Corporation Shoppers Drug Mart annonce des résultats positifs



    
    - AUGMENTATION DU BENEFICE NET POUR LE QUATRIEME TRIMESTRE DE 14,4 %

    - AUGMENTATION DU BENEFICE NET POUR TOUTE L'ANNEE DE 15,2 %
    

    TORONTO, le 12 févr. /CNW/ - Corporation Shoppers Drug Mart (TSX : SC) a
annoncé aujourd'hui ses résultats financiers non vérifiés pour le quatrième
trimestre et l'exercice qui se sont terminés le 3 janvier 2009.

    
    Résultats du quatrième trimestre (13 semaines comparativement à 12
    semaines pour l'exercice 2007)
    

    Les ventes pour le quatrième trimestre ont continué d'enregistrer une
forte hausse dans toutes les régions du pays et se sont chiffrées à 2,497
milliards de dollars, soit une augmentation de 15,1 %. Le programme
d'investissement de la Société, qui a accru de 11,6 % la superficie de vente
en pieds carrés des pharmacies par rapport au dernier exercice, ainsi que
l'avantage d'une semaine additionnelle dans l'exercice 2008, a contribué à
l'augmentation des ventes. Selon les établissements comparables (13 semaines)
et à l'exclusion des produits du tabac, les ventes ont augmenté de 3,6 %
durant le quatrième trimestre de 2008.
    Les ventes de médicaments d'ordonnance durant le quatrième trimestre ont
augmenté de 18,3 % et se sont chiffrées à 1,154 milliard de dollars, ce qui
représente 46,2 % de la composition du chiffre d'affaires de la Société
comparativement à 45,0 % durant la même période l'année précédente. Selon les
établissements comparables (13 semaines), les ventes de médicaments
d'ordonnance ont augmenté de 5,0 % durant le quatrième trimestre de 2008,
soutenues par la forte croissance du nombre d'ordonnances exécutées, tandis
qu'une plus grande utilisation de médicaments génériques a continué d'exercer
une influence déflationniste sur la croissance des ventes de médicaments
d'ordonnance. Au quatrième trimestre de 2008, les médicaments génériques ont
compté pour 52,2 % des ordonnances exécutées, comparativement à 48,9 % des
unités délivrées au quatrième trimestre de 2007.
    Les ventes de produits de l'avant du magasin pour le quatrième trimestre
se sont chiffrées à 1,343 milliard de dollars, soit une hausse de 12,5 %. Une
fois de plus, la Société a connu une hausse de ses ventes dans toutes les
catégories, sauf celle des produits du tabac, lesquels sont éliminés
progressivement du reste de ses magasins de la région de l'Ouest qui en
offrent. Selon les établissements comparables (13 semaines) et à l'exclusion
des produits du tabac, les ventes de produits de l'avant du magasin ont
augmenté de 2,4 % durant le quatrième de 2008. La superficie de vente
supplémentaire résultant du programme d'agrandissement et de revitalisation du
réseau de magasins de la Société, le marchandisage efficace et l'évolution
continue de la composition du chiffre d'affaires de ces magasins ont continué
de contribuer à la croissance des ventes de produits de l'avant du magasin. En
outre, la croissance des ventes durant le quatrième trimestre a été soutenue
par l'augmentation des activités de promotion en réponse à l'affaiblissement
des marchés, au mauvais temps et à l'intensification des activités de
promotion d'autres détaillants.
    Le bénéfice net pour le quatrième trimestre s'est accru de 14,4 % pour
s'établir à 173 millions de dollars ou 80 cents par action (dilué),
comparativement à 151 millions de dollars ou 70 cents par action (dilué)
l'année précédente. L'augmentation des ventes, une composition améliorée du
chiffre d'affaires ainsi que les meilleures synergies d'achat, partiellement
compensées par une hausse des coûts d'exploitation et de l'amortissement, ont
fait augmenter le bénéfice d'exploitation et le bénéfice net du quatrième
trimestre comparativement à ceux de la période correspondante de l'exercice
précédent. La croissance du bénéfice net a également été favorisée par une
réduction du taux d'imposition effectif de la Société, qui s'établissait à
30,5 % au quatrième trimestre de 2008, comparativement à 32,7 % pour la
période correspondante de l'exercice précédent. Les charges d'exploitation ont
augmenté, en grande partie en raison de la hausse des charges des
établissements découlant de l'investissement continu dans le réseau
d'établissements ainsi que de l'élargissement de ce dernier, principalement
les charges locatives et les coûts de la main-d'oeuvre, ainsi qu'en raison des
coûts supplémentaires engagés durant la semaine supplémentaire comprise dans
la période. L'amortissement a augmenté, ce qui reflète également l'expansion
continue du programme d'investissement et de mise en valeur des établissements
de la Société.
    La marge du BAIIA de la Société (le BAIIA divisé par les ventes) s'est
établie à 12,63 % au quatrième trimestre de 2008, ce qui représente une baisse
de 30 points de base par rapport à la marge du BAIIA de 12,93 % inscrite au
quatrième trimestre de 2007. La baisse de la marge du BAIIA enregistrée au
quatrième trimestre de 2008 est principalement attribuable à l'inclusion d'une
semaine additionnelle dans le trimestre, semaine qui, historiquement, fait
appel à une forte quantité de main-d'oeuvre et dont les ventes sont assorties
d'une faible marge et qui inclut un congé férié supplémentaire. Ce résultat
est conforme à celui que la Société avait constaté au quatrième trimestre de
l'exercice 2003, dernier exercice pour lequel la Société a présenté son
information financière pour 53 semaines. La marge du BAIIA de la Société pour
l'exercice complet (53 semaines) s'est établie à 11,54 % en 2008, ce qui
représente une hausse de 24 points de base par rapport à la marge du BAIIA de
11,30 % inscrite en 2007.
    Commentant ces résultats, Jurgen Schreiber, président et chef de la
direction, a déclaré : "Nous sommes satisfaits de nos résultats du quatrième
trimestre et fiers de nos résultats et de nos réalisations pour l'exercice
2008. La vigueur de notre concept d'entreprise, conjuguée au dévouement et à
l'engagement de nos franchisés-propriétaires et de leurs équipes à l'échelle
des établissements et aux efforts des employés du siège social et des bureaux
régionaux, nous a permis d'enregistrer l'un des meilleurs taux de croissance
dans le secteur d'activité, et ce, durant une période difficile. Au nom de nos
actionnaires et du conseil d'administration, je voudrais remercier
personnellement nos employés, nos franchisés-propriétaires et leurs équipes
pour les efforts qu'ils ont déployés en 2008."

    
    Résultats de l'exercice 2008 (53 semaines comparativement à 52 semaines
    pour l'exercice 2007)
    

    Les ventes durant l'exercice 2008 se sont chiffrées à 9,423 milliards de
dollars comparativement à 8,478 milliards de dollars en 2007, soit une
augmentation de 945 millions de dollars ou de 11,1 %. En 2008, les ventes de
la Société ont continué d'enregistrer une forte hausse dans toutes les régions
du pays, surtout au Québec. Le programme énergique d'agrandissement et de
revitalisation du réseau de magasins de la Société continue d'avoir un effet
positif sur la croissance des ventes. L'ajout d'une semaine à l'exercice 2008
a également contribué à l'augmentation des ventes par rapport à l'exercice
précédent. La croissance des ventes a également été soutenue par les efforts
de la Société visant l'acquisition de pharmacies et de dossiers d'ordonnances
ainsi que par l'acquisition au troisième trimestre des actifs de la division
HealthAccess de Calea Ltd. et de la totalité des actions de la filiale en
propriété exclusive de Calea Ltd., Information Healthcare Marketing Corp., qui
est maintenant exploitée sous la dénomination Réseau de santé spécialisé
Shoppers Drug Mart/Pharmaprix Inc. L'accroissement des ventes en 2008 a
également bénéficié de l'inclusion, pour un exercice complet, des résultats
liés aux actifs de Centre d'Escomptes Racine, une chaîne de pharmacies
comprenant sept magasins dans la région de Québec qui a été acquise au
troisième trimestre de l'exercice précédent. Selon les établissements
comparables (53 semaines) et à l'exclusion des produits du tabac, les ventes
ont augmenté de 4,8 % en 2008.
    Les ventes de médicaments d'ordonnance ont atteint 4,486 milliards de
dollars en 2008 comparativement à 3,989 milliards de dollars en 2007, soit une
augmentation de 497 millions de dollars ou de 12,5 %. En 2008, les ventes de
médicaments d'ordonnance ont représenté 47,6 % de la composition du chiffre
d'affaires de la Société comparativement à 47,0 % au cours de l'exercice
précédent. Selon les établissements comparables (53 semaines), les ventes de
médicaments d'ordonnance se sont accrues de 5,4 % durant l'exercice. Tout
comme lors de l'exercice précédent, la croissance des ventes des pharmacies a
été alimentée par la hausse marquée du nombre d'ordonnances exécutées, alors
que l'augmentation du recours aux médicaments génériques a eu une incidence
déflationniste sur la croissance des ventes de médicaments d'ordonnance. En
2008, les médicaments génériques ont représenté 51,2 % des ordonnances
exécutées comparativement à 47,8 % des unités délivrées durant l'exercice
précédent, ce qui représente une augmentation de 7,1 %.
    Les ventes de produits de l'avant du magasin se sont chiffrées à 4,937
milliards de dollars en 2008 comparativement à 4,489 milliards de dollars en
2007, soit une hausse de 448 millions de dollars ou de 10,0 %. Selon les
établissements comparables (53 semaines) et à l'exclusion des produits du
tabac, les ventes de produits de l'avant du magasin se sont accrues de 4,3 %
en 2008. L'augmentation de la superficie de vente, le marchandisage efficace
et l'évolution continue de la composition du chiffre d'affaires des nouveaux
magasins ont continué de contribuer à la croissance des ventes de produits de
l'avant du magasin et aux gains de parts de marché en 2008. En outre, la
Société a augmenté ses activités de promotion, particulièrement durant la
dernière partie de l'exercice, dans un contexte de ralentissement économique
et en réponse à la concurrence, afin de continuer de stimuler la croissance
des ventes dans les catégories de produits de l'avant du magasin.
    Le bénéfice net pour l'exercice 2008 s'est chiffré à 565 millions de
dollars comparativement à 490 millions de dollars en 2007, soit une
augmentation de 75 millions de dollars ou de 15,2 %. Le bénéfice par action
dilué s'est chiffré à 2,60 $ en 2008 par rapport à 2,26 $ en 2007.
L'augmentation des ventes, une composition améliorée du chiffre d'affaires et
de meilleures synergies d'achat, partiellement compensées par une hausse des
coûts d'exploitation et de l'amortissement liée aux mesures de croissance
stratégique et d'expansion du réseau d'établissements de la Société, ont
permis de faire augmenter le bénéfice d'exploitation de 12,2 % par rapport à
l'exercice précédent. L'accroissement du bénéfice net en 2008 a également été
favorisé par une baisse du taux d'imposition effectif de la Société, qui est
passé de 33,1 % en 2007 à 30,9 %. Cette baisse, qui peut être attribuée à une
réduction des taux prévus par la loi, a été partiellement neutralisée par une
augmentation des intérêts débiteurs.

