Crise économique: 64 % des travailleurs ont l'intention de contribuer à leur REER en 2009 - Rêve ou réalité?



    Sondage Léger Marketing pour le Fonds de solidarité FTQ

    MONTREAL, le 12 févr. /CNW Telbec/ - Selon l'Institut de la statistique
du Québec, la moyenne du taux d'épargne des Québécois pour les trois premiers
mois de 2008 est passée à 1,4 % du revenu personnel disponible, le plus faible
taux enregistré depuis dix ans. Avec la récession qui s'est installée, la
situation est d'autant plus alarmante. C'est ce qui influence probablement la
majorité des Québécois à vouloir cotiser à leur REER en 2009, selon un sondage
Léger Marketing réalisé du 9 au 14 janvier dernier pour le Fonds qui cherchait
à mieux comprendre les intentions d'épargne des Québécois compte tenu du
climat économique actuel.
    Les résultats du sondage ont été présentés dans le cadre d'une rencontre
de presse qui avait lieu aujourd'hui. Au cours de la présentation, la firme
Delta Services actuariels a démontré que le REER du Fonds est plus payant
qu'un REER au profil équilibré compte tenu de son rendement au fil des ans et
de l'effet des crédits d'impôt de 30 % accordés par les gouvernements aux
actionnaires, comparativement aux REER conventionnels.
    "Il faut saluer les Québécois pour leur intention à épargner malgré le
contexte économique difficile, mais dans les faits, la réalité est tout autre.
On sait que le revenu des ménages canadiens a presque stagné depuis les
dernières années, que le niveau d'endettement des Québécois augmente
considérablement d'année en année et que la consommation ne cesse, elle aussi
d'augmenter, particulièrement chez les jeunes. On estime que la classe moyenne
pourrait ne pas pouvoir maintenir son niveau de vie actuel à l'âge de la
retraite parce que ses épargnes seraient insuffisantes. Dans les faits, 36 %
des ménages de la classe moyenne du Québec, n'ont pas réussi à épargner en
2007 et pour ceux qui ont réussi, la moyenne des placements s'élevait à 1 800
$. Chez les jeunes de moins de 40 ans, la situation est encore plus
problématique car la "génération cash flow" a tendance à ne pas faire de
budget, à ne pas prioriser l'épargne, à éparpiller son avoir et à gérer à trop
court terme," souligne Christian Bourque, vice-président à la recherche de
Léger Marketing.
    "Le Fonds de solidarité FTQ a toutes les raisons de se préoccuper du taux
d'épargne qui ne cesse de diminuer. Notre sondage effectué dans le climat
actuel de crise économique, démontre un beau paradoxe entre la volonté et la
réalité. La mission du Fonds, qui vise à encourager les travailleurs à
épargner, demeure un atout pour le Québec. Le produit REER du Fonds représente
une solution attrayante parce qu'il rend l'épargne plus accessible," a conclu
M. Bourque.
    "Le REER du Fonds avec ses crédits d'impôt de 30 %, l'épargne
systématique et les déductions fiscales à la source, représente depuis plus de
25 ans une solution avantageuse. Parce qu'il est dédié à l'épargne-retraite,
il incite les jeunes à ne pas utiliser leur épargne-retraite pour l'achat d'un
voyage par exemple. Notre produit REER est en fait, un investissement à long
terme et malgré tout, il demeure flexible, par exemple pour l'achat d'une
première maison grâce au RAP, le retour aux études ou encore pour démarrer une
entreprise. En plus de bénéficier des effets incomparables des crédits d'impôt
pour fonds de travailleurs, nos actionnaires contribuent à un REER socialement
responsable ainsi qu'à créer, maintenir et sauvegarder des emplois partout au
Québec. Dans le contexte économique actuel, l'appel à la solidarité est un
choix responsable et d'autant plus stimulant," affirme Denis Leclerc, premier
vice-président à l'actionnariat du Fonds de solidarité FTQ.
    Pour Dany Provost, CFA, président de la firme Delta Services actuariels,
nul doute que le REER du Fonds de solidarité FTQ est un choix gagnant à long
terme, car l'effet des crédits d'impôt est payant. En outre, selon l'hypothèse
d'un taux de rendement annualisé de 4 % pour le Fonds et d'un taux marginal
d'imposition de 38 % pour un travailleur, pour être équivalent, un REER au
profil équilibré devrait donner 32 % de rendement sur cinq ans; 17 % de
rendement sur 10 ans; 10 % de rendement sur 20 ans et 9 % de rendement sur 25
ans.
    Pour expliquer à quel point l'effet des crédits d'impôt est important, M.
Provost utilise l'hypothèse d'un placement annuel net après impôt de 1 000 $
dans le REER du Fonds avec 4 % de rendement, comparativement à un REER au
profil équilibré avec 6 % de rendement. Après cinq ans, ce placement annuel
net de 1 000 $ aurait une valeur de 17 436 $ au Fonds, comparativement à 9 396
$ dans un REER équilibré; sur 10 ans la valeur de ce placement atteindrait 38
649 $ au Fonds, comparativement à 21 969 $; sur 20 ans il vaudrait 95 859 $ au
Fonds comparativement à 61 312 $ et sur 25 ans, ce placement annuel net serait
estimé à 134 063 $ dans le REER du Fonds, comparativement à 91 445 $ dans un
REER équilibré.

