CPE Cardio-Puces à Montréal - Les employées et employés votent pour la grève

MONTRÉAL, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ - Insatisfaits de l'état des négociations en cours pour le renouvellement de leur convention collective de travail, les travailleuses et travailleurs du Centre de la petite enfance Cardio-Puces, à Montréal, pourraient déclencher une grève au cours des prochains jours.

Membres du Syndicat des intervenantes en petite enfance de Montréal (SIPEM-CSQ), affilié à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la grande majorité des travailleuses et travailleurs ont adopté un vote de grève lors d'une assemblée générale qui s'est tenue mercredi soir dernier.

Un seul point en litige

La présidente du SIPEM-CSQ, Claudia Lupien, précise que le mandat de grève sera exercé au moment jugé opportun, ce qui pourrait avoir lieu d'ici quelques jours.

« Les négociations durent maintenant depuis plus d'un an et tout est pratiquement réglé à l'exception d'un seul point où il y a un important blocage. Il s'agit de la pause quotidienne de trente minutes pour laquelle l'employeur refuse de payer le salaire des travailleuses et travailleurs, comme c'est prévu dans plusieurs autres CPE à travers le Québec », explique Claudia Lupien.

Des choix budgétaires douteux

La présidente du SIPEM-CSQ précise que la direction du CPE invoque le manque d'argent pour justifier son refus.

« Pour le syndicat, les travailleuses et travailleurs n'ont pas à payer pour la gestion de la direction et les choix questionnables qui sont faits. En effet, il y a des dépenses assumées par la direction dont nous doutons du bien-fondé. Le fait de demander une pause payée d'une trentaine de minutes par jour est loin d'être exagéré et la preuve en est que cela existe déjà ailleurs, à plusieurs endroits », soutient Claudia Lupien.

Des travailleuses et travailleurs déterminés

Dans ce contexte, les travailleuses et travailleurs syndiqués du CPE Cardio-Puces sont déterminés à se prévaloir de leur droit de grève pour faire valoir leur point de vue. Une trentaine d'éducatrices, cuisinières et cuisiniers, conseillère pédagogique et adjointes administrative sont à l'emploi du CPE.

Profil de la FIPEQ-CSQ

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) représente près de 14 000 responsables d'un service de garde en milieu familial et près de 2 000 travailleuses dans les installations des CPE. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance au Québec.

 

SOURCE CSQ

Renseignements : Claude Girard, Conseiller en communication de la CSQ, Téléphone : 514 237-4432, Courriel : girard.claude@csq.qc.net , Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.