Conseil des ministres : les ministres Jérôme-Forget et Normandeau déjà interpellées par le FRAPRU



    MONTREAL, le 18 avril /CNW Telbec/ - Dès leur nomination comme ministre
des Finances et présidente du Conseil du trésor, d'une part, et ministre des
Affaires municipales, responsable de l'Habitation, d'autre part, Monique
Jérôme-Forget et Nathalie Normandeau sont déjà interpellées par le Front
d'action populaire en réaménagement urbain. A quelques semaines de la
présentation d'un budget modifié par le gouvernement Charest, le FRAPRU
réclame des rencontres d'urgence avec les deux ministres afin de discuter des
investissements nécessaires pour assurer l'avenir du logement social et passer
à travers la période critique du 1er juillet.
    Le FRAPRU estime que c'est la possibilité même de développer de nouveaux
logements sociaux qui est compromise suite au budget présenté le 20 février
dernier par l'ancien ministre des Finances, Michel Audet. Pour la première
fois en quatre ans, ce budget ne prévoyait en effet aucun investissement
permettant d'assurer la poursuite d'AccèsLogis, le seul programme permettant
la réalisation de nouveaux logements sociaux. Selon le regroupement, cette
absence d'investissement se solderait, à court terme par la perte de 5 100
logements coopératifs et sans but lucratif qui sont présentement en
élaboration dans les groupes communautaires.
    Le FRAPRU est d'autant plus scandalisé que le budget reconnaissait
disposer de 187 millions $ placés en fiducie par le gouvernement fédéral de
mai 2006 spécifiquement à des fins de construction de nouveaux logements dits
abordables. L'organisme a depuis obtenu la confirmation que le gouvernement
Charest avait plutôt choisi d'utiliser cette somme pour se rembourser pour les
investissements qu'il a faits dans les dernières années dans le domaine du
logement social.
    Le FRAPRU est outré de ce choix qu'il considère inacceptable, dans un
contexte de pénurie extrême de logements à bas loyer et de hausse du coût du
logement. Selon Marie-José Corriveau, porte-parole de l'organisme, "le
gouvernement s'illusionne dangereusement s'il croit que la crise du logement
est derrière nous et qu'il n'est plus nécessaire d'investir dans le logement
social".
    C'est parce qu'il estime qu'il n'est pas trop tard pour faire marche
arrière que le FRAPRU s'adresse aux ministres Jérôme-Forget et Normandeau. Il
leur demande donc de prévoir les modifications budgétaires nécessaires pour
poursuivre le développement de logements coopératifs et sans but lucratif et
relancer la construction de HLM bloquée depuis maintenant 13 ans, notamment en
utilisant à ces fins la fiducie de 187 millions $ créée par le gouvernement
fédéral.
    A quelques semaines de la date fatidique du 1er juillet, le FRAPRU
demande aussi aux deux ministres de prévoir les sommes suffisantes pour venir
en aide à toute personne ou famille qui serait sans logis au moment de la
période annuelle de déménagement, comme c'est le cas année après année depuis
2001. Il rappelle qu'à l'été 2006, au moins 500 ménages se sont retrouvés dans
cette situation périlleuse dans des villes comme Montréal, Québec, Gatineau et
Sherbrooke. Or, non seulement le gouvernement Charest n'a rien prévu à cet
effet dans son budget du 20 février, mais le FRAPRU a appris qu'il avait
renoncé à la seule possibilité qu'il avait laissée ouverte en 2006, soit celle
d'accorder à de nouveaux sans-logis les aides financières d'urgence libérées
par des ménages qui en avaient bénéficié jusque là.




Renseignements :

Renseignements: Français : Marie-José Corriveau (514) 522-1010, (514)
919-2843 (cellulaire); Anglais : Véronique Laflamme (514) 522-1010, (514)
231-2309 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.