Cultivons l'avenir - Un cadre pour tous ? - Le programme Agri-stabilité suscite des réactions mitigées chez les éleveurs



    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Suite à l'engagement du gouvernement
fédéral et des administrations provinciales à faire un examen des outils
canadiens de gestion des risques opérationnels, la Fédération canadienne de
l'entreprise indépendante (FCEI) a rendu public un rapport aujourd'hui
montrant que ses membres, propriétaires d'exploitations agricoles, sont
réservés à l'égard du programme Agri-stabilité, la perspective du secteur de
l'élevage s'avérant la plus négative.
    Le nouveau rapport de la FCEI, Cultivons l'avenir - Un cadre pour tous ?,
basé sur les opinions de 750 membres agriculteurs, qui ont été relevées par
sondage sur l'ensemble du Canada, souligne leurs perspectives sur les nouveaux
programmes agricoles mis en place dans le cadre "Cultivons l'avenir". Sur les
réponses nationales, seuls 9 % des membres agriculteurs de la FCEI pensent que
le programme Agri-stabilité sera très utile pour gérer les risques, contre
35 % qui estiment qu'il sera plutôt utile, et environ 20 % qu'il ne sera pas
utile.
    Les réponses recueillies à l'échelle nationale varient sensiblement en
fonction du secteur. Confrontées aux retombées de l'ESB, à la volatilité du
dollar canadien et à de nouveaux règlements en matière d'étiquetage, 38 % des
éleveurs interrogés ont déclaré que le programme Agri-stabilité ne sera pas
utile pour les aider à gérer les risques de leur exploitation. En revanche,
les propriétaires de fermes de grandes cultures et de cultures mixtes, ainsi
que les exploitants de cultures fruitières, maraîchères et horticoles sont
nettement plus optimistes quant à l'utilité de ce programme.
    "De manière générale, le précédent outil de gestion des risques
opérationnels n'a pas du tout fonctionné pour nos membres car il prenait trop
de temps, était difficile à comprendre et coûtait cher aux participants
auxquels ils n'offraient pas des paiements adéquats", a précisé Simon Prévost,
vice-président de la FCEI pour le Québec. Vingt-deux pour cent de nos membres
agriculteurs de part et d'autre du pays ayant droit aux paiements du PCSRA et
en ayant bénéficié signalent qu'ils ont dû les rembourser, principalement
parce que des erreurs de calcul avaient été faites par des administrateurs du
programme au sein du gouvernement. Il ne faut donc pas se demander pourquoi
les agriculteurs sont aussi nombreux à douter du programme Agri-stabilité", a
ajouté M. Prévost.
    Les résultats de sondage de la FCEI tombent à point nommé alors que le
gouvernement fédéral et les administrations provinciales prévoient
d'entreprendre un examen stratégique des nouveaux outils canadiens de gestion
des risques opérationnels au cours de l'année à venir. "Nos membres
agriculteurs préfèrent tirer profit du marché, pas de leur boîte aux lettres.
Ce sont vraiment des programmes de dernier recours, mais lorsque les
producteurs en ont besoin, ils doivent être transparents, accessibles,
prévisibles et opportuns. C'est précisément ce que la FCEI entend réclamer", a
conclu M. Prévost.

    Le rapport intégral est disponible à www.fcei.ca/agri. Des données
supplémentaires sur le programme Agri-stabilité concernant le Québec sont
incluses dans la fiche d'information ci-jointe.

    A propos de la FCEI

    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) est la plus
grande organisation de petites et moyennes entreprises au Canada. La FCEI
encourage l'élaboration de bonnes politiques publiques aux paliers fédéral,
provincial et municipal, et représente plus de 105 000 propriétaires
d'entreprise qui emploient collectivement 1,25 million de Canadiens et
apportent 75 milliards de dollars au PIB.

    
    Fiche d'information sur le programme Agri-stabilité
    ---------------------------------------------------

    Les paiements effectués dans le cadre du programme Agri-stabilité visent à
aider les producteurs qui connaissent des baisses plus marquées de leur
revenu. Les producteurs sont ainsi indemnisés lorsque leur marge de l'année du
programme accuse un recul de plus de 15 % par rapport à leur marge de
référence.

    Dans quelle mesure le programme Agri-stabilité sera-t-il utile pour vous
    aider à gérer les risques ?
    ------------------------------------------------------------------------
                         Fermes                            Exploitations
                      combinant des        Fermes de         de cultures
                         animaux            grandes          fruitières,
                     d'élevage et de     cultures et de    maraîchères et
    % des réponses     spécialité       cultures mixtes      horticoles
    ------------------------------------------------------------------------
    Très utile              6                 12                 24
    ------------------------------------------------------------------------
    Plutôt utile           32                 54                 39
    ------------------------------------------------------------------------
    Pas utile              38                 14                 10
    ------------------------------------------------------------------------
    Ne sais pas            18                 18                 17
    ------------------------------------------------------------------------
    Sans objet              8                  3                 10
    ------------------------------------------------------------------------

    Dans quelle mesure le programme Agri-stabilité sera-t-il utile pour vous
    aider à gérer les risques ?
    ------------------------------------------------------------------------
    % des réponses   C.-B.  Alb.  Sask.  Man.  Ont.  Qc  Atlantique  Canada
    ------------------------------------------------------------------------
    Très utile        13     8     10    10     9     9       9         9
    ------------------------------------------------------------------------
    Plutôt utile      19    37     46    46    28    33      32        35
    ------------------------------------------------------------------------
    Pas utile         26    17      9    15    22    31      25        19
    ------------------------------------------------------------------------
    Ne sais pas        7    26     23    19    16    15      12        19
    ------------------------------------------------------------------------
    Sans objet        36    13     13     9    24    12      23        18
    ------------------------------------------------------------------------
    

    Sources : FCEI, sondage "Agri-Business Bottom Line" no 24 et sondage sur
les politiques agricoles, mai 2008 (750 répondants à l'échelle nationale).




Renseignements :

Renseignements: Marie Vaillant, Directrice des communications, (514)
861-3234


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.