Constab Pharmaceutical met au point un nouvel outil pour traiter le cancer colorectal métastatique et d'autres cancers



    CHICAGO, IL, le 3 juin /CNW/ - En cherchant, d'une part, à maximiser
l'administration efficace d'un agent cytotoxique agissant directement sur les
cellules cancéreuses et, d'autre part, à atténuer ou à éliminer le fardeau des
effets secondaires chez les patients, Constab Pharmaceutical a conçu une
nouvelle technologie d'administration ciblée de médicaments dénommée, à juste
titre, Oncoshuttle(MC). Cette technologie a en outre permis à Constab de
concevoir un candidat-médicament appelé Aimpila(MC), qui associe la
technologie Oncoshuttle(MC) et un inducteur direct de l'apoptose capable de
cibler et de détruire des cellules cancéreuses.
    Aimpila(MC) a été examiné dans le cadre d'études pilotes menées sur des
modèles animaux et des humains atteints de différentes tumeurs solides. Les
résultats d'une étude préliminaire, qui ont été publiés aujourd'hui, à
l'occasion de la 43e réunion annuelle de l'American Society of Clinical
Oncology, indiquent que l'agent unique Aimpila(MC) a été bien toléré et a
produit d'importantes réponses objectives chez des patients atteints d'un
cancer colorectal avec métastases hépatiques.

    Résultats de l'étude

    Cette étude s'est intéressée à l'activité de l'agent unique Aimpila(MC),
un composé de glycoside et d'alpha-foetoprotéine (AFP) chez des patients
atteints d'un cancer colorectal documenté, de stade avancé et avec métastases
hépatiques. Ces patients ont reçu une faible dose d'Aimpila(MC) sous forme de
capsule, administrée par voie orale deux fois par jour pendant huit semaines,
et ont été examinés par tomodensitométrie avant et après le traitement.
    Cinquante pour cent (50 p. cent) des douze patients traités par
Aimpila(MC) ont eu une réaction positive au traitement. Dans l'ensemble, deux
patients ont eu une réponse complète, un patient a eu une réponse partielle et
trois ont présenté une stabilisation de leur maladie, laquelle a duré, dans
deux cas, plus de deux mois. Parmi les autres patients, une progression de la
maladie a été observée chez trois d'entre eux, et trois autres n'ont pu être
évalués au moyen des normes de l'étude; l'un d'eux présentait des nausées et
des vomissements.

    Commentaires

    "Ces résultats sont encourageants", a souligné le Dr Mark Vincent,
oncologue médical au London Health Sciences Centre, London, Ontario.
    "En dépit des progrès déjà accomplis dans les traitements, la durée de
vie des personnes atteintes d'un cancer colorectal métastatique reste limitée.
Ce type de cancer faisant environ 8 500 victimes par an au Canada et 56 000
aux Etats-Unis, un nombre effarant - c'est la DEUXIEME CAUSE de décès par
cancer aux Etats-Unis - la mise au point de traitements efficaces répond
manifestement à un besoin encore insatisfait.
    "Aimpila(MC) semble être bien toléré. Le récepteur AFP semble d'ailleurs
associé à de nombreux cancers, mais pas à des tissus normaux d'adulte. On peut
raisonnablement suggérer qu'Aimpila(MC) permet de maintenir, voire d'améliorer
la qualité de vie. Ce composé médicamenteux devrait assurément faire l'objet
d'études précliniques et de biodisponibilité, puis d'études menées auprès de
plus grands groupes de patients dans le cadre d'essais cliniques préliminaires
normalisés."

    Limites des traitements actuels

    Certaines pharmacothérapies proposées actuellement pour le traitement du
cancer colorectal métastatique ont permis d'améliorer le temps de survie ou,
du moins, le temps médian de progression de la maladie. Elles sont néanmoins
affectées par :

    
    -  un manque de spécificité aux cellules cancéreuses, ce qui provoque
       des effets secondaires non désirés et endommage des tissus sains;
    -  une faible capacité à détruire des cellules cancéreuses qui sont déjà
       résistantes aux pharmacothérapies existantes; et (ou)
    -  un mode d'action qui empêche la croissance ou la prolifération des
       cellules plutôt que de provoquer une mort cellulaire directe.
    

