Contrat majeur pour Bombardier à La Pocatière : un exemple à suivre pour le gouvernement du Québec, estime la CSN



    QUEBEC, le 18 déc. /CNW Telbec/ - L'annonce d'un contrat de 390 M$
accordé à l'usine Bombardier de La Pocatière, ce matin, pour la fabrication de
160 voitures de trains pour le compte de l'Agence métropolitaine de transport
(AMT) montre la voie à suivre au gouvernement du Québec, estime la CSN.
    Le vice-président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN),
Roger Valois, le président du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN),
Vincent Couture, et le président de la Fédération de la métallurgie de la CSN,
Alain Lampron, étaient présents lors de l'annonce.

    Emplois et retombées économiques

    "Ce contrat assure le maintien des 600 emplois, auxquels s'en ajouteront
50 autres durant la période de pointe. C'est donc une nouvelle importante pour
notre région en termes de maintien d'emplois et de retombées économiques", a
commenté Vincent Couture, président du Conseil central du Bas-Saint-Laurent.
Il a aussi ajouté : "Avoir perdu ce contrat au profit d'une usine de
Bombardier à l'extérieur du Québec aurait eu des effets néfastes pour les
travailleuses et les travailleurs, pour la région et pour la population. Nous
sommes évidemment heureux de cette annonce."

    Emploi et environnement : c'est compatible !

    Le vice-président de la CSN a pour sa part rappelé que : "L'ajout de ces
voitures devrait permettre à 43 000 personnes de plus par jour d'utiliser le
transport en commun. C'est 31 700 tonnes de gaz à effet de serre de moins par
année. C'est bon pour l'emploi ! C'est bon pour l'environnement ! C'est bon
pour le Québec ! A l'aube d'investissements de plusieurs milliards de dollars
dans les infrastructures, le gouvernement du Québec doit poursuivre dans cette
voie."
    Le vice-président de la centrale syndicale a aussi observé que cette
annonce vient renforcer le transport en commun, dont l'achalandage a crû de
120 % au cours des cinq dernières années.

    Contenu canadien

    Le président de la Fédération de la métallurgie de la CSN (FM-CSN), Alain
Lampron, a conclu en signalant que : "Le fait d'exiger des gouvernements
qu'ils s'assurent qu'il y ait du contenu canadien dans leurs achats donne de
tels résultats. Nous remarquons que, dans ce cas-ci, 65 % du contenu est
canadien. Les gouvernements doivent continuer à favoriser l'achat ici."

    La CSN représente plus de 300 000 travailleuses et travailleurs évoluant
tant dans le secteur privé que dans le secteur public. La Fédération de la
métallurgie de la CSN regroupe 21 000 syndiqué-es. Le Conseil central du
Bas-Saint-Laurent réunit 10 000 membres.




Renseignements :

Renseignements: Michel Crête, CSN-Information, (514) 703-0775; Source:
Confédération des syndicats nationaux (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.