Conseil Général des Libéraux québécois - Jean Charest Grand Bâtisseur Québécois...!? Autopsie d'une auto proclamation narcissique...



    MONTREAL, le 24 mai /CNW Telbec/ - "Monsieur Charest, plutôt que de vous
autoproclamer "grand bâtisseur du Québec", ce que tous savent faux, offrez
plutôt vos excuses à la population et à nos enfants pour tous les projets
destructeurs de l'environnement que vous mettez de l'avant et ce, malgré
l'opposition claire de celle-ci." lance Guy Rainville, chef des Verts du
Québec.
    Le conseil général du Parti Libéral du Québec se termine et Jean Charest
tente encore une fois de tromper la population québécoise sur ses réalisations
et promesses en énergies vertes. La population n'est pas dupe.
    Après six années de gouvernement Charest, le Québec stagne dans un
immobilisme que l'on n'avait pas vu depuis la période de l'Union nationale de
Maurice Duplessis.
    "On reconnaît un arbre à ses fruits" de mentionner le chef des Verts. "Il
n'y a que des fruits pourris dans le panier de projets des Libéraux. Lorsque
Jean Charest reculera sur les dossiers du port méthanier de Rabaska, de la
réfection de la centrale nucléaire Gentilly II, des barrages de la Romaine et
des autoroutes "pro-auto", alors nous commencerons à croire qu'il travaille
vraiment pour la population."
    A l'heure de projets porteurs et inspirants tel que "Maître Chez Nous 21e
siècle", le bilan de M. Charest est quant à lui désastreux tant du point de
vue économique, environnemental que social.

    
    Retour en arrière :

      - Après le retrait obligé de la centrale au gaz du Suroît, le
        gouvernement autorise la centrale au gaz de Bécancour qui est un
        fiasco financier à coup de centaines de millions de dollars de
        pénalité;
      - En 2007, le gouvernement Charest autorise la construction du port
        méthanier Rabaska, port méthanier que les américains eux-mêmes ne
        veulent pas, pour du gaz destiné à l'Ontario et aux Etats-Unis;
      - Le gouvernement pousse la réfection de la centrale nucléaire de
        Gentilly; un non sens écologique et économique reconnu de tous;
      - Il pousse la construction des barrages de la Romaine, 275 km2 de
        forêt inondée, rendant les eaux toxiques au mercure et maintenant,
        celle de la rivière Petit-Mécatina;
      - Le secteur du transport émet 40% des gaz à effet de serre du Québec
        et pourtant, les projets autoroutiers de l'autoroute Notre-Dame, du
        pont de la 25 et de l'échangeur Turcot à huit voies favorisent
        l'utilisation de l'automobile solo;
      - Le plan nord du gouvernement Charest ne présage qu'un saccage des
        ressources et des écosystèmes et pille encore une fois les régions.
      - Sur la question de l'énergie éolienne, il occasionna le rejet d'un
        projet éolien de 4,5 milliards de dollars de la compagnie Siemens,
        procurant plus de 600 emplois. Les régions sont encore une fois les
        grandes perdantes;
      - Destruction des terres agricole du nouveau tracé de l'autoroute 30,
        etc.
    

    Pourtant les solutions existent : Des éoliennes dans le grand nord pour
les même Mégawatts à la moitié du prix des barrages ou sous forme de
coopératives pour les régions, plus de transport en commun, des trains
électrifiés; nous sommes leader mondial en ce domaine, démantèlement de
Gentilly II et exportation de l'expertise, subventionner la géothermie et les
capteurs solaires à plus haut niveau; les économies d'énergies donnent des
surplus à HQ pour revente etc.
    Pour le Parti vert du Québec, la construction de barrages vient après
avoir utilisé au maximum les filières éoliennes, solaires et géothermiques et
réduit notre consommation.
    Rappelons en terminant que Jean Charest qui n'écoute pas la population,
n'a reçu l'appui que de seulement 24% des électeurs du Québec et a réussi
l'exploit d'abaisser le taux de participation électorale au niveau historique
de 57%, le plus bas taux depuis que les femmes ont le droit de vote. Il se
doit d'agir en fonction de ce que la population veut vraiment. Ecouter.




Renseignements :

Renseignements: Parti vert du Québec, (514) 303-7750 ou 1-888-998-8378,
info@pvq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Parti vert du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.