    La différence d'Aimpila(MC)

    "Aimpila(MC) associe deux mécanismes différents présentant les
caractéristiques d'un médicament idéal, à savoir l'administration directe à
l'aide de la technologie Oncoshuttle(MC) et l'élimination pure et simple", a
déclaré Vladimir Pak, Ph.D., vice-président aux affaires scientifiques et
directeur scientifique à Constab Pharmaceutical, qui est à l'origine de cette
innovation. Il explique le processus en ces termes :

    
    "Le système d'administration directe Oncoshuttle(MC) fait appel à une
    protéine (alpha-foetoprotéine porcine, ou AFPP), qui s'attache
    naturellement aux cellules porteuses de récepteurs AFP. Chez l'humain,
    les récepteurs AFP sont concentrés dans les cellules d'embryon durant la
    grossesse ainsi que dans les cellules cancéreuses. Les récepteurs AFP
    sont absents ou présents en quantité insuffisante à la surface des
    cellules normales, de telle sorte que des médicaments anticancéreux
    administrés à l'aide d'Oncoshuttle(MC) éviteraient les tissus sains et
    pourraient contribuer à éliminer ou à réduire les effets secondaires chez
    les patients.

    Pour ce qui est de "l'élimination parfaite", Aimpila(MC) est un composé
    qui regroupe à la fois une protéine AFPP et un inducteur d'apoptose.
    Oncoshuttle(MC) (AFPP) libère la charge de l'inducteur d'apoptose
    directement dans la cellule cancéreuse, provoquant ainsi la mort de la
    cellule.
    

    Cap sur l'avenir

    "La prochaine étape consistera à trouver des investisseurs susceptibles
de financer le vaste programme préclinique du traitement par Aimpila(MC)", a
précisé Stéphane Gagné, président et chef de la direction de Constab
Pharmaceutical. "En plus de tester l'administration d'Aimpila(MC) dans le
traitement d'autres cancers présentant des récepteurs AFP, il y aurait lieu
d'étudier les effets d'Aimpila(MC) sur la destruction des cellules souches
cancéreuses. Compte tenu des répercussions que ce médicament pourrait avoir
sur les patients cancéreux confrontés à un problème de résistance aux
médicaments actuellement disponibles, nous prévoyons réaliser des études plus
poussées afin d'examiner le potentiel de ce mécanisme d'action."

    Constab Pharmaceutical Inc.

    Constab Pharmaceutical Inc. est une société canadienne spécialisée en
biotechnologie qui possède des bureaux à Toronto, en Ontario, ainsi que des
laboratoires dans le Centre MaRS, réputé être le coeur du "District de la
découverte" de Toronto. Constab Pharmaceutical Inc. a mis au point une
nouvelle technologie d'administration ciblée utilisant l'alpha-foetoprotéine
(AFP) comme véhicule d'agents anticancéreux. Puisque la plupart des cancers
présentent des récepteurs AFP, cette technologie pourrait être recommandée
dans le traitement de la majorité des cancers et améliorer la qualité de vie
des patients. La société est actuellement à la recherche d'occasions de
collaboration et de financement afin de lancer son programme d'études
précliniques et cliniques, et de partenaires intéressés par l'octroi d'une
licence visant sa technologie d'administration d'anticancéreux. Il peut s'agir
de sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques comptant améliorer
l'efficacité ou le profil toxicologique de leurs médicaments, élargir la
portée de leurs brevets ou proposer de nouvelles petites molécules sur le
marché.
    Pour obtenir des animations ou des informations complémentaires sur la
technologie d'administration de médicaments Oncoshuttle(MC) et sur le
candidat-médicament Aimpila(MC), veuillez consulter le site Web de la société
à l'adresse suivante : www.constabpharma.com.




Renseignements :

Renseignements: (en anglais seulement) Dr Mark Vincent, FRCPC, Oncologue
médical, London Health Sciences Centre, London, Ontario, Canada, Tél.: (519)
685-8500, poste 53346, Courriel: mark.vincent@lhsc.on.ca; Vladimir Pak, Ph.D.,
Vice-président aux affaires scientifiques et directeur scientifique, Constab
Pharmaceutical Inc., Toronto, Ontario, Canada, Tél.: (416) 607-6501, Courriel:
vpak@constabpharma.com; (en anglais et français) Stéphane Gagné, M. Sc.,
Président et chef de la direction, Constab Pharmaceutical Inc., Toronto,
Ontario, Canada, Tél.: (416) 607-6501, Courriel: sgagne@constabpharma.com

Profil de l'entreprise

CONSTAB PHARMACEUTICAL INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.