octobre 2010, décembre 2010 et janvier 2011 incluant des investissements de la part d'actionnaires existants ainsi que l'exercice de bons de souscription en circulation;

  • Déploiement de 1 243 systèmes D-BOX MFX dans 52 sites en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Au cours du trimestre, 6 nouvelles chaînes de cinémas se sont notamment rajoutées à la clientèle de D-BOX. De plus, la signature d'une entente a été conclue avec Cineplex Divertissement, la cinquième chaîne en importance en Amérique du Nordpour déployer la technologie D-BOX dans 10 autres salles de cinéma, dont 2 actuellement installées, en plus d'inclure une option pour 10 salles supplémentaires;

  • D-BOX continue de démontrer sa capacité d'accéder de façon continue aux productions des principaux studios d'Hollywood. Ainsi à ce jour, 24 longs-métrages ont été obtenus depuis avril 2009 dont 13 se sont classés no. 1 au Box-office; et
  • Percée continue du marché des équipementiers d'origine (OEM) avec la signature de deux ententes : l'une avec WMS, une société d'envergure active dans le secteur du jeu de casino, et l'autre avec Precision Flight Control, laquelle œuvre dans le secteur de la simulation de vol.


Commentant sur les réalisations du trimestre, M. Claude Mc Master, président et chef de la direction a déclaré : « Nous continuons l'exécution de notre plan d'affaires, armés d'un solide bilan et supportés par des partenaires de qualité commis à notre succès. Nous avons maintenant en main tous les outils nécessaires pour accélérer notre développement. »

Troisième trimestre terminé le 31 décembre 2010

Les revenus du troisième trimestre terminé le 31 décembre 2010 se sont chiffrés à 1 364 706 $, une hausse de 4 % comparativement à 1 314 968 $ pour la période correspondante de l'exercice 2010. Puisque 94 % des revenus sont réalisés en dollars américains, la croissance des ventes aurait été de 8 % en excluant l'effet défavorable de la variation du taux de change.

Les ventes à des équipementiers d'origine se sont élevées à 1 101 749 $ en baisse de 12 % (baisse de 9 % en excluant l'effet de change) au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011 comparativement à 1 255 409 $ pour la période correspondante de l'exercice 2010.

Les revenus générés par le cinéma en salle sont en hausse de 342 % et se sont élevés à 262 957 $ au cours du troisième trimestre comparativement à 59 559 $ pour le même trimestre de l'exercice précédent. Au 31 décembre 2010, 1 095 systèmes MFX étaient installés dans 47 salles de cinéma comparativement à 678 systèmes dans 29 salles à pareille date l'année dernière, soit une hausse de 62 %.

Le bénéfice brut s'est établi à 595 764 $ (44 % des revenus), comparativement à 539 518 $ (41 % des revenus) pour la période comparable précédente. Excluant l'amortissement, lequel est lié principalement aux biens destinés à la location, le bénéfice brut s'est élevé à 725 823 $ (53 % des revenus) comparativement à 548 863 $ (42 % des revenus). Pour le troisième trimestre de l'exercice 2011, la perte nette et résultat étendu se sont élevés à 1 836 290 $ (0,0141 $ par action) comparativement à 1 440 576 $ (0,0139 $ par action) pour la même période de l'exercice précédent.

Période de neuf mois terminée le 31 décembre 2010

Pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2010, les revenus se sont chiffrés à 4 432 240 $, une hausse de 30 % comparativement au montant de 3 412 542 $ enregistré pour la même période de l'exercice précédent. Puisque 92 % des revenus sont réalisés en dollars américains, la croissance des ventes aurait été de 39 % en excluant l'effet défavorable de la variation du taux de change. Les ventes à des équipementiers d'origine se sont élevées à 3 373 350 $ en hausse de 3 % (10 % en excluant l'effet de change) comparativement à 3 289 234 $ pour la période correspondante de 2010.

Les revenus générés par le cinéma en salle se sont élevés à 1 058 890 $ comparativement à 123 308 $ pour la même période de l'exercice précédent.

Le bénéfice brut s'est élevé à 1 808 078 $ (41 % des revenus) comparativement à 1 508 273 $ (44 % des revenus) pour la période comparable de l'exercice précédent. Excluant l'amortissement, le bénéfice brut s'est élevé à 2 116 299 $ (48 % des revenus) comparativement à 1 533 811 $ (45 % des revenus).