    Elargissement du réseau d'établissements

    Au cours du quatrième trimestre de 2008, la Société a ouvert 28
pharmacies dont sept étaient des réimplantations, et en a fermé quatre de plus
petite taille. Durant le quatrième trimestre de 2008, la Société a également
lancé le concept innovateur des boutiques beauté Murale, qui offrent des
produits de luxe, et a ouvert deux de ces boutiques. Au cours de l'exercice
terminé le 3 janvier 2009, la Société a ouvert ou acquis 142 pharmacies, dont
37 étaient des réimplantations, et en a fermé 13 de plus petite taille. La
Société a également ouvert deux établissements Shoppers Home Health Care en
2008. A la clôture de l'exercice, elle comptait 1 217 magasins au sein de son
réseau, dont 1 149 pharmacies (1 119 pharmacies Shoppers Drug Mart/Pharmaprix
et 30 cliniques exploitées sous la dénomination Shoppers Simply Pharmacy
(Pharmaprix Simplement Santé au Québec), 66 établissements Shoppers Home
Health Care et deux boutiques Murale. Durant l'exercice 2008, la Société a
augmenté la superficie de vente de son réseau de vente au détail de 11,6 % et
l'a portée à 10,9 millions de pieds carrés à la clôture de l'exercice.

    Dividende et politique en matière de dividendes

    La Société a également annoncé aujourd'hui que son conseil
d'administration a déclaré un dividende de 21,5 cents par action ordinaire,
payable le 15 avril 2009 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux
le 31 mars 2009. Cela représente un versement de dividende annualisé de 86
cents par action ordinaire, soit le même montant qu'au cours de l'exercice
antérieur, et correspond à un ratio de versement de dividende, exprimé en
pourcentage du bénéfice net de l'exercice 2008, de 33 %.
    Sous réserve des résultats financiers, des besoins en capital, des flux
de trésorerie disponibles et de tout autre facteur que le conseil
d'administration juge pertinent, celui-ci a l'intention de déclarer un
dividende trimestriel comparable sur une base continue. Il est prévu que les
futurs versements de dividende seront effectués aux actionnaires inscrits à la
fermeture des bureaux le dernier jour ouvrable de chaque trimestre civil.
Chaque date de versement connexe sera fixée le quinzième jour du mois qui suit
la date d'inscription ou, si ce jour n'est pas ouvrable, le jour ouvrable
précédent.

    
    Perspectives relatives à l'exercice 2009 (52 semaines se terminant le 2
    janvier 2010 comparativement à 53 semaines pour l'exercice 2008)
    

    La Société prévoit que les ventes totales inscriront une hausse de
l'ordre de 5,5 % à 7,0 % en 2009, par rapport à des ventes réparties sur 53
semaines durant l'exercice précédent. Ces taux correspondent à un
accroissement des ventes de l'ordre de 7,5 % à 9,0 % en fonction d'un exercice
de 52 semaines. Cette attente est fondée sur des prévisions de croissance des
ventes selon les établissements comparables comprises entre 5,0 % et 6,0 %
pour la pharmacie, tandis que pour les ventes de l'avant du magasin, la
Société s'attend à une croissance des ventes selon les établissements
comparables conforme au taux de 2,4 % obtenu au quatrième trimestre de 2008,
dans un écart de plus ou moins 1 %. Pour la pharmacie, la Société prévoit que
la croissance des ventes de médicaments d'ordonnance continuera d'être
soutenue par une forte hausse du nombre d'ordonnances et que l'inflation des
prix des médicaments ne devrait pas jouer un rôle déterminant, étant donné que
l'augmentation des taux d'utilisation des médicaments génériques se
poursuivra, bien qu'à un taux plus lent en 2009, avant d'accélérer de nouveau
en 2010. Pour les ventes de produits de l'avant du magasin, la Société prévoit
que l'affaiblissement des marchés qui a sévi durant la dernière partie de 2008
se poursuivra pendant 2009, ce qui limitera le taux de croissance des ventes
dans les catégories de produits de l'avant du magasin. La Société prévoit en
outre qu'en 2009, les ventes de produits de l'avant du magasin comparables
seront plus élevées au deuxième trimestre qu'au premier, du fait que la
période de Pâques se situera cette année au deuxième trimestre, alors qu'elle
avait été au premier trimestre en 2008.
    La Société projette d'allouer environ 575 millions de dollars en dépenses
d'investissement en 2009. Une tranche d'environ 75 % de ce montant sera
investie dans le réseau d'établissements, y compris l'acquisition de
pharmacies, de dossiers d'ordonnances et de terrains, ce qui devrait se solder
de nouveau par une augmentation de la superficie de vente d'environ 10 %. Pour
atteindre cet objectif, la Société ajoutera entre 120 et 130 nouvelles
pharmacies, dont environ 35 à 40 sous forme de réimplantations, et agrandira
de façon importante jusqu'à 15 établissements.

    Rapport annuel de 2008

    Les états financiers consolidés vérifiés de la Société pour l'exercice
qui s'est terminé le 3 janvier 2009 seront disponibles au plus tard le 3 avril
2009. Le rapport de gestion pour l'exercice qui s'est terminé le 3 janvier
2009, y compris les commentaires et analyses sur les événements et éléments du
quatrième trimestre ayant influé sur les résultats d'exploitation, la
situation financière et les flux de trésorerie, seront également disponibles
au plus tard le 3 avril 2009. Les deux documents seront joints au rapport
annuel 2008 de la Société et pourront être consultés à la section
Investissements du site Web de la Société à www.shoppersdrugmart.ca, ou sur le
site Web des Autorités canadiennes en valeurs mobilières à www.sedar.com.

    Autres renseignements

    La Société tiendra une conférence téléphonique (en anglais) aujourd'hui à
15 h 30 (HNE) pour discuter de ses résultats du quatrième trimestre et de ses
prévisions pour l'exercice 2009. Pour y accéder, il suffit de composer le 416
641-6114 dans la région de Toronto ou le 1 866 696-5895. La conférence sera
diffusée simultanément sur le site Web de la Société pour toutes les parties
intéressées. Vous pouvez y accéder en vous rendant à la section
Investissements du site Web de Shoppers Drug Mart à www.shoppersdrugmart.ca.
Cette conférence téléphonique y sera archivée jusqu'à la prochaine conférence
téléphonique de la Société. Une reprise de cette conférence sera également
offerte par téléphone à partir de 17 h (HNE) le jeudi 12 février 2009 jusqu'à
23 h 59 (HNE) le 26 février 2009; pour y avoir accès, il suffit de composer le
416 695-5800 dans la région de Toronto ou le 1 800 408-3053 et d'entrer le
code de sept chiffres suivant : 3280293.

    A propos de Corporation Shoppers Drug Mart

    Corporation Shoppers Drug Mart est l'un des noms les plus reconnus du
commerce de détail canadien. Elle octroie des licences de pharmacies de détail
offrant une gamme complète de services, exploitées sous la dénomination
Shoppers Drug Mart (Pharmaprix au Québec). Les 1 119 et quelque établissements
Shoppers Drug Mart et Pharmaprix sont situés à des emplacements de choix dans
chaque province et deux territoires, de sorte qu'ils comptent parmi les points
de vente au détail les plus pratiques au Canada. La Société octroie également
des licences d'exploitation ou est le propriétaire de plus de 30 pharmacies
affiliées à des cliniques médicales exploitées sous la dénomination Shoppers
Simply Pharmacy (Pharmaprix Simplement Santé au Québec) et de deux nouvelles
destinations beauté offrant des produits luxueux et exploitées sous la
dénomination Murale. De plus, la Société, à titre de propriétaire-exploitant
de 66 établissements Shoppers Home Health Care, est le plus important
détaillant canadien de produits et de services pour les soins de santé à
domicile. En plus de son réseau de magasins de détail, la Société détient le
Réseau de santé spécialisé Shoppers Drug Mart/Pharmaprix Inc., fournisseur de
services de distribution de médicaments spécialisés, de services
pharmaceutiques et de soutien complet aux patients, ainsi que MediSystem
Technologies Inc., fournisseur de produits et de services pharmaceutiques aux
établissements de longue durée en Ontario et en Alberta.

    
    Pour de plus amples renseignements, visitez www.shoppersdrugmart.ca.

