ContourGlobal et un groupe de prêteurs acceptent un prix prestigieux pour le financement du projet KivuWatt

NEW YORK, LONDRES, LA HAYE, Pays-Bas et TUNIS, Tunisie, le 15 févr. 2012 /CNW/ - ContourGlobal a annoncé aujourd'hui avoir remporté le prix de l'accord énergétique de l'année 2011 en Afrique, décerné par le magazine Project Finance d'Euromoney, pour son projet KivuWatt de 142 millions $. Ce projet, qui a été signé en août 2011, a fait l'objet d'une entente financière en décembre dernier. Des représentants de ContourGlobal et du groupe de prêteurs KivuWatt ont accepté le prix au nom du projet lors du souper annuel de remise des prix Project Finance d'Euromoney tenu à Londres le 9 février 2012. Ce prix a été dévoilé hier dans l'édition de février 2012 du magazine.

Le groupe de prêteurs KivuWatt est composé du Fonds de développement des infrastructures de l'Afrique émergente (EAIF), de la Société néerlandaise pour le financement du développement (FMO), de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Société belge d'investissement pour les pays en développement NV/SA (BIO). C'est la troisième fois de suite que ContourGlobal remporte le prix de l'accord énergétique de l'année en Afrique.

Situé sur le Lac Kivu au Rwanda, le projet KivuWatt consiste en une usine d'extraction et de production de gaz méthane intégrée et une centrale électrique associée d'une capacité de 25 MW. Lorsqu'il sera complété plus tard cette année, le projet recueillera et traitera le gaz méthane piégé dans les eaux profondes du Lac Kivu pour l'utiliser comme carburant afin de générer l'électricité dont a tant besoin la population du Rwanda, tout en  s'assurant d'éliminer sans danger tous les gaz nocifs du lac. KivuWatt atténue considérablement les dangers environnementaux associés à la libération naturelle de ces gaz, réduisant ainsi les risques pour les deux millions de personnes qui vivent dans les environs du lac. La finalisation de la phase I du projet coûtera environ 142 millions $, dont 91,25 millions $ ont été financés par le groupe de prêteurs. Cette initiative représente la première utilisation à grande échelle du gaz et sera suivie de trois autres phases qui totaliseront 100 MW.

Ce prix reconnaît la nature révolutionnaire du projet KivuWatt ainsi que l'engagement et le travail acharné de l'équipe de financement menée par Norton Rose et Clifford Chance. Ceux-ci auront en effet produit un financement novateur qui permettra l'utilisation d'une source d'électricité écologique, sécuritaire et à faible coût.

Joseph C. Brandt, président et chef de la direction de ContourGlobal, a déclaré : « Nous sommes heureux que notre projet novateur sans précédent ait été reconnu et nous sommes ravis de partager ce prix avec nos partenaires financiers et juridiques, sans qui ce projet indispensable n'aurait pu être réalisé. Nous espérons mettre en œuvre la phase I de KivuWatt d'ici la fin de l'année. »

Tim Turner, directeur des opérations du secteur privé au sein de la Banque africaine de développement, a indiqué pour sa part : « La BAD est fière d'appuyer ce projet, qui montre comment adapter une technologie avancée à une situation qui est unique à un pays : le méthane qui repose sous le Lac Kivu sera converti en électricité critique pour les Rwandais et contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

Orli Arav, responsable du financement de projet chez EAIF, souligne : « Frontier Markets Fund Managers, le gestionnaire du Fonds de développement des infrastructures de l'Afrique émergente, est extrêmement fier d'être le coarrangeur de premier niveau pour cette transaction inédite qui transformera le secteur de l'électricité au Rwanda. »

Huub Cornelissen, directeur de l'énergie et du logement, ajoute : « FMO est ravie que le projet KivuWatt ait reçu ce prestigieux prix en reconnaissance du financement. KivuWatt fournira de l'électricité abordable au moyen d'une ressource locale de gaz renouvelable tout en améliorant la fiabilité et les taux d'accès à l'électricité. Nous sommes très heureux de recevoir ce prix pour notre rôle de coarrangeur, qui cadre bien avec la mission de la FMO. »

Alain De Muyter, chef du département des infrastructures chez BIO, a mentionné quant à lui : « BIO est particulièrement fière de faire partie de ce financement au Rwanda, un pays membre de la Belgian Development Cooperation. »

À propos de ContourGlobal

ContourGlobal, dont le siège social se trouve à New York, est une société d'électricité internationale qui possède des installations d'une capacité brute de 2 730 MW en exploitation ou en construction dans 14 pays. La société a été fondée fin 2005 par son chef de la direction Joseph Brandt et Reservoir Capital Group, un fonds d'investissement new-yorkais de 5 milliards $. Comptant plus de 1 500 salariés, ContourGlobal développe et exploite des usines de production d'électricité sur des marchés à forte croissance mal desservis et des niches novatrices de pays développés.

