CREATION DES RESSOURCES INTERMEDIAIRES A MONTREAL: LES DROITS DES PERSONNES AGEES SONT RESPECTES



    MONTREAL, le 1er oct. /CNW Telbec/ - Afin de rassurer la population de la
région, l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal tient à
préciser certains éléments de son projet de développement de ressources
intermédiaires (logements dans la communauté) à l'intention des personnes
âgées.
    L'Agence et les Centres de santé et de services sociaux concernés, soit
le CSSS Lucille-Teasdale et le CSSS de Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent,
ont pris les mesures nécessaires pour que les droits des locataires soient
scrupuleusement respectés par les développeurs. En effet, suite aux
difficultés rencontrées en début de processus avec la firme COGIR, les CSSS se
sont associés aux comités de logement de leur quartier (Comité de logement
Rosemont et Comité de logement Ahuntsic-Cartierville) pour s'assurer que les
personnes concernées soient informées de leurs droits et qu'elles reçoivent
toutes les compensations ou indemnités prévues à la loi. De plus, les CSSS
offrent à chaque personne qui le nécessite un accompagnement individuel,
qu'elle soit amenée à déménager à l'intérieur des installations du développeur
ou ailleurs dans la communauté.
    Pour David Levine, président-directeur général de l'Agence, "il est clair
que l'Agence et les CSSS ne signeront des ententes qu'avec les promoteurs
respectueux des droits des résidents, comme il est clairement prescrit dans
les règles d'acceptation des projets de ressources intermédiaires. S'il le
faut, ces exigences seront renforcées pour mieux prendre en compte les
conséquences des projets proposés sur les personnes appelées à être
déplacées".

    Des ressources intermédiaires : une bonne nouvelle pour les aînés

    L'Agence et les CSSS sont convaincus que les aînés de la région
bénéficieront grandement des ressources intermédiaires qui sont et seront
développées à Montréal. A ce jour en effet, les personnes en perte d'autonomie
qui ne peuvent rester à domicile n'ont d'autre choix, ou presque, que
l'hébergement institutionnel en CHSLD. Avec les ressources intermédiaires dans
la communauté, elles auront une véritable alternative avec des services
d'hébergement plus légers partout sur le territoire : 480 places seront
développées d'ici un an.
    Une partie de ces nouvelles places viendront de constructions neuves,
d'autres de la transformation d'immeubles existants. Compte tenu de l'espace
disponible à Montréal, on peut s'attendre à ce que cette deuxième option soit
la plus fréquente. Le choix des promoteurs est en cours. Pour la création de
12 ressources intermédiaires, l'Agence évalue actuellement 25 projets.
    Les développements de ressources intermédiaires à venir toucheront
vraisemblablement d'autres personnes. De façon à en réduire les impacts
négatifs le plus possible, les critères de sélection de projets pourraient
être revus. L'Agence et les CSSS continuent de suivre de près les projets,
maintiennent les exigences élevées et, au besoin, intégreront dans les
critères de sélection une meilleure évaluation des conséquences du projet sur
les personnes amenées à être déplacées.
    -%SU: SAN
    -%RE: 40,65,66,67,68




Renseignements :

Renseignements: Lauréanne Collin, (514) 286-5709; Source: Agence de la
santé et des services sociaux de Montréal (www.santemontreal.qc.ca)

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.