Consultations sur le Livre Vert en agriculture - Déçue, la FCCQ se demande quand la véritable politique sera déposée

MONTRÉAL, le 21 sept. 2011 /CNW Telbec/ - La Fédération des chambres de commerce du Québec a pris connaissance du Livre vert proposé par le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Corbeil, et tient à exprimer sa déception de voir que le document propose peu de choses concrètes.

« Après des années d'études et de consultations, les travaux d'une commission sur l'avenir du secteur et la production de rapports exhaustifs, on se serait attendu à ce que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation produise une véritable politique agroalimentaire plutôt qu'un simple Livre vert qui constitue une sorte de prélude à une éventuelle politique, a déclaré Mme Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ. Nous aurions souhaité qu'une véritable politique soit déposée. »

Étant de nature positive, la FCCQ espère que sa perception première ne reflète pas les véritables intentions du gouvernement. Elle s'est donc employée à chercher, dans les objets d'examen identifiés dans le Livre vert, les pistes d'action qui pourraient contribuer à renforcer la contribution du secteur agroalimentaire au développement économique et à la prospérité du Québec.

« Dans notre mémoire, nous demandons au gouvernement de mettre l'accent sur le produit et le consommateur, a ajouté Mme Bertrand. C'est pourquoi nous proposons trois grandes orientations que nous souhaitons voir dans la politique du MAPAQ. »

La première grande orientation de la FCCQ est l'importance de développer une distinction avec les produits alimentaires québécois. Pour ce faire, la FCCQ croit qu'il faut faire pression sur le gouvernement canadien pour qu'il adopte une meilleure définition du produit agricole et que le MAPAQ développe une aide à la production agricole qui permettrait de soutenir les orientations relatives à l'attention portée aux besoins des consommateurs.

La deuxième proposition de la FCCQ suggère de renforcer notre capacité concurrentielle en transformation en se basant sur une meilleure recherche et développement, une meilleure mise en marché ainsi que sur la place faite à l'investissement étranger.

Finalement, il faut aussi que cette politique permette de valoriser l'environnement et le territoire québécois grâce à une occupation dynamique du territoire ainsi qu'en prônant de meilleures règles de réciprocité plutôt qu'en faisant preuve de protectionnisme.

La FCCQ est d'avis que le Livre vert repose sur des énoncés imprécis et surtout qu'il est peu engageant pour le gouvernement du Québec, c'est pourquoi elle tenait à déposer aujourd'hui son mémoire lors des consultations sur ce document.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 150 chambres de commerce, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d'affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. La FCCQ est l'ardent défenseur des intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

SOURCE FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements :

Mathieu Filion
Directeur des communications par intérim
Fédération des chambres de commerce du Québec
514 844-9571, poste 3242
514 808-9156
mathieu.filion@fccq.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.