    18,23 $ par semaine dans le REER du Fonds, permet d'économiser 3 000 $
    par année

    La retenue sur le salaire, avec réduction d'impôt immédiate sur chaque
paie, offre des avantages indéniables sans diminuer de façon importante le
revenu net. Par exemple, pour un salaire de 38 832 $ à 76 799$, une réduction
automatique de 18,23 $ sur chaque paie nette, permet d'épargner 57,70 $ par
paie, soit 3 000 $ par année. Ainsi, il n'en coûte que 950 $ par année pour
économiser 3 000 $ dans le REER du Fonds de solidarité FTQ.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                Année d'imposition 2009 - 52 périodes de paie
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenu imposable(1)  Contri-        Economie        Paie nette  Montant
    de                   bution       d'impôt (app.)     réduite    REER
                         par paie  Crédits(2) + REER(3)  (app.)     accumulé
    -------------------------------------------------------------------------
    38 400 $ à 38 831 $  19,24 $    5,77 $      6,25 $    7,22 $    1 000 $
                         57,70 $   17,31 $     18,75 $   21,64 $    3 000 $
                         96,16 $   28,85 $     31,25 $   36,06 $    5 000 $
    ------------------------------------------------------------------------
    38 832$ à 76 799$    57,70 $   17,31 $     22,16 $   18,23 $    3 000 $
                         76,93 $   23,08 $     29,54 $   24,31 $    4 000 $
                         96,16 $   28,85 $     36,93 $   30,38 $    5 000 $
    -------------------------------------------------------------------------
    76 800 $ à 77 662 $  57,70 $   17,31 $     24,46 $   15,93 $    3 000 $
                         76,93 $   23,08 $     32,62 $   21,23 $    4 000 $
                         96,16 $   28,85 $     40,77 $   26,54 $    5 000 $
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Revenu brut moins les déductions prévues par la Loi.

    (2) Réduction de l'impôt québécois (crédit de 15 %) et fédéral
        (crédit de 15 %).
    (3) Réduction de l'impôt québécois et fédéral obtenue grâce à une
        diminution de revenu imposable, calculée selon le taux d'imposition
        marginal.
    

    A propos du Fonds de solidarité FTQ

    Le Fonds de solidarité FTQ, dont l'actif net atteint 6,2 milliards $ au
30 novembre 2008, est un fonds d'investissement en capital de développement
qui fait appel, par l'intermédiaire de son REER, à l'épargne des Québécoises
et des Québécois. Ses investissements, dans tous les secteurs de l'économie,
contribuent à la création et au maintien d'emplois dans les entreprises et
favorisent le développement du Québec. Il est partenaire, directement ou par
l'intermédiaire de l'un des membres de son réseau, dans 1 881 entreprises. Le
Fonds compte maintenant près de 575 000 actionnaires et a participé, seul ou
avec d'autres partenaires financiers, à la création, au maintien et à la
sauvegarde de plus de 126 000 emplois. Pour en savoir plus, consultez le site
www.fondsftq.com.




Renseignements :

Renseignements: le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif
des journalistes et des autres représentants des médias: Josée Lagacé,
Conseillère principale aux relations de presse et aux communications, Fonds de
solidarité FTQ, (514) 850-4835, Cell.: (514) 707-5180, jlagace@fondsftq.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.