Croissance marquée du revenu disponible au Québec et dans la plupart des régions en 2007



    QUEBEC, le 6 août /CNW Telbec/ - Au Québec, le revenu personnel
disponible par habitant croît, en dollars courants, de 4,8 % en 2007 et il
s'établit à 24 386 $. Il s'agit de la plus importante progression enregistrée
par la province depuis 2000. Toutes les régions administratives profitent de
cette hausse, bien qu'à divers degrés. Avec un taux de croissance respectif de
9,0 % et de 8,9 %, la Côte-Nord et l'Abitibi-Témiscamingue connaissent les
plus fortes augmentations, stimulées, entre autres, par l'accroissement des
activités dans les secteurs des mines et de la construction. La
Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (+ 8,1 %) affiche également une hausse
vigoureuse du revenu disponible, grâce en bonne partie à la croissance du
nombre d'emplois. En revanche, les régions de Montréal et de l'Outaouais
enregistrent une progression plus lente, soit de 3,3 %. C'est ce qui ressort
des données sur le revenu personnel mises à jour par l'Institut de la
statistique du Québec et diffusées aujourd'hui sur son site Web.

    La Capitale-Nationale devance Montréal pour la première fois

    En raison d'une croissance modérée, Montréal (25 490 $) n'affiche plus le
revenu disponible par habitant le plus élevé parmi les 17 régions
administratives. Elle a été devancée par la Capitale-Nationale qui trône pour
la première fois en tête grâce à un revenu disponible par habitant de
25 541 $. La Côte-Nord, avec un revenu disponible de 25 438 $ par habitant,
s'est hissée au troisième rang en 2007, après avoir occupé la septième
position au cours des deux années précédentes.
    En dépit d'une forte croissance, les régions de la
Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent continuent de se situer
au bas de l'échelle avec un revenu disponible par habitant de 20 238 $ et de
20 881 $ respectivement.

    Les régions métropolitaines de recensement (RMR)

    Sur les six régions métropolitaines de la province, Québec est celle qui
connaît la hausse la plus rapide, soit 6,2 %. Il s'agit de la plus forte
augmentation pour ce territoire métropolitain depuis que l'on compile des
données à ce sujet. L'enrichissement des résidants de Québec s'explique, en
grande partie, par les paiements d'équité salariale de l'administration
publique provinciale et la bonne performance du marché du travail.
    Grâce à cette croissance marquée, Québec devance pour la première fois
Montréal au chapitre du revenu disponible par habitant. En 2007, il s'établit
à 26 134 $ à Québec comparativement à 25 828 $ à Montréal. A l'opposé,
Saguenay (22 857 $) et Trois-Rivières (23 206 $) continuent de présenter le
revenu le plus faible parmi les six RMR.

    Les municipalités régionales de comté (MRC)

    Les disparités de revenu entre les MRC demeurent relativement fortes. La
MRC de Pontiac, située dans le nord-ouest de l'Outaouais, est celle qui
affiche le plus faible revenu personnel disponible par habitant, soit
16 558 $. Le revenu de ce territoire correspond à moins de la moitié de celui
de Caniapiscau. Cette dernière MRC, dont l'économie repose largement sur le
secteur minier, continue de présenter le revenu le plus élevé de la province,
soit 37 592 $. Elle est suivie, de loin, par La Jacques-Cartier (29 543 $) et
Les Pays-d'en-Haut (29 540 $). D'ailleurs, les MRC les plus prospères se
concentrent essentiellement dans les régions métropolitaines de Montréal et de
Québec ainsi que dans la région administrative de la Côte-Nord.

    Note méthodologique

    Le revenu personnel disponible correspond à la somme de tous les revenus
reçus par les particuliers et les entreprises individuelles résidant dans un
territoire donné, moins les impôts directs des particuliers, les cotisations
aux régimes d'assurance sociale et autres transferts versés par les
particuliers aux administrations publiques, tels que les primes d'assurance
médicaments et les permis.

    -------------------------------------------------------------------------

    L'Institut de la statistique du Québec produit et diffuse une information
    statistique pertinente, fiable et actuelle sur l'évolution
    socioéconomique du Québec et de la société québécoise. Il constitue le
    lieu privilégié de production et de diffusion de l'information
    statistique officielle pour les ministères et organismes du gouvernement,
    et il est responsable de toutes les enquêtes d'intérêt général.

    
    Sources : Stéphane Ladouceur
              Spécialiste en aménagement du territoire
              et développement régional
              Tél. : 418 691-2411, poste 3084
              Institut de la statistique du Québec

              Centre d'information et de documentation
              Tél. : 418 691-2401
              ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada
              et aux Etats-Unis)

              Site Web de l'Institut : www.stat.gouv.qc.ca
    
    -%SU: TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Ladouceur, Spécialiste en aménagement du
territoire et développement régional, Institut de la statistique du Québec,
(418) 691-2411, poste 3084; Centre d'information et de documentation, (418)
691-2401 ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux Etats-Unis);
Site Web de l'Institut : www.stat.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.