    Information et énoncés de nature prospective
    

    Le présent communiqué contient de l'information et des énoncés de nature
prospective qui constituent de l'"information prospective" en vertu des lois
canadiennes sur les valeurs mobilières et qui peuvent être importants. Ils
concernent entre autres les croyances, les projets, les objectifs, les
estimations, les intentions et les attentes de la Société, notamment en ce qui
a trait aux résultats financiers et d'exploitation, aux dépenses en
immobilisations, à la politique en matière de dividendes et à la capacité de
la Société à mettre en oeuvre ses stratégies d'exploitation, d'investissement
et de financement. L'information et les énoncés de nature prospective sont
souvent signalés par l'emploi de mots tels que "prévoir", "croire",
"s'attendre à", "estimer", "objectif", "avoir l'intention de", "planifier de",
"pourrait", "devrait" et d'autres expressions similaires. L'information et les
énoncés de nature prospective figurant aux présentes sont fondés sur des
hypothèses formulées par la direction, dont certaines sont décrites dans le
présent communiqué.
    L'information et les énoncés de nature prospective comportent de façon
inhérente des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres
facteurs indépendants de la volonté de la Société ou que celle-ci ne peut
prédire, en raison desquels il se peut que les prévisions, les attentes, les
conclusions et les hypothèses de la Société se révèlent inexactes et que ses
plans, ses objectifs et ses déclarations ne soient pas atteints ou réalisés.
Les résultats ou les développements réels peuvent différer de façon importante
de ceux que laissent entrevoir l'information et les énoncés de nature
prospective. Les facteurs de risque qui pourraient entraîner de telles
différences importantes comprennent notamment le risque d'une modification
défavorable des lois et des règlements sur les médicaments d'ordonnance et la
vente de ceux-ci, notamment sur le remboursement des médicaments et les
remises accordées par les fabricants, ou les modifications apportées à ces
lois ou à ces règlements qui entraîneraient une hausse des coûts de
conformité, le risque de changements défavorables apportés aux programmes de
remboursement des médicaments et à l'accès à des remises par les fabricants,
le risque d'une évolution défavorable de la conjoncture économique et
financière au Canada et à l'échelle mondiale, le risque d'une concurrence
accrue de la part des autres détaillants, le risque que la Société soit
incapable de gérer sa croissance et de maintenir sa rentabilité, le risque lié
aux fluctuations des taux d'intérêt, le risque de variations défavorables
importantes des taux de change, le risque que la Société soit incapable de
recruter et de retenir des pharmaciens et des employés clés, le risque que les
systèmes de technologie de l'information ne puissent répondre aux besoins de
l'entreprise de la Société, le risque que des changements soient apportés aux
contributions estimatives de la Société à ses régimes de retraite ou à ses
régimes d'avantages postérieurs à la retraite, ce qui pourrait avoir des
incidences défavorables sur la performance financière de la Société, le risque
de détérioration des relations que la Société entretient avec des tiers
fournisseurs de services, le risque que la Société soit incapable de louer ou
d'obtenir des emplacements convenables pour ses établissements à des
conditions favorables sur le plan économique, le risque d'une détérioration
des résultats d'exploitation de la Société en raison de fluctuations
saisonnières, le risque que de nouvelles lois et règles et de nouveaux
règlements, fédéraux ou provinciaux ou que des modifications apportés aux
lois, aux règles et aux règlements actuels, fédéraux ou provinciaux, notamment
en matière d'environnement et de protection des renseignements personnels,
aient un effet défavorable important sur l'entreprise et les activités de la
Société, le risque que les violations de la loi ou des politiques de la
Société ou les comportements contraires à l'éthique aient un effet défavorable
important sur la performance financière de la Société, les risques liés aux
biens et aux accidents, les risques de blessures sur les lieux de travail ou
les questions de santé au travail, le risque que des modifications apportées
aux lois fiscales ou des changements dans leur interprétation aient un effet
défavorable sur l'entreprise et les activités de la Société, le risque que de
nouvelles prises de position en matière comptable ou des modifications
apportées à celles-ci aient un effet négatif sur la Société, les risques liés
au rendement du réseau d'établissements appartenant aux
franchisés-propriétaires et le risque que la réputation des marques
privilégiées par la Société, de leurs fournisseurs ou de leurs fabricants soit
ternie.
    Cette liste ne comprend pas tous les facteurs qui peuvent influer sur
l'information et les énoncés de nature prospective de la Société. Les
investisseurs et autres personnes doivent prendre en considération tous ces
facteurs de risque et d'autres facteurs de risque et ne pas se fier indûment à
l'information et aux énoncés de nature prospective. D'autres renseignements
concernant ces facteurs de risque et d'autres facteurs de risque sont inclus
dans les documents publics de la Société déposés auprès des organismes
provinciaux de réglementation des valeurs mobilières, notamment à la rubrique
"Risques et gestion du risque" dans le rapport de gestion annuel de la Société
pour la période de 52 semaines qui s'est terminée le 29 décembre 2007 et à la
rubrique "Facteurs de risque" dans la notice annuelle de la Société pour la
même période. L'information et les énoncés de nature prospective inclus dans
le présent communiqué reflètent les vues de la Société seulement à la date du
présent communiqué. L'information et les énoncés de nature prospective inclus
dans le présent communiqué relativement aux résultats d'exploitation, à la
situation financière ou aux flux de trésorerie futurs, qui sont fondés sur des
hypothèses portant sur la conjoncture économique future et des plans d'action,
sont présentés afin d'aider les actionnaires de la Société à comprendre les
vues actuelles de la direction en ce qui concerne les résultats futurs, et ne
conviennent pas nécessairement à d'autres fins. Même si la Société prévoit que
des événements et développements ultérieurs peuvent lui faire changer son
point de vue, elle ne s'engage aucunement à modifier l'information et les
énoncés de nature prospective, à moins que les lois sur les valeurs mobilières
applicables ne le prescrivent.
    D'autres renseignements sur la Société, y compris la notice annuelle,
peuvent être consultés à l'adresse suivante : www.sedar.com.

    
    CORPORATION SHOPPERS DRUG MART
    Etats consolidés des résultats
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars, sauf les montants par action)
    -------------------------------------------------------------------------
                           Période de   Période de   Période de   Période de
                          13 semaines  12 semaines  53 semaines  52 semaines
                             terminée     terminée     terminée     terminée
                         ----------------------------------------------------
                                 le 3        le 29         le 3        le 29
                              janvier     décembre      janvier     décembre
                                 2009         2007         2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------


    Ventes                 2 496 799 $  2 168 822 $  9 422 911 $  8 478 382 $
    Charges d'exploitation
      Coût des
       marchandises vendues
       et autres charges
       d'exploitation
       (note 2)            2 181 389    1 888 377    8 335 038    7 520 033
      Amortissement           50 477       41 323      205 371      172 075
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice
     d'exploitation          264 933      239 122      882 502      786 274

    Intérêts débiteurs
     (note 4)                 15 940       14 185       63 952       52 873
    ------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice avant impôts    248 993      224 937      818 550      733 401

    Impôts sur les
     bénéfices (note 2)
      Exigibles               64 809       72 286      254 159      249 834
      Futurs                  11 133        1 320         (821)      (6 874)
    ------------------------------------------------------------------------
                              75 942       73 606      253 338      242 960
    ------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net             173 051 $    151 331 $    565 212 $    490 441
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------$

    Bénéfice net par
     action ordinaire :

      De base                   0,80 $       0,70 $       2,60 $       2,27 $
      Dilué                     0,80 $       0,70 $       2,60 $       2,26 $

    Nombre moyen pondéré
     d'actions ordinaires
     en circulation
      - De base (en millions)  217,1        216,6        217,0        216,1
      - Dilué (en millions)    217,4        217,4        217,5        217,2
    Nombre réel d'actions
     ordinaires en circulation
     (en millions)             217,3        216,8        217,3        216,8



    CORPORATION SHOPPERS DRUG MART
    Etats consolidés des bénéfices non répartis
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                    Période de   Période de
                                                   53 semaines  52 semaines
                                                      terminée     terminée
                                                  ---------------------------
                                                          le 3        le 29
                                                       janvier     décembre
                                                          2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------


    Bénéfices non répartis au début,
     tels que déclarés                               1 580 888 $  1 225 682 $
    Incidence de l'adoption d'une
     nouvelle norme comptable,
     le chapitre 3031 du Manuel,
     intitulé "Stocks" (note 2)                        (21 337)     (18 150)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfices non répartis au début,
     tels que retraités                              1 559 551    1 207 532
    Bénéfice net                                       565 212      490 441
    Dividendes                                        (186 679)    (138 398)
    Prime sur le capital-actions
     acquis aux fins d'annulation                          (61)         (24)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfices non répartis à la fin                  1 938 023 $  1 559 551 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Etats consolidés du résultat étendu et du cumul des autres éléments du
     résultat étendu
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                           Période de   Période de   Période de   Période de
                          13 semaines  12 semaines  53 semaines  52 semaines
                             terminée     terminée     terminée     terminée
                         ----------------------------------------------------
                                 le 3        le 29         le 3        le 29
                              janvier     décembre      janvier     décembre
                                 2009         2007         2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net             173 051 $    151 331 $    565 212 $    490 441 $
    Autres éléments du
     résultat étendu,
     déduction faite
     des impôts
      Variation du gain
       (de la perte)
       non réalisé(e) sur
       les dérivés sur
       taux d'intérêt
       (déduction faite
       des impôts de
       634 $ et de
       1 605 $ (727 $ et
       65 $ en 2007)
       respectivement)        (1 176)      (1 476)      (3 148)           24
      Variation du gain
       (de la perte)
       non réalisé(e)
       sur les dérivés
       sur contrat à
       terme d'actions
       (déduction faite
       des impôts de
       93 $ et de 167 $
       (54 $ et 12 $
       en 2007)
       respectivement)          (186)        (108)        (337)         (23)
      Montant du gain
       (de la perte)
       non réalisé(e)
       antérieurement,
       constaté dans les
       résultats pour la
       période (déduction
       faite des impôts
       de 143 $ et de
       145 $ (23 $ et
       82 $ en 2007)
       respectivement)          (200)         (47)        (204)        (160)
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments du
     résultat étendu          (1 562)      (1 631)      (3 689)        (159)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu          171 489 $    149 700 $    561 523 $    490 282 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Cumul des autres
     éléments du résultat
     étendu au début                                       247 $        406 $
    Autres éléments du
     résultat étendu                                    (3 689)        (159)
    -------------------------------------------------------------------------
    Cumul des autres
     éléments du résultat
     étendu à la fin                                    (3 442)$        247 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    CORPORATION SHOPPERS DRUG MART
    Bilans consolidés
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------

                                                     3 janvier  29 décembre
                                                          2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Actif

    A court terme
    Trésorerie                                          36 567 $     27 588 $
    Débiteurs                                          448 476      372 306
    Stocks (note 2)                                  1 743 253    1 545 599
    Impôts à recouvrer                                   8 835            -
    Impôts futurs (note 2)                              83 279       69 952
    Charges payées d'avance et dépôts                   64 054      134 692
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     2 384 464    2 150 137

    Immobilisations corporelles                      1 442 135    1 126 513
    Frais reportés                                      47 213       32 966
    Ecart d'acquisition                              2 427 239    2 245 441
    Autres actifs incorporels                           97 813       57 930
    Autres actifs                                       20 442        8 990
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'actif                                 6 419 306 $  5 621 977 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif

    A court terme
    Dette bancaire                                     240 844 $    225 152 $
    Papier commercial (note 7)                         339 957      543 847
    Dette à court terme                                197 845            -
    Créditeurs et charges à payer                    1 018 505      990 545
    Impôts à payer (note 2)                                  -       65 100
    Dividendes à payer                                  46 709       34 686
    Tranche à court terme de la
     dette à long terme                                      -      298 990
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     1 843 860    2 158 320

    Dette à long terme (note 7)                        647 250            -
    Autres passifs à long terme                        303 117      244 657
    Impôts futurs                                       46 988       30 171
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     2 841 215    2 433 148
    -------------------------------------------------------------------------

    Participation des franchisés                       118 678      113 119

    Capitaux propres

    Capital-actions                                  1 514 207    1 506 020
    Surplus d'apport                                    10 625        9 892

