Contenants à remplissage unique - Les restaurateurs privilégient la récupération plutôt que la consigne



    MONTREAL, le 19 fév. /CNW Telbec/ - Dans un mémoire déposé aujourd'hui à
la Commission des transports et de l'environnement de l'Assemblée nationale, à
l'occasion des consultations particulières sur la gestion des matières
résiduelles, l'Association des restaurateurs du Québec (ARQ) recommande de ne
pas imposer un système de consigne pour les contenants à remplissage unique,
telles les bouteilles de vin.
    Appuyée par les résultats d'un sondage que l'ARQ a mené auprès de ses
membres en janvier dernier, elle recommande plutôt de favoriser le
développement de services de récupération des matières recyclables efficaces,
adéquats et moins coûteux pour toutes les clientèles, incluant les industries,
commerces et institutions (ICI). L'ARQ est en effet persuadée que c'est la
meilleure façon d'atteindre les obligations déterminées par la Politique
1998-2008 sur la gestion des matières résiduelles, fixant l'objectif global de
récupération des matières qui peuvent être valorisées à 65 %.
    Selon les restaurateurs, "imposer une consigne sur les contenants à
remplissage unique ne ferait que complexifier la chaîne de récupération
existante et ne favoriserait aucunement la récupération des autres matières
recyclables générées par les restaurants du Québec."
    Par conséquent, l'ARQ est d'avis que le gouvernement devrait, avant
d'envisager la consignation, encourager des initiatives comme celle mise de
l'avant par la Table pour la récupération hors foyer. "La volonté des
restaurateurs de participer à de telles initiatives est là, il faut seulement
leur donner les moyens et les outils pour le faire", ont déclaré les
représentants des restaurateurs aux membres de la Commission.
    En outre, l'ARQ recommande de ne pas mettre en place un système de
récupération des matières putrescibles dans les restaurants avant d'avoir
implanté le tout avec succès dans le secteur résidentiel, et ce, après avoir
tenu compte des réalités opérationnelles et réglementaires du secteur de la
restauration, notamment en matière d'hygiène et de salubrité alimentaires.

    Le mémoire de l'ARQ ainsi que les résultats du sondage peuvent être
consultés sur le site Internet www.restaurateurs.ca.

    L'ARQ est un organisme sans but lucratif qui célèbre cette année son
70e anniversaire de fondation. Comptant près de 4200 membres, qui exploitent
plus de 6000 établissements de restauration partout au Québec, elle constitue
le plus important regroupement voué à l'essor de l'industrie de la
restauration au Québec et propose un large éventail de services d'information,
de formation, de rabais, d'assurance et de représentation gouvernementale.
    Le Québec compte plus de 18 000 établissements dont la restauration est
la principale activité, qui emploient 180 000 personnes. C'est une industrie
qui a généré, en 2007, des ventes dépassant 8,2 milliards de dollars.




Renseignements :

Renseignements: François Meunier, vice-président aux affaires publiques,
ARQ; Dominique Tremblay, agente d'information, ARQ, (514) 527-9801, C.: (514)
217-4559, 1 800 463-4237


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.