Pour en savoir plus, visitez le www.contourglobal.com.

À propos de la Banque africaine de développement (BAD)

La BAD est une banque de développement multilatérale qui compte parmi ses actionnaires 53 pays africains (membres régionaux) et 24 pays non africains (membres non régionaux). Le Groupe de la Banque a pour objectif principal de contribuer au développement économique durable et au progrès social de ses membres régionaux, tant individuellement que collectivement. Pour cela, il finance une vaste gamme de projets et de programmes de développement par l'entremise : (i) de prêts au secteur public (notamment des prêts à l'appui des réformes), de prêts au secteur privé, de garanties et de placements en actions; (ii) d'une assistance technique à l'exécution de programmes et de projets de soutien institutionnels, et (iii) de subventions d'aide d'urgence. En 2010, le Groupe de la Banque a autorisé 6,5 milliards $ de prêts. Par l'intermédiaire de sa branche spécialisée dans le secteur privé, la BAD fournit de nombreux produits financiers au secteur privé afin de compléter ses services de financement classiques aux gouvernements en apportant notamment une aide financière et technique à la réalisation de projets viables. Le montant des prêts accordés à la réalisation de projets dans le secteur privé atteignait 7,7 milliards $ en avril 2011. Les infrastructures, particulièrement celles dans le domaine de l'énergie, sont les cibles prioritaires dans le secteur privé.

À propos de l'EAIF

Lancé en janvier 2002, le Fonds de développement des infrastructures de l'Afrique émergente (Emerging Africa Infrastructure Fund ou « EAIF ») est un fonds de partenariat public privé de 755 millions $ qui assure, par des prêts libellés en USD ou EUR ou des prêts mezzanine soumis à des conditions commerciales, le financement à long terme de projets de construction et de développement d'infrastructures privées dans 47 pays à travers l'Afrique subsaharienne. Ses secteurs d'intervention sont les télécommunications, le transport, l'eau et l'électricité. Bien que l'EAIF accorde des prêts à des conditions commerciales, il vise à soutenir des projets destinés à stimuler la croissance économique et à réduire la pauvreté, servir les intérêts de larges groupes de population, résoudre les problèmes d'équité et de participation et promouvoir les droits sociaux, économiques et culturels.

L'EAIF est géré par Frontier Markets Fund Managers, une division de Standard Bank Plc.

Pour en savoir plus, visitez le site Web de l'EAIF au www.emergingafricafund.com

À propos de la FMO

La Société néerlandaise pour le financement du développement (FMO) est la banque de développement des Pays-Bas. Elle participe à la croissance durable du secteur privé des pays en développement et émergents en investissant dans des entreprises ambitieuses. La FMO part du principe qu'un secteur privé solide peut contribuer au développement économique et social en donnant à chacun les moyens de mettre ses compétences à profit et d'améliorer sa qualité de vie. Son action se concentre sur quatre domaines à fort impact en termes de développement : les institutions financières, l'énergie, le logement et l'agroalimentaire. Disposant d'un portefeuille de placement de 5 milliards d'euros, la FMO est l'une des plus grandes banques de développement bilatéral du secteur privé.

Pour en savoir plus, visitez le www.fmo.nl

SOURCE  ContourGlobal

Renseignements :

ContourGlobal : William Barry, +1-646-386-9915; AfDB : Subha Nagarajan, +216-98-702-948; FMO : Rene de Sevaux, +31-70-314-9868, r.de.sevaux@fmo.nl; Frontier Markets Fund Managers / Emerging Africa Infrastructure Fund : Orli Arav, +44-20-3145-8610, ou Martijn Proos, +44-20-3145-8612


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.