Information supplémentaire à l'égard des périodes de trois et de neuf mois terminées le 31 décembre 2010

L'information financière à l'égard des périodes de trois mois et neuf mois terminées le 31 décembre 2010 devrait être lue en parallèle avec les états financiers et le rapport de gestion de la société en date du 22 février 2010. Ces documents sont disponibles sur le site internet www.sedar.com

Perspectives

De façon générale, D-BOX priorisera deux axes majeurs de développement : soit le cinéma en salle et la clientèle des équipementiers d'origine (OEM), ces derniers ayant chacun leur marché respectif. À court terme, la Société entend allouer la vaste majorité de ses ressources humaines, financières et matérielles au marché du cinéma en salle qui devrait offrir des perspectives plus intéressantes sur cet horizon de temps.

Au niveau du cinéma en salle, D-BOX entend continuer de signer des ententes avec de nouveaux exploitants de salles, à accroître le nombre d'unités de mouvement installées chez les exploitants existants et à obtenir de nouveaux films auprès des studios de cinéma. En Amérique du Nord, D-BOX entend maintenant élargir son offre auprès de chaînes de cinéma nationales, omniprésentes notamment dans les marchés urbains. Ces chaînes offrent le potentiel d'accélérer de façon significative le rythme de déploiement ainsi que la visibilité actuelle de la Société.

Au niveau de la clientèle des équipementiers d'origine (OEM), la Société entend continuer sa quête de partenaires bien établis et reconnus dans leurs créneaux respectifs et qui possèdent un certain niveau de rayonnement international. La Société est d'avis que cette stratégie permettra une réduction de ses charges de ventes et de marketing tout en permettant un déploiement plus rapide de ses systèmes de génération de mouvement.

En augmentant sa visibilité et son image de marque, la Société croit qu'à terme, l'ensemble de ses secteurs connaîtront une croissance soutenue.

À propos de D-BOX

Technologies D-BOX est un concepteur et un fabricant de systèmes de génération de mouvement à la fine pointe de la technologie, destinés principalement à l'industrie du divertissement. Cette technologie unique et brevetée, D-BOX Motion CodeMC, utilise des codes de mouvement programmés spécifiquement pour chaque film, série de télé ou jeu vidéo qui sont dirigés vers un système de génération de mouvement intégré dans une plate-forme ou un fauteuil. Les mouvements qui en résultent sont parfaitement synchronisés avec l'action à l'écran, créant ainsi une expérience immersive d'un réalisme sans précédent. À ce jour, plusieurs studios d'Hollywood offrent D-BOX Motion CodeMC sur leurs films en sortie long-métrage, DVD et Blu-rayMC. En développant des ententes avec les chefs de file de l'industrie du cinéma et du jeu vidéo, la technologie primée de génération de mouvement D-BOX s'impose graduellement en tant que norme mondiale dans l'univers du divertissement. D-BOX est une société publique transigée à la Bourse de croissance TSX (Canada) sous le symbole (DBO.A). Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.d-box.com

D-BOXR est une marque de commerce enregistrée et D-BOX Motion CodeMC une marque de commerce de Technologies D-BOX inc. Les autres noms sont uniquement publiés à titre indicatif et peuvent représenter des marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Mise en garde à l'égard d'énoncés prospectifs

Certaines déclarations du présent document, y compris celles qui expriment les attentes ou les estimations de la direction en ce qui a trait au rendement futur de la Société, constituent des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que la direction les considère vraisemblables au moment de les formuler, sont assujetties de façon inhérente à des incertitudes et à des risques importants sur les plans commercial, économique et concurrentiel. Nous avisons les investisseurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

1 Source : National Association of Theatre Owners.

SOURCE TECHNOLOGIES D-BOX INC.

Renseignements :

M. Luc Audet
Chef de la direction financière        
Technologies D-BOX inc.
450-442-3003, poste 296
laudet@d-box.com
M. Marc Jasmin, président
Communications Financières Jasmin inc.
514-231-2360
marc@comjasmin.com
http://www.comjasmin.com

Profil de l'entreprise

TECHNOLOGIES D-BOX INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.