    Cumul des autres éléments
     du résultat étendu                                 (3 442)         247
    Bénéfices non répartis (note 2)                  1 938 023    1 559 551
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     1 934 581    1 559 798
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     3 459 413    3 075 710
    -------------------------------------------------------------------------
    Total du passif et des capitaux
     propres                                         6 419 306 $  5 621 977 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    CORPORATION SHOPPERS DRUG MART
    Etats consolidés des flux de trésorerie
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                          Période de   Période de   Période de   Période de
                         13 semaines  12 semaines  53 semaines  52 semaines
                            terminée     terminée     terminée     terminée
                        -----------------------------------------------------
                                le 3        le 29         le 3        le 29
                             janvier     décembre      janvier     décembre
                                2009         2007         2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités
     d'exploitation
      Bénéfice net
       (note 2)              173 051 $    151 331 $    565 212 $    490 441 $
      Eléments sans effet
       sur la trésorerie
        Amortissement         55 146       44 932      219 955      181 418
        Impôts futurs
         (note 2)             11 133        1 320         (821)      (6 874)
        Perte (gain) à la
         cession
         d'immobilisations
         corporelles             253         (207)       3 436        4 165
        Rémunération à base
         d'actions               186          581        1 498        3 544
    -------------------------------------------------------------------------
                             239 769      197 957      789 280      672 694
      Variation nette des
       soldes hors
       trésorerie du fonds
       de roulement
       (notes 2 et 3)        (80 652)      13 622     (325 248)    (134 069)
      Augmentation des
       autres passifs à
       long terme              9 658       16 227       45 609       48 464
      Coûts d'ouverture
       d'établissements      (12 938)      (7 782)     (30 652)     (22 031)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'exploitation          155 837      220 024      478 989      565 058
    -------------------------------------------------------------------------

    Activités
     d'investissement
      Acquisitions
       d'immobilisations
       corporelles          (204 537)    (146 700)    (521 665)    (395 526)
      Produit de la cession
       d'immobilisations
       corporelles             6 096       11 220       24 690       18 014
      Acquisition
       d'entreprises
       (note 3)              (46 196)     (18 759)    (243 901)    (139 833)
      Dépôts                  28 804      (18 873)      88 522      (93 688)
      Autres actifs               38         (668)     (12 212)      (1 714)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'investissement       (215 795)    (173 780)    (664 566)    (612 747)
    -------------------------------------------------------------------------

    Activités de
     financement
      Dette bancaire,
       montant net           (18 550)     (21 757)      15 692       90 665
      Papier commercial,
       montant net (note 7)   (4 000)       6 601     (203 350)      40 800
      Emission de titres
       d'emprunt à court
       terme (note 7)        200 000            -      200 000            -
      Emission de billets
       de série 2 (note 7)         -            -      450 000            -
      Dette à terme
       renouvelable, montant
       net (note 7)          200 000            -      200 000            -
      Remboursement de
       billets de série 1
       (note 7)             (300 000)           -     (300 000)           -
      Frais de financement
       engagés                (2 550)           -       (6 050)         (20)
      Participation des
       franchisés             16 064       10 531        5 559       (3 530)
      Produit de l'émission
       d'actions à l'exercice
       d'options sur actions   2 388        3 119        7 144       13 710
      Remboursement de prêts
       destinés à l'achat
       d'actions                  69           30          288          325
      Rachat de
       capital-actions           (36)           -          (71)         (29)
      Dividendes versés      (46 677)     (34 657)    (174 656)    (129 509)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
      liés aux activités de
      financement             46 708      (36 133)     194 556       12 412
    -------------------------------------------------------------------------
    (Diminution)
     augmentation de la
     trésorerie              (13 250)      10 111        8 979      (35 277)
    Trésorerie au début       49 817       17 477       27 588       62 865
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie à la fin       36 567 $     27 588 $     36 567 $     27 588 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Information
     supplémentaire sur les
     flux de trésorerie
    Intérêts payés            26 224 $     17 875 $     63 893 $     50 596 $
    Impôts sur les
     bénéfices payés          55 720 $    115 306 $    327 184 $    280 393 $



    CORPORATION SHOPPERS DRUG MART
    Notes complémentaires
    (non vérifié)
    (en milliers de dollars, sauf les montants par action)
    -------------------------------------------------------------------------

    1.  MODE DE PRESENTATION

    Les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été
    préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus (les
    "PCGR") du Canada et aux mêmes conventions comptables et méthodes
    d'application que celles qui ont été utilisées dans la préparation des
    états financiers consolidés annuels vérifiés pour l'exercice de 52
    semaines terminé le 29 décembre 2007, à l'exception des éléments décrits
    à la note 2, intitulée Modifications de conventions comptables. Ces états
    financiers ne contiennent pas toutes les informations requises en vertu
    des PCGR du Canada pour les états financiers annuels et, par conséquent,
    ils doivent être lus parallèlement aux états financiers consolidés
    annuels les plus récents et aux notes complémentaires qui sont inclus
    dans le rapport annuel 2007 de la Société.

    Les états financiers consolidés de la Société comprennent les comptes de
    Corporation Shoppers Drug Mart, de ses filiales et des entités qui sont
    considérées comme des entités à détenteurs de droits variables comme les
    définit la note d'orientation concernant la comptabilité no 15 de
    l'Institut Canadien des Comptables Agréés (l'"ICCA"), intitulée
    "Consolidation des entités à détenteurs de droits variables" (la "NOC-
    15"). En vertu de la NOC-15, la Société a consolidé les établissements
    des franchisés.

    Les établissements individuels des franchisés qui constituent le réseau
    d'établissements de la Société sont des entités à détenteurs de droits
    variables dont la Société est le principal bénéficiaire. Ainsi, les
    établissements des franchisés sont assujettis à la consolidation par la
    Société. Comme les établissements des franchisés demeurent des personnes
    morales distinctes, la consolidation de ces établissements n'a aucune
    incidence sur les risques sous-jacents auxquels doit faire face la
    Société.

    La Société avait pris un arrangement avec une fiducie indépendante (la
    "fiducie") dans le but de consentir des prêts aux franchisés pour
    faciliter leur acquisition de stocks et pour financer leurs besoins en
    fonds de roulement. Le financement des activités de la fiducie
    s'effectuait au moyen de l'émission de billets à court terme adossés à
    des créances à l'intention de tiers investisseurs. La fiducie constituait
    une entité à détenteurs de droits variables dont la Société était le
    principal bénéficiaire. Par conséquent, la fiducie était assujettie à
    l'obligation de consolidation par la Société. Les résultats
    d'exploitation de la fiducie ont été inclus dans les résultats
    d'exploitation consolidés de la Société jusqu'au 10 juin 2008, date de la
    fin de l'arrangement avec la fiducie. Veuillez vous reporter aux notes 7
    et 8 pour une analyse complémentaire portant sur la fiducie.

    2.  MODIFICATIONS DE CONVENTIONS COMPTABLES

    Adoption de nouvelles normes comptables

    Informations à fournir concernant le capital

    En 2006, l'ICCA a publié une nouvelle norme comptable portant sur les
    informations à fournir concernant le capital (le "chapitre 1535"). Ce
    chapitre exige la présentation d'informations quantitatives et
    qualitatives afin de permettre aux utilisateurs des états financiers
    d'évaluer les objectifs, les politiques et les procédures de gestion du
    capital de l'entité. La norme exige également que l'entité fournisse des
    informations sur le fait qu'elle s'est conformée aux exigences en matière
    de capital auxquelles elle est soumise et, si l'entité ne s'est pas
    conformée aux exigences en question, sur les conséquences de cette
    inapplication. La norme prend effet pour les états financiers
    intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er octobre
    2007. La Société a appliqué la nouvelle norme comptable au début de
    l'exercice considéré et sa mise en application n'a eu aucune incidence
    sur les résultats d'exploitation ni sur la situation financière de la
    Société. Veuillez vous reporter à la note 10 pour les informations à
    fournir découlant de cette mise en application.

    Instruments financiers

    La Société a adopté deux nouvelles normes comptables concernant les
    instruments financiers : le chapitre 3862 du Manuel de l'ICCA, intitulé
    "Instruments financiers - informations à fournir" (le "chapitre 3862"),
    et le chapitre 3863 du Manuel de l'ICCA, intitulé "Instruments financiers
    - présentation" (le "chapitre 3863"). Ces normes ont été publiées en
    décembre 2006 et ont remplacé le chapitre 3861, intitulé "Instruments
    financiers - informations à fournir et présentation". La nouvelle norme
    sur les informations à fournir accorde plus d'importance aux informations
    à fournir sur les risques découlant des instruments financiers ainsi que
    sur la façon dont l'entité gère ces risques. La nouvelle norme de
    présentation reprend les exigences en matière de présentation figurant
    dans le chapitre 3861 qui a été remplacé. Ces normes sont en vigueur pour
    les états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à
    compter du 1er octobre 2007. La Société a appliqué les nouvelles normes
    comptables au début de l'exercice considéré et leur mise en application
    n'a eu aucune incidence sur les résultats d'exploitation ni sur la
    situation financière de la Société. Veuillez vous reporter à la note 9
    pour les informations à fournir découlant de cette mise en application.

    Stocks

    En juin 2007, l'ICCA a publié une nouvelle norme comptable concernant les
    stocks (le "chapitre 3031"), laquelle est fondée sur la norme comptable
    internationale IAS 2, publiée par l'IASB, et a remplacé le chapitre 3030,
    intitulé "Stocks". Le nouveau chapitre fournit des indications sur la
    détermination du coût des stocks et sa comptabilisation ultérieure en
    charges en plus d'exiger des informations connexes supplémentaires. La
    nouvelle norme permet également la contrepassation de toute perte de
    valeur comptabilisée antérieurement. La norme est en vigueur pour les
    états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à
    compter du 1er janvier 2008. La Société a appliqué la nouvelle norme
    comptable rétrospectivement au début de l'exercice considéré, avec
    retraitement des exercices antérieurs.

    Les résultats des périodes de 12 semaines et de 52 semaines terminées le
    29 décembre 2007 reflètent une augmentation du coût des marchandises
    vendues et autres charges d'exploitation et une diminution du bénéfice
    d'exploitation de 2 943 $ et de 3 742 $, respectivement, et une
    diminution du bénéfice net de 2 328 $ et de 3 187 $, respectivement,
    donnant lieu à une baisse du bénéfice net par action de base et dilué de
    0,01 $ et de 0,01 $, respectivement, pour les périodes de 12 semaines et
    de 52 semaines terminées le 29 décembre 2007.

    La mise en application de la nouvelle norme a entraîné une baisse du
    solde d'ouverture des bénéfices non répartis de 21 337 $ et de 18 150 $
    en 2008 et en 2007, respectivement. Au 29 décembre 2007, l'incidence sur
    les soldes s'est traduite par une diminution des stocks de 31 925 $, par
    une augmentation de l'actif d'impôts futurs de 9 863 $ et par une
    diminution des impôts à payer de 725 $.

