Crise sur l'accès à l'avortement - Jean Charest doit rappeler à l'ordre son ministre Bolduc!



    MONTREAL, le 11 août /CNW Telbec/ - "A la lumière des déclarations du
ministre Bolduc dans le dossier de l'avortement, il est clair que le premier
ministre doit rappeler à l'ordre son ministre de la Santé dont le comportement
est de plus en plus erratique. Le ministre Bolduc est à la tête d'un ministère
important et stratégique et il a la responsabilité de régler les problèmes au
lieu de les créer", a déclaré d'entrée de jeu le député de Marie-Victorin,
Bernard Drainville.
    "Dans le dossier de l'avortement, on a l'impression de revivre une crise
semblable à celle des tests du cancer du sein. Le ministre avait été prévenu,
mais il n'a pas agi et on se retrouve encore une fois avec une crise qui
aurait pu être évitée. Il a créé un autre psychodrame inutilement. Au nom du
droit des femmes à l'avortement, il doit faire preuve d'humilité et
reconnaître son erreur et sa responsabilité. Il doit rectifier le tir
rapidement afin d'assurer l'accès aux services d'avortement", a ajouté Bernard
Drainville.

    Où est Christine St-Pierre?

    Par ailleurs, le silence de la ministre de la Condition féminine,
Christine St-Pierre, et du premier ministre dans ce dossier est vraiment
troublant. Où sont-ils alors que ce projet de loi touche l'un des droits les
plus fragiles des femmes, soit celui à l'avortement? La ministre doit
immédiatement réclamer publiquement les assouplissements nécessaires à la loi
34 afin que les cliniques actuelles puissent continuer à pratiquer les
avortements comme elles le faisaient auparavant.
    "Si les cliniques privées d'avortement ne sont pas en mesure de pratiquer
des interruptions volontaires de grossesse en raison des contraintes
administratives imposées par la loi 34, nous nous retrouvons avec un droit
théorique qui n'est pas applicable. En matière d'avortement, des liste
d'attentes, c'est impensable!", a conclu la députée de Hochelaga-Maisonneuve
et porte-parole de l'opposition officielle en matière de condition féminine,
Carole Poirier.
    -%SU: CPN,SOC,SAN,LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie Barrette, Attachée de presse, Aile parlementaire
du Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.