Crédits d'impôts aux régions ressources et à la nouvelle économie - La Coalition des sept régions ressources lance un sévère avertissement au gouvernement du Québec



    QUEBEC, le 28 fév. /CNW Telbec/ - La Coalition des régions ressources se
demande si son message sera entendu par quelqu'un à l'Assemblée nationale et
au sein du gouvernement, alors que se déroulent les dernières rencontres de
négociation entre les partis politiques qui mèneront au dépôt du Budget dans
deux semaines. "S'il faut crier plus haut et plus fort pour que notre point de
vue soit entendu, soyez certains que nous le ferons avec toute l'énergie et la
détermination qu'on nous connaît", a déclaré monsieur Serge Simard, président
de la CRE du Saguenay-Lac-St-Jean et porte-parole de la Coalition.
    L'incertitude qui règne quant à la poursuite des programmes occasionne un
temps d'attente qui coûte de plus en plus cher aux régions ressources. "Après
plus de deux ans de dénigrement à notre encontre et de remise en question des
programmes de crédits d'impôts, le temps de tergiversations est terminé et
doit connaître une issue favorable à nos régions. Les entrepreneurs sont
réticents à investir chez nous parce qu'ils ne savent pas à quoi s'attendre.
La ministre des Finances ne peut continuer de pénaliser les régions ressources
et compromettre leurs opportunités de développement", a ajouté monsieur
Simard.
    La Coalition des régions ressources a toujours travaillé de façon
constructive dans ce dossier en proposant des pistes de solutions au
gouvernement qui tenaient compte des besoins particuliers des régions
ressources et des préoccupations des régions centrales. Les mesures suggérées
ont d'ailleurs été appuyées par la Fédération des chambres de commerce du
Québec et l'Association des manufacturiers et exportateurs du Québec, ce qui
est loin d'être le cas du rapport Gagné. Les conclusions que l'on retrouve
dans ce rapport sont inappropriées, incomplètes, voire carrément inacceptables
pour les sept régions ressources. "Ce rapport bâclé témoigne d'une
méconnaissance des réalités que nous vivons et ne peut donc constituer une
référence en vue du prochain budget", a déclaré monsieur Michel Lagacé,
président de la Conférence régionale des élus (CRE) du Bas-St-Laurent et
porte-parole de la Coalition.
    Au mois de décembre dernier, la Coalition des régions ressources
proposait au gouvernement des paramètres visant à répondre aux besoins des
régions et aux défis qui interpellent le programme actuel. Ce nouveau pacte
proposait :

    
    - Le maintien du découpage actuel des régions et la consécration du
      caractère permanent des crédits, tant que les écarts dans les
      indicateurs entre les régions ressources et les régions centrales
      persistent ;
    - Le retour des crédits d'impôts de 40 % pour les régions de la Côte-
      Nord, de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, de l'Abitibi-Témiscamingue
      et de la Jamésie, et de 30% pour les autres régions ressources
      désignées ;
    - L'obligation de réinvestissement d'une part majeure de la valeur du
      crédit afin d'accroître la compétitivité à long terme et favoriser des
      changements structurels ;
    - La mise en place de mesures strictes visant à éviter des pratiques de
      prédation sur les prix ;
    - La révision périodique de la situation et du statut de chacune des
      régions en fonction des indicateurs socio-économiques et
      démographiques ;
    - L'instauration d'une période de transition de quelques années suivant
      tout changement afin que les entreprises puissent s'adapter et ne
      subissent pas de chocs trop importants ;
    - L'élargissement de la politique des crédits de la nouvelle économie
      afin que les régions ressources puissent en profiter et développer leur
      expertise dans de nouveaux créneaux porteurs.
    

    "Nous avons travaillé activement et positivement à la recherche de
solutions qui représenteraient une base de consensus, malgré la poursuite de
la campagne de salissage dont nous avons fait l'objet. Si cela n'est toutefois
pas suffisant pour qu'on nous écoute à Québec, nous nous déplacerons sur la
colline parlementaire. Nos régions ont droit au développement, à la dignité et
au respect", a conclu M. Lagacé.

    La Coalition des régions ressources, formée le 11 décembre dernier,
regroupe les Conférences régionales des élus des sept régions ressources, soit
la Jamésie, le Saguenay-Lac-St-Jean, la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, la
Côte-Nord, la Mauricie, l'Abitibi-Témiscamingue et le Bas-St-Laurent.




Renseignements :

Renseignements: Julia Fava, (418) 648-1233, poste 223, Cell.: (418)
563-7245

Profil de l'entreprise

COALITION DES SEPT REGIONS RESSOURCES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.