Consultations régionales sur l'amélioration de l'adéquation entre la formation et l'emploi - La FEC-CSQ rend publiques ses propositions pour relancer la formation technique dans le réseau collégial

MONTRÉAL, le 5 avril /CNW Telbec/ - Alors que les travaux des consultations régionales sur l'amélioration de l'adéquation entre la formation et l'emploi sont appelés à débuter le 6 avril prochain, la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) rend publique sa proposition pour maintenir et parfaire la formation technique dans le réseau collégial. Ce plan d'action étoffé avance des pistes de solutions réalistes pour assurer la pérennité du réseau partout au Québec.

Des consultations régionales qui s'annoncent réductrices

Les ministres Line Beauchamp et Julie Boulet ont annoncé, le 14 mars dernier, le cadre général que suivront les consultations régionales sur l'amélioration de l'adéquation entre la formation et l'emploi. Comme on pouvait le craindre, les questions qui sont proposées annoncent une dérive potentielle vers l'adaptation à tout prix du réseau collégial aux demandes du marché du travail.

« Bien que la FEC-CSQ salue la volonté ministérielle d'entendre les propositions des organisations touchées par la question de la formation et de l'emploi, elle s'inquiète du fait que le canevas des consultations régionales soit si restreint », explique Mario Beauchemin, président de la FEC-CSQ. C'est dans cet esprit que la FEC-CSQ rend publiques aujourd'hui ses propositions pour relancer la formation technique, et ce, dans le prolongement du document Cinq grands défis pour améliorer l'adéquation entre la formation et l'emploi que la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a publié récemment.

Des propositions pour relancer la formation technique dans le réseau collégial

« Par opposition au cadre restreint qui nous est imposé pour la tenue des consultations régionales, la FEC-CSQ a œuvré à la réalisation d'une proposition synthèse qui reconnaît les besoins présents et futurs d'une main-d'œuvre qualifiée, tout en insérant cette préoccupation dans le cadre d'une réflexion qui vise à maintenir le développement du réseau collégial », déclare M. Beauchemin. La FEC-CSQ reconnaît en ce sens la nécessité d'améliorer la formation de base, d'accroître l'accessibilité à la formation continue, de revoir l'offre de formation sur l'ensemble du territoire, de valoriser la formation technique et de fournir les conditions adéquates à la réussite. De plus, la FEC-CSQ interpelle le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) sur la base des succès fort mitigés obtenus par les diverses mesures de soutien déployées depuis 2006.

La FEC-CSQ se prononce en faveur de l'élaboration et de la mise en œuvre par le MELS d'un plan national d'action visant à soutenir les programmes techniques en difficulté et à valoriser la formation technique dans tout le Québec. La mise en place de ce plan d'action national doit respecter trois éléments fondamentaux. Il doit d'abord renforcer le réseau des cégeps et limiter la compétition entre les établissements publics. Ensuite, il doit appliquer des mesures visant à augmenter les inscriptions dans le réseau des cégeps, notamment en favorisant la formulation de la demande de formation et en assurant le soutien à la persévérance scolaire. Il doit finalement mettre de l'avant des mesures qui visent à consolider de manière cohérente l'offre de formation dans le réseau des cégeps.

Des actions qui doivent respecter les initiatives des enseignantes et enseignants

La FEC-CSQ participera activement aux consultations régionales sur l'amélioration de l'adéquation entre la formation et l'emploi. Pour assurer une participation active, elle rend publique une proposition d'action qui vise à améliorer le développement du réseau collégial dans le respect des initiatives des enseignantes et enseignants. En ce sens, l'action du gouvernement du Québec dans ce dossier ne doit pas s'engager dans la voie d'une précarisation de la profession enseignante. Afin de s'assurer que la voix des enseignantes et enseignants sera entendue, la FEC-CSQ annonce ses couleurs et dévoile un plan d'action innovateur et réaliste qui vise à soutenir le développement du réseau collégial dans tout le Québec.

Profil de la FEC-CSQ

La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep est un regroupement de syndicats d'enseignantes et d'enseignants provenant de plusieurs régions du Québec. Affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la FEC a toujours milité pour que les cégeps aient les moyens d'offrir aux étudiantes et aux étudiants une formation de qualité, préparatoire au marché du travail ou à l'université, tout en contribuant au développement de citoyennes et citoyens libres et autonomes.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Hubert Forcier
Conseiller politique et agent d'information
Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ)
Téléphone : 514 356-8888, poste 2556
Courriel : fec.forcier.hubert@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.