Corée du Nord - Reporters sans frontières appelle à la clémence en faveur de Laura Ling et Euna Lee



    MONTREAL, le 3 juin /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières appelle la
justice nord-coréenne à faire preuve de clémence lors du procès des deux
journalistes américaines de la chaîne Current TV, Euna Lee et Laura Ling,
retenues en Corée du Nord depuis le 17 mars 2009. Elles vont être jugées pour
être entrées illégalement sur le territoire nord-coréen et avoir mené des
"activités hostiles". En réalité, elles enquêtaient sur le trafic de femmes
nord-coréennes à la frontière sino-coréenne. Elles encourent jusqu'à dix ans
de prison et de travaux forcés.
    "Nous appelons la justice nord-coréenne à la plus grande clémence et
espérons que le jugement conduira à l'acquittement et à la libération des deux
journalistes américaines. Nous demandons aux juges qui vont examiner leur cas
de suivre l'exemple de leurs confrères iraniens qui ont libéré la journaliste
américaine Roxana Saberi le mois dernier. Si les deux reporters ont commis une
'faute' en approchant de si près la frontière nord-coréenne, c'était dans un
but purement professionnel et non pas politique ou à des fins d'espionnage", a
déclaré l'organisation.
    Reporters sans frontières s'associe à de nombreuses manifestations en
soutien à Euna Lee et Laura Ling, organisées par leurs proches, amis ou
collègues, qui ont lieu le 3 juin à Washington, New York, Chicago, Birmingham,
Portland, San Francisco et Los Angeles.
    Les deux journalistes américaines, toutes deux mariées, ont été
autorisées la semaine dernière à téléphoner à leur famille. "Nous n'avions pas
entendu leurs voix depuis plus de deux mois et demi", a déclaré Lisa, la soeur
de Laura Ling, elle même journaliste. "Elles ont peur, vraiment peur",
a-t-elle ajouté. Euna Lee est mère d'une petite fille de quatre ans.
    "J'essaye de toutes mes forces de penser à des choses positives, mais
quelquefois, c'est trop difficile", a écrit Laura Ling dans une lettre
destinée à sa soeur.
    Reporters sans frontières et la International Women's Media Foundation
ont remis aujourd'hui une pétition signée par plus de 1800 journalistes,
blogueurs et militants de la liberté d'expression à la Mission permanente de
la Corée du Nord à New York. Les signataires demandent la libération immédiate
des deux reporters de la chaîne californienne.
    L'ambassadeur de Suède à Pyongyang, Mats Foyer, qui représente les
intérêts des Etats-Unis en Corée du Nord, a rencontré les journalistes le 1er
juin pour la troisième fois.
    La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a déclaré que les charges retenues à
l'encontre des deux journalistes étaient "sans fondement".
    Laura Ling et Euna Lee ont été interpellées et placées en détention par
des gardes-frontière nord-coréens le 17 mars 2009. Elles sont accusées d'être
entrées "illégalement" dans le pays et d'avoir mené des activités hostiles à
l'Etat. Travaillant pour la chaîne en ligne Current TV, ces deux journalistes
américaines d'origine coréenne pour l'une et chinoise pour l'autre, s'étaient
rendues à la frontière chinoise pour enquêter sur le trafic de femmes
nord-coréennes.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4188, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.