    Les stocks se composent des stocks de marchandises et sont évalués au
    plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation estimative. Le
    coût est déterminé selon la méthode de l'épuisement successif. Le coût
    comprend la totalité des dépenses directes et autres coûts appropriés
    engagés pour amener les stocks à l'endroit et dans l'état où ils se
    trouvent. La Société classe les remises et autres contreparties reçues
    d'un fournisseur à titre de réduction du coût des stocks, à moins que la
    remise ne se rapporte clairement au remboursement d'une charge
    particulière.

    Pour les périodes de 13 semaines et de 53 semaines terminées le 3 janvier
    2009, le coût des stocks constaté à titre de charge et inclus dans le
    coût des marchandises vendues et autres charges d'exploitation
    s'établissait à 1 558 194 $ et à 5 944 249 $ (1 360 842 $ et 5 406 555 $
    en 2007), respectivement. Au cours de la période, aucune perte de valeur
    importante des stocks n'a été constatée en raison d'une valeur de
    réalisation nette inférieure au coût et aucune perte de valeur des stocks
    constatée au cours des exercices précédents n'a fait l'objet d'une
    reprise.

    Continuité de l'exploitation

    En juin 2007, l'ICCA a apporté des modifications au chapitre 1400,
    intitulé "Normes générales de présentation des états financiers", en vue
    d'y inclure des exigences visant l'évaluation et la communication de la
    capacité de l'entité à poursuivre ses activités. Les nouvelles exigences
    entrent en vigueur pour les états financiers intermédiaires et annuels
    des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2008. La Société a
    appliqué les modifications apportées au chapitre 1400 au début de
    l'exercice considéré et leur mise en application n'a pas eu d'incidence
    sur ses résultats d'exploitation ni sur sa situation financière, ni sur
    les informations qu'elle fournit.

    Instruments financiers - comment déterminer si un contrat est
    habituellement libellé dans une monnaie unique

    En janvier 2008, le Comité sur les problèmes nouveaux (le "CPN") a publié
    l'abrégé CPN-169, intitulé "Comment déterminer si un contrat est
    habituellement libellé dans une monnaie unique", lequel fournit des
    directives additionnelles sur le sens ou l'interprétation de l'expression
    "habituellement libellé" employée dans le chapitre 3855 du Manuel de
    l'ICCA, intitulé "Instruments financiers - comptabilisation et
    évaluation". Les nouvelles directives prennent effet pour les états
    financiers intermédiaires et annuels publiés le 15 mars 2008 ou après
    cette date. La Société a appliqué les nouvelles directives
    rétrospectivement au début de l'exercice 2008. La mise en application n'a
    eu aucune incidence importante sur les résultats d'exploitation ni sur la
    situation financière de la Société, ni sur les informations qu'elle
    fournit.

    Futures normes comptables

    Fondements conceptuels des états financiers

    En février 2008, l'ICCA a apporté des modifications au chapitre 1000,
    intitulé "Fondements conceptuels des états financiers", afin de clarifier
    les critères relatifs à la comptabilisation d'un actif et au moment de la
    constatation des charges. En particulier, les indications relatives au
    report de frais ont été éliminées. Les nouvelles exigences prennent effet
    pour les états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts
    à compter du 1er octobre 2008. La Société appliquera les modifications
    apportées au chapitre 1000 au début de son exercice 2009 de concert avec
    la mise ne application du nouveau chapitre 3064 intitulé "Ecart
    d'acquisition et immobilisations incorporelles".

    Ecart d'acquisition et immobilisations incorporelles

    En février 2008, l'ICCA a publié une nouvelle norme comptable concernant
    l'écart d'acquisition et les immobilisations incorporelles (le "chapitre
    3064"), laquelle est fondée sur la norme comptable internationale IAS 38,
    publiée par l'IASB et intitulée "Immobilisations incorporelles". Le
    nouveau chapitre remplace les directives existantes portant sur l'écart
    d'acquisition et autres immobilisations incorporelles et sur les frais de
    recherche et de développement. La nouvelle norme a pour but d'éliminer le
    report de frais qui ne répondent pas à la définition et aux critères de
    comptabilisation d'un actif. La norme prend effet pour les états
    financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du
    1er octobre 2008. La Société appliquera les nouvelles normes comptables
    au début de l'exercice 2009. La Société évalue actuellement l'incidence
    de la nouvelle norme sur ses résultats d'exploitation, sur sa situation
    financière et sur les informations qu'elle fournit.

    Regroupements d'entreprises

    En janvier 2009, l'ICCA a publié de nouvelles normes comptables
    concernant les regroupements d'entreprises (le "chapitre 1582"), les
    participations sans contrôle (le "chapitre 1602") et les états financiers
    consolidés (le "chapitre 1601") qui se fondent sur la norme comptable
    internationale IAS 3, publiée par l'IASB et intitulée "Regroupements
    d'entreprises". Les nouvelles normes remplacent les indications
    existantes relatives aux regroupements d'entreprises et aux états
    financiers consolidés. Ces nouvelles normes ont pour objectif
    d'harmoniser les normes comptables canadiennes en matière de regroupement
    d'entreprises avec les normes comptables internationales et américaines.
    Les nouvelles normes doivent être appliquées à titre prospectif aux
    regroupements d'entreprises pour lesquels la date d'acquisition se situe
    dans un exercice ouvert le 1er janvier 2011 ou à une date ultérieure. Une
    application anticipée est autorisée. Les actifs et les passifs nés de
    regroupements d'entreprises dont la date d'acquisition a précédé l'entrée
    en vigueur du présent chapitre ne doivent pas être ajustés lors de
    l'entrée en vigueur de ces nouvelles normes. La norme concernant les
    participations sans contrôle devrait être appliquée de façon
    rétrospective, à l'exception de certains éléments.

    La Société évalue actuellement si elle appliquera les nouvelles normes
    comptables au début de son exercice 2011 ou si elle optera pour une
    application anticipée des nouvelles normes comptables au début de son
    exercice 2010 afin de réduire au minimum le montant des données
    retraitées une fois qu'elle aura adopté les normes internationales
    d'information financière (les "IFRS"). L'incidence des nouvelles normes
    sur les résultats d'exploitation, la situation financière de la Société
    et les informations qu'elle fournit sera évaluée dans le cadre du projet
    de transition aux IFRS de la Société.

    Actifs et passifs financiers

    Le 20 janvier 2009, le CPN a publié un nouvel abrégé concernant
    l'évaluation des actifs et passifs financiers, le CPN-173, intitulé
    "Risque de crédit et juste valeur des actifs financiers et des passifs
    financiers". Dans les faits, il y a eu divergence quant à savoir si le
    risque de crédit propre à l'entité et le risque de crédit de la
    contrepartie devaient être pris en compte pour déterminer la juste valeur
    des instruments financiers. Les membres du Comité sont parvenus à un
    consensus : l'évaluation des actifs et des passifs financiers doit tenir
    compte de ces risques. L'abrégé s'applique à tous les actifs et les
    passifs financiers évalués à la juste valeur dans les états financiers
    intermédiaires et annuels pour les périodes se terminant à la date de
    publication de l'abrégé ou à une date ultérieure de façon rétrospective,
    sans retraitement des périodes antérieures. La Société appliquera le
    nouvel abrégé au début de l'exercice 2009.

    La Société évalue actuellement l'incidence de l'abrégé sur l'évaluation
    de ses actifs et passifs financiers; toutefois, elle ne prévoit pas que
    la mise en application aura une incidence importante sur ses résultats
    d'exploitation, ni sur sa situation financière ou sur les informations
    qu'elle fournit.

    3. ACQUISITIONS

    HealthAccess et Information Healthcare Marketing Corp.

    Le 2 juillet 2008, la Société a fait l'acquisition des actifs de la
    division de médicaments spécialisés HealthAccess de Calea Ltd. ainsi que
    de la totalité des actions d'Information Healthcare Marketing Corp.,
    filiale en propriété exclusive de Calea Ltd., qui gère un centre d'appels
    connexe. Etablie à Mississauga en Ontario, l'entreprise acquise est
    exploitée par le Réseau de santé spécialisé Shoppers Drug Mart Inc. et
    offre un soutien complet aux patients qui ont besoin de médicaments
    spécialisés. Les actifs acquis se composent principalement de l'écart
    d'acquisition, des actifs incorporels et des améliorations locatives à
    deux emplacements. Les activités liées aux entreprises et aux actifs
    acquis ont été incluses dans les résultats d'exploitation de la Société à
    partir de la date d'acquisition.

    Le coût total de l'acquisition, incluant les frais engagés relativement à
    l'acquisition, a été de 88 690 $ et sera réparti entre les actifs en
    espèces acquis en fonction de leur juste valeur. La répartition du prix
    d'achat demeurera provisoire jusqu'à la finalisation de l'évaluation des
    actifs acquis. Le coût initial de l'acquisition a été attribué aux actifs
    nets en fonction de leur juste valeur, comme suit :

    Fonds de roulement, montant net                                  3 886 $
    Immobilisations corporelles                                        488
    Ecart d'acquisition                                             84 316
    -------------------------------------------------------------------------
    Prix d'achat                                                    88 690 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Centre d'Escomptes Racine

    Le 25 septembre 2007, la Société a acquis les actifs de sept
    établissements de la chaîne de pharmacies Centre d'Escomptes Racine,
    situés au Québec. Les activités des établissements acquis ont été
    incluses dans les résultats d'exploitation de la Société à partir de la
    date d'acquisition.

    Le coût global de l'acquisition en espèces, incluant les frais engagés
    dans le cadre de l'acquisition, s'est élevé à 77 464 $. Ce montant inclut
    des frais juridiques de 387 $ liés à l'acquisition comptabilisée dans
    l'exercice 2008 de la Société. Le coût de l'acquisition a été attribué
    aux actifs nets en fonction de leur juste valeur, comme suit :

    Fonds de roulement, montant net                                 10 078 $
    Immobilisations corporelles                                      1 337
    Ecart d'acquisition                                             53 949
    Fichiers d'ordonnances(1)                                       12 100
    -------------------------------------------------------------------------
    Prix d'achat                                                    77 464 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1). La valeur comptable des fichiers d'ordonnances de la Société est
         incluse dans les autres actifs incorporels dans les bilans
         consolidés

    La variation nette des soldes hors trésorerie du fonds de roulement
    présentée dans les états consolidés des flux de trésorerie n'inclut pas
    les soldes de fonds de roulement acquis dans le cadre de l'acquisition de
    Centre d'Escomptes Racine par la Société. Ces soldes sont inclus dans les
    activités d'investissement.

