Corée du Nord - Douze ans de travaux forcés pour Laura Ling et Euna Lee : une "très lourde peine" destinée à effrayer toute la presse étrangère



    MONTREAL, le 8 juin /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières est choquée
par la peine de douze ans de "rééducation par le travail" imposée par la
justice nord-coréenne aux deux journalistes américaines Laura Ling et Euna
Lee. A l'issu d'une mascarade de procès, elles ont été reconnues coupables
d'avoir commis un "crime grave" et d'être entrées illégalement en Corée du
Nord. Employées par la chaîne en ligne Current TV, ces deux journalistes
américaines, d'origine coréenne pour l'une et chinoise pour l'autre, s'étaient
rendues à la frontière chinoise pour enquêter sur le trafic de femmes
nord-coréennes. Leur guide est actuellement détenu par les autorités
chinoises.
    "Cette peine de douze ans est un choc terrible pour tous ceux qui n'ont
eu de cesse de clamer l'innocence de Laura Ling et Euna Lee. Le verdict est
même au-delà de ce que nous redoutions. Il est urgent que les autorités de
Pyongyang reviennent sur cette décision et permettent aux deux américaines de
retrouver leur famille", a déclaré l'organisation.
    La Corée du Nord est le pire pays d'Asie en terme de liberté de la
presse, selon le classement mondial établi par Reporters sans frontières.
Cette peine vise également à décourager les journalistes étrangers qui
enquêtent à la frontière.
    L'agence de presse d'Etat KCNA a annoncé le 8 juin 2009 que le "procès a
confirmé le grave crime qu'elles ont commis envers la Nation coréenne en
traversant illégalement la frontière". La plus haute juridiction du pays a
estimé que les deux journalistes, jugées entre le 4 et 8 juin, ont commis un
"crime grave" contre le pays et foulé illégalement le sol nord-coréen.
    Laura Ling et Euna Lee ont été interpellées et placées en détention par
des gardes-frontière nord-coréens le 17 mars 2009. Elles sont accusées d'être
entrées "illégalement" dans le pays et d'avoir mené des activités hostiles à
l'Etat.
    Reporters sans frontières a récemment participé à des rassemblements de
soutien aux deux journalistes. Lisa Ling, la soeur de Laura, elle même
journaliste, a déclaré : "Je dis avec la grande certitude que, lorsqu'elles
ont quitté le sol américain, elles n'avaient aucune intention de traverser la
frontière vers la Corée du Nord. Si à un moment donné, elles l'ont fait, nous
sommes profondément désolés et nous savons qu'elles le sont également".
    Dans un message de soutien, la journaliste irano-américaine Roxana Saberi
a déclaré : "Laura et Euna, je prie pour que vous restiez fortes et que vous
sachiez que ni nos familles, ni vous, êtes seules. J'espère qu'une solution
sera trouvée pour que vous retourniez auprès de vos familles le plus vite
possible."




Renseignements :

Renseignements: Katherine Borlongan, Directrice générale, Reporters sans
frontières, (514) 521-4111, Cell: (514) 258-4188, Télécopieur: (514) 521-7771,
rsfcanada@rsf.org

Profil de l'entreprise

REPORTERS SANS FRONTIERES

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.