    Acquisitions d'autres entreprises

    Au cours des périodes de 13 semaines et de 53 semaines terminées le 3
    janvier 2009, la Société a acquis les actifs ou actions d'un certain
    nombre de pharmacies qui, pris individuellement, n'ont pas d'incidence
    importante sur le total des acquisitions de la Société. Le coût global
    des acquisitions, qui se chiffre à 45 617 $ et à 154 824 $ (18 759 $ et
    62 756 $ en 2007), respectivement, y compris les frais engagés dans le
    cadre des acquisitions, est imputé principalement à l'écart d'acquisition
    et aux autres actifs incorporels en fonction de leur juste valeur.
    Certaines répartitions du coût d'acquisition sont préliminaires et
    pourraient changer. Les activités des pharmacies acquises ont été
    incluses dans les résultats d'exploitation de la Société à partir de la
    date d'acquisition.

    4.  INTERETS DEBITEURS

                          Période de   Période de   Période de   Période de
                         13 semaines  12 semaines  53 semaines  52 semaines
                            terminée     terminée     terminée     terminée
                        -----------------------------------------------------
                                le 3        le 29         le 3        le 29
                             janvier     décembre      janvier     décembre
                                2009         2007         2009         2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Intérêts sur la
     dette bancaire            2 266 $      2 904 $     10 584 $     10 887 $
    Intérêts sur le
     papier commercial         3 809 8      8 389       23 689       27 797
    Intérêts sur la
     dette à court terme       2 292            -        2 292            -
    Intérêts sur la
     dette à long terme        7 573        2 892       27 387       14 189
    -------------------------------------------------------------------------
                              15 940 $     14 185 $     63 952 $     52 873 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    5.  AVANTAGES SOCIAUX FUTURS

    La charge nette au titre des prestations constituées comprise dans les
    résultats pour les périodes de 12 semaines et de 53 semaines terminées le
    3 janvier 2009 s'élevait à 1 355 $ et à 5 874 $ (1 041 $ et 6 154 $ en
    2007), respectivement, pour des prestations accordées en vertu de régimes
    de retraite et à 632 $ et à 709 $ (594 $ et 671 $ en 2007),
    respectivement, pour des prestations accordées en vertu d'autres régimes
    d'avantages sociaux.

    6.  REMUNERATION A BASE D'ACTIONS

    La Société utilise la méthode de la juste valeur pour comptabiliser les
    options sur actions émises après 2002 en vertu de ses programmes
    d'options sur actions. Si la charge de rémunération en vertu de la
    méthode de comptabilisation à la juste valeur avait été constatée à
    l'égard des options sur actions émises en 2002, les options sur actions
    auraient été entièrement passées en charges avant la fin de l'exercice
    2007 de la Société; par conséquent, il n'y aurait aucune incidence sur le
    bénéfice net de la Société pour les périodes de 13 semaines et de 53
    semaines terminées le 3 janvier 2009 et le bénéfice net serait réduit de
    2 $ et de 176 $ pour les périodes de 12 semaines et de 52 semaines
    terminées le 29 décembre 2007. Le bénéfice de base par action et le
    bénéfice dilué par action seraient demeurés inchangés pour les périodes
    de 13 semaines et de 53 semaines terminées le 3 janvier 2009 et pour les
    périodes de 12 semaines et de 52 semaines terminées le 29 décembre 2007.


    Pour une description des programmes d'options sur actions de la Société,
    se reporter à la note 12 des états financiers consolidés présentés dans
    le rapport annuel 2007 de la Société.

    7.  REFINANCEMENT DE LA DETTE

    Le 22 avril 2008, la Société a modifié le montant de sa facilité de
    crédit bancaire existante qui vient à échéance en juin 2011, lequel est
    passé de 550 000 $ à 800 000 $. Parallèlement à cette modification, la
    Société a également augmenté son programme de papier commercial, le
    faisant passer de 300 000 $ à 500 000 $.

    Le 23 avril 2008, la Société a émis du papier commercial totalisant
    200 000 $ afin d'acquérir les prêts consentis aux franchisés par la
    fiducie. L'acquisition de ces prêts a permis de ramener de 499 000 $ à
    299 000 $ l'encours des prêts consentis aux franchisés par la fiducie.
    Parallèlement à cette réduction, le montant de la lettre de crédit de
    soutien fournie par la Société à la fiducie comme mesure de rehaussement
    du crédit a été réduit, passant de 50 000 $ à 30 000 $.

    Le 22 mai 2008, la Société a déposé auprès des autorités de
    réglementation des valeurs mobilières dans chacune des provinces du
    Canada un prospectus simplifié de base définitif (le "prospectus") pour
    l'émission de billets à moyen terme négociables d'un montant maximal de
    un milliard de dollars. Sous réserve des exigences de la loi applicable,
    les billets à moyen terme négociables peuvent être émis dans le cadre du
    prospectus définitif pendant une période maximale de 25 mois à compter de
    la date du visa définitif, soit le 22 mai 2008.

    Le 2 juin 2008, la Société a émis 450 000 $ en billets à moyen terme de
    cinq ans (les "billets de série 2") en vertu du prospectus, pour un
    produit net global de 448 285 $. Les billets de série 2 viendront à
    échéance le 3 juin 2013 et portent intérêt au taux fixe de 4,99 % par
    année.

    Le produit net de l'émission des billets de série 2 a été utilisé pour
    acquérir l'encours restant des prêts consentis aux franchisés par la
    fiducie et le solde a servi à réduire le papier commercial en circulation
    émis par la Société. Parallèlement à l'acquisition de la totalité des
    prêts restants consentis aux franchisés par la fiducie, la lettre de
    crédit de soutien de 30 000 $ a été annulée et retournée à la Société par
    la fiducie.

    Le 17 octobre 2008, la Société a conclu une facilité de crédit bancaire
    non garantie de premier rang de 364 jours d'un montant maximal de 200 000
    $ disponible pour un prélèvement unique. Le 23 octobre 2008, la Société a
    prélevé la totalité de cette facilité afin de refinancer une tranche de
    ses billets à moyen terme d'un montant de 300 000 $ venant à échéance.
    Cette facilité porte intérêt à un taux variable calculé en fonction du
    taux préférentiel. Cette dette a été comptabilisée déduction faite des
    coûts d'émission et est évaluée au coût après amortissement.

    Le 24 octobre 2008, les billets de série 1 d'un montant de 300 000 $ ont
    été remboursés en entier, de même que la totalité des intérêts courus et
    impayés sur le paiement d'intérêt semestriel final. La Société a financé
    le remboursement avec des fonds provenant du prélèvement de 200 000 $ sur
    la facilité de crédit bancaire non garantie de premier rang de 364 jours
    et avec un montant de 100 000 $ provenant de la facilité à terme
    renouvelable.

    Le 19 décembre 2008, la Société a modifié la facilité de crédit bancaire
    non garantie de premier rang de 364 jours afin d'augmenter le montant des
    fonds disponibles à 300 000 $. Le montant additionnel de 100 000 $ est
    disponible pour un prélèvement unique. Si la Société émet des billets à
    moyen terme pendant la durée de la facilité, elle devra effectuer un
    remboursement au titre de la facilité selon le moins élevé des montants
    suivants : le montant des billets à moyen terme émis ou le solde non
    réglé de la facilité à terme renouvelable.

    Au 3 janvier 2009, un montant additionnel de 349 889 $ (61 212 $ en 2007)
    de la facilité à terme renouvelable de 800 000 $ avait été utilisé comme
    suit : 8 889 $ (61 212 $ en 2007) en vertu de lettres de crédit et de
    garanties de financement de transactions et 341 000 $ (45 000 $ en 2007)
    en vertu du papier commercial émis par la Société.

    Après la fin de l'exercice, le 20 janvier 2009, la Société a émis
    500 000 $ en billets à moyen terme en deux séries et le solde non réglé
    de la facilité de crédit bancaire non garantie de premier rang de 364
    jours a été remboursé, ce qui a eu pour effet de mettre fin à la
    facilité. Veuillez vous reporter à la note 11 pour les détails de
    l'émission.

    8.  FIDUCIE DE FINANCEMENT

    En raison du refinancement de la dette décrit à la note 7, l'arrangement
    avec la fiducie a pris fin le 10 juin 2008.

    9.  INSTRUMENTS FINANCIERS

    Conformément au chapitre 3855, intitulé "Instruments financiers -
    comptabilisation et évaluation", tous les instruments financiers sont
    classés dans l'une des cinq catégories suivantes : détenus à des fins de
    transaction, placements détenus jusqu'à leur échéance, prêts et créances,
    actifs financiers disponibles à la vente ou autres passifs financiers. Le
    classement détermine le traitement comptable de l'instrument. La Société
    établit le classement lors de la comptabilisation initiale de
    l'instrument financier, en fonction du but sous-jacent de cet instrument.

    Les actifs et passifs financiers de la Société sont classés et évalués
    comme suit :

    Actif/passif       Catégorie                    Evaluation

    Trésorerie         Détenue à des fins de        Juste valeur
    Débiteurs          Prêts et créances            Coût après amortissement
    Dépôts(1)          Prêts et créances            Coût après amortissement
    Débiteurs à long   Prêts et créances            Coût après amortissement
     terme(2)
    Dette bancaire     Détenue à des fins de        Juste valeur
                        transaction
    Papier commercial  Autres passifs financiers    Coût après amortissement
    Dette à court      Autres passifs financiers    Coût après amortissement
     terme
    Créditeurs         Autres passifs financiers    Coût après amortissement
    Dette à long       Autres passifs financiers    Coût après amortissement
     terme
    Autres passifs     Autres passifs financiers    Coût après amortissement
    à long terme

    Dérivés            Classement                   Evaluation

    Dérivés sur taux   Couverture efficace des      Juste valeur
     d'intérêt(3)       flux de trésorerie(4)
    Dérivés sur                                     Juste valeur
     contrats à terme
     d'actions(3)

    Notes :
    (1). La valeur comptable des dépôts est incluse dans les charges payées
         d'avance et dépôts dans les bilans consolidés.
    (2). La valeur comptable des débiteurs à long terme est incluse dans les
         autres actifs dans les bilans consolidés.
    (3). Les valeurs comptables des dérivés de la Société sont incluses dans
         les débiteurs, les autres actifs, les créditeurs et charges à payer
         et les autres passifs à long terme dans les bilans consolidés.
    (4). La tranche des dérivés sur contrats à terme d'actions ayant trait
         aux unités gagnées en vertu du régime incitatif à long terme est
         désignée comme un instrument financier dérivé. Veuillez vous
         reporter à la note 12 des états financiers consolidés annuels de
         2007 de la Société pour une analyse complémentaire du régime
         incitatif à long terme.

    Les instruments financiers qui sont mesurés au coût après amortissement
    sont initialement constatés à la juste valeur et ensuite au coût après
    amortissement, les gains et les pertes étant constatés dans le bénéfice
    de la période au cours de laquelle survient le gain ou la perte. Les
    variations de juste valeur des instruments financiers classés comme
    détenus à des fins de transaction sont comptabilisées dans le bénéfice
    net de la période au cours de laquelle la variation a lieu. Les
    variations de juste valeur des instruments dérivés de la Société désignés
    comme des couvertures efficaces des flux de trésorerie sont constatées
    dans les autres éléments du résultat étendu; les variations des
    instruments dérivés qui ne sont pas désignés comme des couvertures
    efficaces sont constatées dans le bénéfice net de la période au cours de
    laquelle la variation a lieu.

    Coûts de transaction

    La Société a adopté la méthode comptable selon laquelle les coûts de
    transaction sont additionnés aux actifs et aux passifs classés comme
    détenus à des fins autres que de transaction.

    Instruments financiers dérivés et comptabilité de couverture

    La Société se sert de dérivés sur taux d'intérêt afin de gérer les
    risques découlant de la fluctuation des taux d'intérêt de son papier
    commercial. Les produits ou les charges liés à l'utilisation de ces
    instruments sont inclus dans les intérêts débiteurs de l'exercice.

    La Société a recours à des contrats à terme d'actions réglés en espèces
    pour limiter son risque lié aux fluctuations futures du cours de ses
    actions en ce qui a trait aux attributions d'unités d'actions en vertu du
    régime incitatif à long terme (le "RILT".) Les produits et les charges
    découlant de l'utilisation de ces instruments sont inclus dans les autres
    charges d'exploitation de l'exercice. Veuillez vous reporter à la note 12
    des états financiers consolidés annuels de 2007 de la Société pour une
    analyse complémentaire du RILT.

    La Société définit, désigne et documente en bonne et due forme toutes les
    relations entre les instruments de couverture et les éléments couverts,
    ainsi que son objectif et sa stratégie d'appréciation des risques sur
    lesquels reposent ses diverses opérations de couverture. La Société
    détermine, tant lors de la mise en place de la couverture que de façon
    continue par la suite, y compris lors de la nouvelle désignation, si les
    dérivés qui servent aux opérations de couverture permettent de compenser
    de façon très efficace les variations des justes valeurs ou des flux de
    trésorerie des éléments couverts. Lorsque de tels dérivés cessent
    d'exister ou d'être des couvertures efficaces, ou lorsque la relation
    n'est plus désignée comme une relation de couverture, tous les gains ou
    pertes connexes sont comptabilisés dans le bénéfice net au cours de la
    même période que les gains ou les pertes correspondants des éléments
    couverts. Si l'élément couvert cesse d'exister, les gains ou les pertes
    reportés connexes sont constatés dans le bénéfice net pour la période au
    cours de laquelle l'élément couvert cesse d'exister. Les variations de la
    juste valeur des dérivés de la Société représentent des opérations sans
    effet sur la trésorerie et, en conséquence, elles ne sont pas constatées
    dans les états consolidés des flux de trésorerie.

    La Société n'a pas d'élément intégré appréciable dans des ententes
    contractuelles qui nécessitent une présentation séparée du contrat hôte
    auquel il est lié.

    Dérivés sur taux d'intérêt

    En décembre 2005, la Société a conclu des contrats de dérivés sur taux
    d'intérêt en vue de convertir un capital théorique global de 250 000 $ se
    rapportant à la dette sous forme de papier commercial à taux variables
    émis par la fiducie en une dette à taux fixe. Au cours de l'exercice
    considéré, le papier commercial émis par la fiducie a été remplacé par du
    papier commercial émis directement par la Société. Les taux d'intérêt
    fixes à payer par la Société en vertu des contrats de dérivés varient de
    4,03 % à 4,18 %. Les contrats couvrant un montant de 150 000 $ du capital
    théorique sont venus à échéance en décembre 2008. Les autres contrats
    viennent à échéance comme suit : une tranche de 50 000 $ ayant un taux
    fixe à payer de 4,11 % en décembre 2009 et une tranche de 50 000 $ ayant
    un taux fixe à payer de 4,18 % en décembre 2010, assorties d'une
    disposition cliquet de un mois. La Société a enregistré un gain net de
    332 $ à titre d'intérêts débiteurs sur le papier commercial lié aux
    contrats venus à échéance en décembre 2008.

    Selon les valeurs de marché des contrats relatifs à des dérivés sur taux
    d'intérêt au 3 janvier 2009, la Société a constaté un passif de 4 647 $,
    dont une tranche de 1 566 $ est présentée dans les créditeurs et charges
    à payer et une tranche de 3 081 $, dans les autres passifs à long terme.
    Selon les valeurs de marché des contrats relatifs aux dérivés sur taux
    d'intérêt au 29 décembre 2007, la Société a constaté un actif de 428 $
    dans les autres actifs. Pour les périodes de 13 semaines et de 12
    semaines terminées le 3 janvier 2009 et le 29 décembre 2007, la Société a
    efficace pour les taux d'intérêt variables sur la dette connexe sous
    forme de papier commercial. Les valeurs de marché ont été établies en
    fonction des renseignements fournis par les contreparties de la Société
    dans le cadre de ces contrats.

    Au cours de la période de 13 semaines terminée le 3 janvier 2009, un
    montant de 186 $ (néant en 2007) auparavant inscrit dans le cumul des
    autres éléments du résultat étendu a été constaté dans les résultats. Au
    cours de la période de 53 semaines terminée le 3 janvier 2009, un montant
    de 186 $ (néant en 2007) auparavant classé dans le cumul des autres
    éléments du résultat étendu a été reclassé dans les résultats.

    Dérivés sur contrat à terme d'actions

    Selon les valeurs de marché des dérivés sur contrat à terme d'actions au
    3 janvier 2009, la Société a constaté un passif net de 2 093 $, dont une
    tranche de 1 006 $ est présentée dans les créditeurs et charges à payer
    et une tranche de 1 087 $, dans les autres passifs à long terme. Selon
    les valeurs de marché des dérivés sur contrat à terme d'actions au 29
    décembre 2007, la Société a constaté un actif de 332 $ dans les autres
    actifs. Au cours des périodes de 13 semaines et de 12 semaines terminées
    respectivement le 3 janvier 2009 et le 29 décembre 2007, la Société a
    évalué que le pourcentage des dérivés sur contrat à terme d'actions, lié
    aux unités non gagnées en vertu du RILT, constituait une couverture
    efficace pour le cours des unités non gagnées. Les valeurs de marché ont
    été établies en fonction des renseignements fournis par les contreparties
    de la Société dans le cadre de ces contrats.

    Au cours de la période de 13 semaines terminée le 3 janvier 2009, un
    montant de 14 $ (47 $ en 2007) auparavant inscrit dans le cumul des
    autres éléments du résultat étendu a été constaté dans les résultats. Au
    cours de la période de 53 semaines terminée le 3 janvier 2009, un montant
    de 18 $ (160 $ en 2007) auparavant inscrit dans le cumul des autres
    éléments du résultat étendu a été constaté dans les résultats.

    Juste valeur des instruments financiers

    La juste valeur des instruments financiers représente le montant
    estimatif que recevrait ou paierait la Société si elle réglait les actifs
    et les passifs financiers à la date de présentation de l'information.

    La juste valeur des créances à long terme, du passif à long terme et de
    la dette à long terme se rapproche de leur valeur comptable compte tenu
    des taux actuels du marché liés à ces instruments.

    Les dérivés sur taux d'intérêt et les dérivés sur contrat à terme
    d'actions sont constatés à la juste valeur, laquelle est évaluée en
    fonction des taux actuels du marché et des renseignements fournis par les
    contreparties de la Société dans le cadre de ces contrats.

    Objectifs et politique en matière de gestion des risques financiers

    Dans le cours normal de ses activités, la Société est exposée à des
    risques financiers pouvant avoir une incidence négative sur sa
    performance financière. La Société peut utiliser des instruments
    financiers dérivés afin de gérer certains de ces risques. La Société
    n'utilise pas d'instruments financiers dérivés à des fins de transaction
    ou de spéculation. Plus de détails sur ses risques sont fournis comme
    suit :

    Risque de taux d'intérêt

    Le risque de taux d'intérêt est le risque que la juste valeur des actifs
    financiers de la Société et que les flux de trésorerie qui y sont
    associés varient en raison des fluctuations des taux d'intérêt.

    La Société, y compris son réseau d'établissements des franchisés, est
    assujettie aux fluctuations des taux d'intérêt en raison des emprunts
    qu'elle contracte aux termes de ses facilités de crédit bancaire, de son
    programme de papier commercial et des programmes de financement qu'elle
    offre à ses franchisés. Toute augmentation ou diminution des taux
    d'intérêt aura des répercussions favorables ou défavorables sur la
    performance financière de la Société.

    La Société utilise des dérivés sur taux d'intérêt pour gérer ce risque,
    tout en surveillant de façon constante la conjoncture du marché et les
    répercussions des fluctuations de taux d'intérêt sur ses titres d'emprunt
    à taux fixe et variable. La Société a conclu divers contrats relatifs à
    des dérivés sur taux d'intérêt en vue de convertir un capital théorique
    global de 250 000 $ se rapportant à du papier commercial à taux variable
    en une dette à taux fixe. Les taux d'intérêt fixes à payer par la Société
    en vertu de ces contrats s'échelonnent de 4,03 % à 4,18 %. Les contrats
    couvrant un montant de 150 000 $ du capital théorique sont venus à
    échéance en décembre 2008. Les autres contrats viennent à échéance comme
    suit : une tranche de 50 000 $ ayant un taux fixe de 4,11 % en décembre
    2009 et une tranche de 50 000 $ ayant un taux fixe de 4,18 % en décembre
    2010, assorties d'une disposition cliquet de un mois.

    Par ailleurs, la Société est susceptible de subir des pertes si l'une des
    contreparties aux contrats relatifs aux dérivés manque à ses obligations.
    La Société a tenté de réduire le risque lié aux contreparties en
    choisissant de traiter avec de grandes institutions financières. Au 3
    janvier 2009, la Société n'est pas assujettie à ce risque (428 $ en
    2007), puisque les contrats relatifs à des dérivés sur taux d'intérêt
    sont en situation de passif.

    Au 3 janvier 2009, la Société affichait une dette à taux variables non
    couverte de 904 830 $. Au cours des périodes de 13 semaines et de 53
    semaines terminées le 3 janvier 2009, l'encours moyen de la dette à taux
    variables non couverte de la Société était de 837 401 $ et de 484 973 $,
    respectivement. Si les taux d'intérêt avaient été plus élevés ou moins
    élevés de 50 points de base au cours des périodes de 13 semaines et de 53
    semaines terminées le 3 janvier 2009, le bénéfice net aurait diminué ou
    augmenté d'environ 265 $ et de 1 701 $, respectivement, en raison de
    l'exposition de la Société au risque associé aux fluctuations des taux
    d'intérêt sur sa dette à taux variables non couverte.

    Risque de crédit

    Le risque de crédit est le risque que les contreparties de la Société
    manquent à leurs obligations financières envers la Société et entraînent
    une perte de bénéfices.

    Les débiteurs proviennent principalement de la vente de médicaments
    d'ordonnance aux gouvernements et à des régimes tiers d'assurance
    médicaments. Le risque de recouvrement est donc faible. Il n'y a aucune
    concentration des soldes liés aux débiteurs en cours. La Société
    considère son exposition au risque de crédit comme étant négligeable.

    Risque d'illiquidité

    Le risque d'illiquidité est le risque que la Société ne puisse pas
    respecter les obligations financières liées à ses passifs financiers.

    La Société établit des budgets et des prévisions sur ses flux de
    trésorerie pour s'assurer qu'elle dispose de fonds suffisants grâce à ses
    activités d'exploitation, à l'accès aux facilités bancaires et aux
    marchés de des titres de créance et des capitaux qui lui permettent de
    respecter ses obligations financières, son programme d'investissement en
    immobilisations et pour financer de nouvelles occasions de placement ou
    autres exigences imprévues au fur et à mesure qu'elles surviennent. La
    Société gère son risque d'illiquidité lié aux passifs financiers en
    contrôlant les flux de trésorerie provenant de ses activités
    d'exploitation de manière à respecter ses obligations financières à court
    terme et en planifiant le remboursement de ses obligations financières à
    long terme au moyen des flux de trésorerie provenant de ses activités
    d'exploitation ou en émettant de nouveaux titres de créance.

    Les échéances contractuelles des passifs à court et à long terme de la
    Société au 3 janvier 2009 se détaillent comme suit :


                    Paiements  Paiements  Paiements
                    exigibles  exigibles  exigibles
                     au cours   entre 90   entre un  Paiements
                       des 90   jours et      an et  exigibles
    En milliers     prochains   moins de   moins de      après
     de dollars         jours      un an   deux ans   deux ans        Total
    -------------------------------------------------------------------------

    Dette bancaire    240 844 $        - $        - $        - $    240 844 $
    Papier
     commercial       341 000          -          -          -      341 000
    Dette à court
     terme                  -    200 000          -          -      200 000
    Créditeurs        964 059     18 876          -          -      982 935
    Billets à moyen
     terme                  -          -          -    450 000      450 000
    Facilité à terme
     renouvelable           -          -          -    200 000      200 000
    Autres passifs
     à long terme      48 806          -     12 573     11 157       72 536
    -------------------------------------------------------------------------
    Total           1 594 709 $  218 876 $   12 573 $  661 157 $  2 487 315 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Il n'y a aucun écart entre la valeur comptable de la dette bancaire et le
    montant que la Société est tenue de payer. Le montant des créditeurs et
    des autres passifs à long terme exclut certains passifs qui ne sont pas
    considérés comme des passifs financiers.

    10. GESTION DU CAPITAL

    Les principaux objectifs de la Société quant à la gestion du capital
    consistent à assurer une croissance rentable de ses activités tout en
    maintenant une souplesse financière appropriée au financement de
    nouvelles occasions d'investissement intéressantes et autres exigences ou
    occasions imprévues qui pourraient survenir. Une croissance rentable se
    définit comme la croissance du bénéfice en rapport avec le capital
    additionnel investi dans l'entreprise de manière à ce que la Société
    puisse tirer un taux de rendement intéressant sur ce capital. Afin de
    favoriser une croissance rentable, les principaux investissements de la
    Société comprennent des ajouts à la superficie de vente de son réseau
    d'établissements au moyen de la construction d'établissements nouveaux,
    relocalisés et agrandis, incluant les améliorations locatives et les
    agencements connexes, l'acquisition de sites destinés à la construction
    de futurs établissements, de même que l'acquisition de pharmacies
    indépendantes ou de leurs fichiers d'ordonnances. De plus, la Société
    effectue des dépenses en immobilisations dans les technologies de
    l'information et dans ses capacités de distribution afin de soutenir un
    réseau d'établissements en expansion. La Société procure également à ses
    franchisés des liquidités au moyen de prêts et de garanties. Elle compte
    en grande partie sur ses flux de trésorerie provenant de l'exploitation
    pour financer son programme d'investissement en immobilisations et
    effectuer ses distributions de dividendes à ses actionnaires. Ces flux de
    trésorerie sont complétés, au besoin, au moyen de l'emprunt de titres de
    créance additionnels. Au cours de la période, ces objectifs n'ont fait
    l'objet d'aucune modification.

    La Société estime que la dette bancaire, le papier commercial, la dette à
    court terme, la dette à long terme (incluant la tranche à court terme de
    elle-ci) et les capitaux propres, déduction faite de la trésorerie,
    composent le total de sa structure du capital. La Société tient également
    compte de ses obligations en vertu de contrats de location-exploitation
    lorsqu'elle évalue le total de sa structure du capital. La Société gère
    sa structure du capital de façon à conserver les cotes de crédit de
    grande qualité que lui attribuent deux agences d'évaluation du crédit. En
    outre, afin de maintenir la structure du capital qu'elle recherche, la
    Société peut ajuster le niveau de dividendes versés aux actionnaires,
    émettre des actions supplémentaires, racheter des actions aux fins
    d'annulation ou procéder à l'émission ou au remboursement sur la dette.
    La Société est soumise à certaines clauses restrictives et elle se
    conforme à ces clauses.

    La Société surveille sa structure du capital essentiellement en évaluant
    le ratio de sa dette nette par rapport aux capitaux propres et le ratio
    de sa dette nette par rapport au total de sa structure du capital, et
    s'assure de sa capacité à s'acquitter du service de sa dette et à
    respecter d'autres obligations définies en faisant un suivi de ses ratios
    de couverture des intérêts et autres charges fixes.

    Le tableau suivant présente un sommaire de certaines informations ayant
    trait à la structure du capital et à la situation financière de la
    Société à la fin des périodes indiquées.

                                                 3 janvier     29 décembre
                                                      2009            2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Trésorerie                                     (36 567)$       (27 588)$
    Dette bancaire                                 240 844         225 152
    Papier commercial                              339 957         543 847
    Dette à court terme                            197 845               -
    Tranche à court terme de la dette à long
     terme                                               -         298 990
    Dette à long terme                             647 250               -
                                                -----------------------------

    Dette nette                                  1 389 329       1 040 401

    Capitaux propres                             3 459 413       3 075 710
                                                -----------------------------
    Total de la structure du capital             4 848 742 $     4 116 111 $
                                                -----------------------------
                                                -----------------------------

    Dette nette : capitaux propres                  0,40:1          0,34:1
    Dette nette : total de la structure du
     capital                                        0,29:1          0,25:1
    BAIIA : intérêts débiteurs ayant un effet
     sur la trésorerie(1),(2)                      17,45:1         18,37:1

    (1). Aux fins du calcul des ratios, le BAIIA se compose du BAIIA de
         chacune des périodes de 53 semaines et de 52 semaines terminées à
         ces dates. Le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et
         amortissement) est une mesure financière non définie par les PCGR.
         Les mesures financières non définies par les PCGR n'ont pas de
         signification normalisée prescrite par les PCGR et, par conséquent,
         peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées
         par d'autres émetteurs.

    (2). Les intérêts débiteurs ayant un effet sur la trésorerie sont
         également une mesure non définie par les PCGR et ils se composent
         des intérêts débiteurs pour chacune des périodes de 53 semaines et
         de 52 semaines terminées à ces dates et excluent l'amortissement des
         frais de financement reportés.

    Au cours de la période, la Société a maintenu sa structure du capital et
    sa situation financière souhaitées, comme le démontrent les ratios ci-
    dessus.

    Un sommaire des cotes de solvabilité de la Société au 3 janvier 2009 est
    présenté dans le tableau suivant :

                                                                 Dominion
                                                  Standard         Bond
                                                  & Poor's    Rating Service
    -------------------------------------------------------------------------

    Cote de solvabilité d'entreprises               BBB+              -
    Créances non garanties de premier rang          BBB+           A (bas)
    Papier commercial                                -            R-1 (bas)

    Aucune modification n'a été apportée aux cotes de solvabilité de la
    Société au cours des périodes de 13 semaines et de 53 semaines terminées
    le 3 janvier 2009.

    11. EVENEMENT POSTERIEUR A LA DATE DU BILAN

    Le 20 janvier 2009, la Société a émis 250 000 $ en billets à moyen terme
    de trois ans qui viendront à échéance le 20 janvier 2012 et portent
    intérêt à un taux fixe de 4,80 % (les "billets de série 3"). Elle a
    également émis 250 000 $ en billets à moyen terme de cinq ans qui
    viendront à échéance le 20 janvier 2014 et portent intérêt à un taux fixe
    de 5,19 % (les "billets de série 4"). Les billets de série 3 et de série
    4 ont été émis en vertu du prospectus modifié par le supplément de
    fixation de prix daté du 14 janvier 2009.

    Le produit net de l'émission des billets de série 3 et de série 4 a été
    affecté au refinancement de la dette existante et au remboursement de
    tous les montants non réglés en vertu de la facilité de crédit bancaire
    non garantie de premier rang de 364 jours. Cette facilité a pris fin le
    20 janvier 2009.

    Annexe aux états financiers consolidés portant sur la couverture par le
    bénéfice

    Période de 53 semaines terminée le 3 janvier 2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Couverture par le bénéfice des obligations liées à la
     dette à long terme                                           31,54 fois
    -------------------------------------------------------------------------

    Le ratio de couverture de la dette à long terme (y compris toute tranche
    à court terme) par le bénéfice correspond au bénéfice (avant intérêts et
    impôts sur les bénéfices) divisé par les intérêts débiteurs sur la dette
    à long terme (y compris toute tranche à court terme). Les intérêts
    débiteurs excluent tous les montants liés à l'amortissement qui étaient
    inclus dans les intérêts débiteurs, tels qu'ils sont présentés dans
    l'état consolidé des résultats de la Société pour la période.
    

    %SEDAR: 00016987EF C7874




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Tammy Smitham, Directrice,
Communications et Affaires générales, (416) 490-2892, ou
corporateaffairs@shoppersdrugmart.ca, (416) 493-1220, poste 5500; Relations
auprès des investisseurs: (416) 493-1220, poste 5678,
investorrelations@shoppersdrugmart.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.